fil-educavox-color1

Et si nos salles de classe nous permettaient enfin de mieux faire apprendre ? (Re)Penser les espaces physiques d'apprentissage .. L’enseignant se retrouve souvent seul avec ses désirs de perfectionnement de sa pratique pédagogique et confronté à des problématiques multiples :

  • Figure 1 - espace informel de travail / Ulavaldes salles de classe souvent inadaptées à des scénarii de pédagogie active,
  • les contraintes du présentiel (espace, temps, nombre d’étudiants…),
  • les freins liés aux cours à distance (suivi, restaurer une interaction riche pour tous…),
  • des équipements numériques insuffisants (infrastructures et services),
  • peu ou pas d’accompagnement à la transformation des pratiques à l’ère du numérique,
  • une gouvernance peu au fait de la conduite du changement et du support nécessaire.

Une mission, à l’initiative de Didier Paquelin (Chargé de mission « commission des usages numériques de la CUEA »), avec le soutien de la FIED et de la Région Aquitaine a été réalisée du 5 au 9 mai 2014. Elle a permis d’étudier et de mieux comprendre le contexte de l’enseignement supérieur Québécois pour apprécier ce qui pourrait être adapté en France selon 5 grands axes :

  • La reconfiguration des espaces physiques d’apprentissage,
  • Le développement de la formation à distance,
  • La conception d’environnements numériques de travail,
  • L’accompagnement des équipes pédagogiques à la transformation de leurs pratiques,
  • La conduite et la gouvernance du changement.

Le « carnet de voyage » ci-dessous est le résultat des observations réalisées durant ce séjour au sein des universités Mc Gill (Montréal) et Laval (Québec).

Avec Delphine Coudrin (Responsable du service de coopération documentaire de l’université de Bordeaux), nous avons étudié la reconfiguration des espaces d’apprentissage au sein de ces universités et rédigé la partie intitulée « (Re)Penser les espaces physiques d'apprentissage », que vous trouverez en version originale en deuxième lien.

Je vous livre une impression toute personnelle : Je n’imaginais pas à quel point ces espaces peuvent inspirer, donner envie d’étudier à certains et d’enseigner à d’autres ! Le retour à nos salles de classe cubiques, figées en rang et peu équipées fut difficile.

Il est ensuite impossible de ne pas ressentir une certaine déception envers le manque de moyens du système éducatif Français et particulièrement des universités.

Ce manque de moyens impacte non seulement la reconfiguration des espaces d’apprentissages mais aussi les quatre autres axes (voir ci-dessus) essentiels au développement de l’enseignement à l’ère du numérique. Agir que sur un de ces axes ne produirait que peu de résultats !

Pour autant, il est clair que promouvoir le numérique et proposer une pédagogie active ne peut se faire correctement au sein d’espaces prévus pour des cours magistraux. Ceux qui ont essayé ont vite compris l’investissement que cela demande.

Quant à la formation des enseignants à la pédagogie à l’ère du numérique, il faudra veiller à ce qu’elle se déroule dans un environnement propice à la collaboration, sécurisé technologiquement et incitateur. Mais avez-vous cela dans vos établissements ?

Panosalle

Figure 2 - LearningLab de l'université Laval

Pour approfondir le sujet, vous trouverez ci-dessous le guide réalisé par la DGESIP : « Campus d’avenir : concevoir des espaces de formation à l’heure du numérique ». 

« Ce guide a pour objectif de vous accompagner, ainsi que vos services, dans l'élaboration de futures réhabilitations ou extensions de bâtiments universitaires qui intégreront les nouveaux usages liés aux pratiques d’enseignement collaboratif utilisant les technologies numériques. Les usages évoluent, notamment avec le développement d’une pédagogie inversée ou par projet, ce qui implique de s’interroger sur ce que seront l’amphithéâtre, la salle de cours, le laboratoire de demain, et sur ce que seront les nouveaux espaces, sans équivalents actuels, issus de cette pédagogie. Par ailleurs, les étudiants investissent tous les autres lieux pour échanger et étudier en groupe – halls, cafétérias, extérieurs, etc. - pour peu qu’ils soient pourvus de Wi-Fi et de prises électriques, ce qui nécessite de reconsidérer ces espaces pour leur conférer l’ergonomie et la pluri-fonctionnalité adaptées à ces pratiques contemporaines. 
  
Ce guide ne propose pas une réponse unique et standardisée mais des réponses issues des expériences des uns et des autres. D’où l’importance donnée aux dix études de cas, français et européens, afin que chacun puisse construire son propre projet en partant de l’analyse de ce qui a déjà été réalisé ailleurs… »

- Le guide est consultable dans sa version feuilletable  sur le site web du ministère par ce lien : http://multimedia.enseignementsup-recherche.gouv.fr/campusavenir/

- Il est aussi proposé en téléchargement et format pdf en suivant le lien suivant : http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2015/57/7/guide_campus-2015_401577.pdf  

 

Dernière modification le mercredi, 20 mai 2015
Ceci Jean François

Jean-François CECI est enseignant en communication multimédia et culture numérique à l'UPPA (Université de Pau et des Pays de l'Adour) et responsable pédagogique du DUTM (Diplôme d’Université Techniques Multimedia). Il encadre également une option « Ingénierie de l’éducation et de la formation » en licence 3 professionnelle « Métiers de la Formation des Jeunes et des Adultes ». Au sein de cette licence, il dispense un cours intitulé « enseigner à l’ère du numérique » à de futurs enseignants. Praticien-réflexif, il expérimente les pédagogies actives, l’évaluation par les pairs et l’usage efficient du numérique éducatif.

Il mène des recherches en sociologie du numérique et de l’éducation au sein du laboratoire PASSAGES. Il s’intéresse plus particulièrement à l’hyperconnexion et l’apprentissage, du collège à l’université.

Dans le milieu associatif pour la refondation de l’école, il est administrateur à l'An@e (Association nationale des acteurs de l'école), éditrice du site http://www.educavox.fr

Comme directeur du service numérique, chargé de mission TICE puis conseiller numérique, il a participé à la vision stratégique et au pilotage politique et technique de son université, en matière de numérique éducatif.

Twitter : @JFCeci
LinkedIn : https://fr.linkedin.com/in/jfceci
Facebook : https://www.facebook.com/jf.ceci
ScoopIt : http://www.scoop.it/u/ceci-jean-francois
Slideshare : http://fr.slideshare.net/jf.ceci

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.