fil-educavox-color1

Et si nos salles de classe nous permettaient enfin de mieux faire apprendre ? (Re)Penser les espaces physiques d'apprentissage .. L’enseignant se retrouve souvent seul avec ses désirs de perfectionnement de sa pratique pédagogique et confronté à des problématiques multiples :

  • Figure 1 - espace informel de travail / Ulavaldes salles de classe souvent inadaptées à des scénarii de pédagogie active,
  • les contraintes du présentiel (espace, temps, nombre d’étudiants…),
  • les freins liés aux cours à distance (suivi, restaurer une interaction riche pour tous…),
  • des équipements numériques insuffisants (infrastructures et services),
  • peu ou pas d’accompagnement à la transformation des pratiques à l’ère du numérique,
  • une gouvernance peu au fait de la conduite du changement et du support nécessaire.

Une mission, à l’initiative de Didier Paquelin (Chargé de mission « commission des usages numériques de la CUEA »), avec le soutien de la FIED et de la Région Aquitaine a été réalisée du 5 au 9 mai 2014. Elle a permis d’étudier et de mieux comprendre le contexte de l’enseignement supérieur Québécois pour apprécier ce qui pourrait être adapté en France selon 5 grands axes :

  • La reconfiguration des espaces physiques d’apprentissage,
  • Le développement de la formation à distance,
  • La conception d’environnements numériques de travail,
  • L’accompagnement des équipes pédagogiques à la transformation de leurs pratiques,
  • La conduite et la gouvernance du changement.

Le « carnet de voyage » ci-dessous est le résultat des observations réalisées durant ce séjour au sein des universités Mc Gill (Montréal) et Laval (Québec).

Avec Delphine Coudrin (Responsable du service de coopération documentaire de l’université de Bordeaux), nous avons étudié la reconfiguration des espaces d’apprentissage au sein de ces universités et rédigé la partie intitulée « (Re)Penser les espaces physiques d'apprentissage », que vous trouverez en version originale en deuxième lien.

Je vous livre une impression toute personnelle : Je n’imaginais pas à quel point ces espaces peuvent inspirer, donner envie d’étudier à certains et d’enseigner à d’autres ! Le retour à nos salles de classe cubiques, figées en rang et peu équipées fut difficile.

Il est ensuite impossible de ne pas ressentir une certaine déception envers le manque de moyens du système éducatif Français et particulièrement des universités.

Ce manque de moyens impacte non seulement la reconfiguration des espaces d’apprentissages mais aussi les quatre autres axes (voir ci-dessus) essentiels au développement de l’enseignement à l’ère du numérique. Agir que sur un de ces axes ne produirait que peu de résultats !

Pour autant, il est clair que promouvoir le numérique et proposer une pédagogie active ne peut se faire correctement au sein d’espaces prévus pour des cours magistraux. Ceux qui ont essayé ont vite compris l’investissement que cela demande.

Quant à la formation des enseignants à la pédagogie à l’ère du numérique, il faudra veiller à ce qu’elle se déroule dans un environnement propice à la collaboration, sécurisé technologiquement et incitateur. Mais avez-vous cela dans vos établissements ?

Panosalle

Figure 2 - LearningLab de l'université Laval

Pour approfondir le sujet, vous trouverez ci-dessous le guide réalisé par la DGESIP : « Campus d’avenir : concevoir des espaces de formation à l’heure du numérique ». 

« Ce guide a pour objectif de vous accompagner, ainsi que vos services, dans l'élaboration de futures réhabilitations ou extensions de bâtiments universitaires qui intégreront les nouveaux usages liés aux pratiques d’enseignement collaboratif utilisant les technologies numériques. Les usages évoluent, notamment avec le développement d’une pédagogie inversée ou par projet, ce qui implique de s’interroger sur ce que seront l’amphithéâtre, la salle de cours, le laboratoire de demain, et sur ce que seront les nouveaux espaces, sans équivalents actuels, issus de cette pédagogie. Par ailleurs, les étudiants investissent tous les autres lieux pour échanger et étudier en groupe – halls, cafétérias, extérieurs, etc. - pour peu qu’ils soient pourvus de Wi-Fi et de prises électriques, ce qui nécessite de reconsidérer ces espaces pour leur conférer l’ergonomie et la pluri-fonctionnalité adaptées à ces pratiques contemporaines. 
  
Ce guide ne propose pas une réponse unique et standardisée mais des réponses issues des expériences des uns et des autres. D’où l’importance donnée aux dix études de cas, français et européens, afin que chacun puisse construire son propre projet en partant de l’analyse de ce qui a déjà été réalisé ailleurs… »

- Le guide est consultable dans sa version feuilletable  sur le site web du ministère par ce lien : http://multimedia.enseignementsup-recherche.gouv.fr/campusavenir/

- Il est aussi proposé en téléchargement et format pdf en suivant le lien suivant : http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2015/57/7/guide_campus-2015_401577.pdf  

 

Dernière modification le mercredi, 20 mai 2015
Ceci Jean François

Chargé de mission "pédagogie à l'ère du numérique" à l’Université de Pau, Correspondant C2i1, Enseignant en communication et usages du numérique, administrateur à l'An@e

Site internet : www.scoop.it/u/ceci-jean-francois

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire CECI Jean-François jeudi, 09 juillet 2015 16:40 Posté par CECI Jean-François

    Oui Bruno, le projet éducatif doit rester central même s'il sera influencé par l'espace.
    Et merci pour le lien, tu es un visionnaire !

    Amandine, avec plaisir et merci du partage.

  • Lien vers le commentaire Bruno Devauchelle dimanche, 28 juin 2015 07:18 Posté par Bruno Devauchelle

    On toujours tort d'avoir raison trop tôt... Mais les locaux ne sont rien sans un vrai projet éducatif.
    le 14 juillet 2000 j'ai écrit ce texte : http://www.brunodevauchelle.com/utopie.htm
    en 2007, je participai à l'élaboration des projets de Learning centers en Nord Pas de Calais
    en 2015, à l'Université Catholique de Lyon nous ouvrons outre un Learning lab, un plateau de formation collaborative pour 100 à 120 personnes .
    A suivre

  • Lien vers le commentaire Amandine vendredi, 29 mai 2015 10:37 Posté par Amandine

    Merci de partager le fruit de vos recherches !
    Nous avons mentionné votre article dans notre revue de presse hebdomadaire consacrée à l'enseignement du français comme langue étrangère et à l'éducation >>> http://agi.to/agitox-actualite-fle-edu-38/

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.