fil-educavox-color1

EduCRAK, 4ème édition s'est tenue à l'occasion d'Eduspot, le jeudi 9 mars.

Vous voulez tout en savoir ? Parfait ! Vous êtes au bon endroit : tour d'horizon en reprenant le programme et ajoutant des "NDLR" pour situer, contextualiser.

 

Retour sur cet après-midi dense et intense, qui pose plusieurs questions. 

Educrak est une journée de rencontres destinée à réunir les acteurs du numérique à l’école.

Elle est organisée par le CRAK, dont la vocation est de montrer la richesse d'une offre éducative éthique proposée par les nouveaux opérateurs économiques et de favoriser l’utilisation de ces ressources dans un cadre éducatif.

Français, maths, découverte du monde, apprentissage des langues, jeux éducatifs… : il est possible aujourd’hui d’enseigner avec des contenus diversifiés et qualitatifs, utilisables à l’école ou à la maison, depuis n’importe quel appareil connecté.

L’événement permet la rencontre entre les éditeurs de contenus numériques éducatifs, les collectivités et les décisionnaires de l’éducation autour du sujet clé des ressources.

A qui s’adresse Educrak?

  • aux enseignants et structures académiques,
  • aux collectivités et aux investisseurs,
  • aux éditeurs de contenus numériques jeunesse,
  • aux fabricants de tablettes et supports éducatifs.

L’événement est conçu dans un format dynamique associant moments de transmission de connaissances, échanges, et temps actifs de réseautage.

14h - 14h05 : OUVERTURE

OUVERTURE : Alain REY et son équipe dans le dictionnaire historique de la langue française (Le Robert, 2012) nous dit de ce mot : ..."par abstraction, ce mot désigne la façon d'aborder un sujet, d'entreprendre, se spécialisant, surtout au pluriel, dans les relations diplomatiques, des ouvertures concernant une offre de négociation. En politique, ouverture exprime l'abandon d'une attitude d'oscrtacisme.") 

Cette définition tombe très bien, puisqu'à travers l'histoire d'un mot, nous avons aussi l'histoire de notre événement.

Quatrième rendez-vous (déjà ?) d'EduCRAK pour faire le point, réfléchir sur la question des contenus numériques éducatifs non linéaires portée par le CRAK. 

Nous avons au cours de l’année fait une étude en interne auprès de nos membres (en majorité des sociétés créées en 2011, 2012 ou avant, donc des "vieux" pour le secteur) et nous nous sommes aperçus que nos contenus étaient :

  • Au sein des familles : Françaises : 54% Internationales : 46% (plutôt équilibré)
  • Au sein des écoles : Françaises : 3% Internationales : 97%...

Nos contenus permettent effectivement aux enfants d’apprendre à lire, compter etc… mais pas dans les écoles de notre territoire. Voilà qui pose quelques questions. Questions sur lesquelles nous travaillons main dans la main avec le ministère.

En tant que créateur de contenu numérique éducatif, quand on souhaite faire les choses correctement, c'est à dire en respectant une certaine éthique, liée aux valeurs portées par le monde de l'éducation, il se trouve que l'on est rapidement plongés dans un système complexe.

Ainsi, nous sommes dans un système dans lequel celui qui décide n’est pas celui qui achète et n’est pas non plus celui qui utilise. Et en plus, les temps sont différents pour chaque protagoniste. Ainsi le temps politique, que ce soit celui de l’Etat ou celui de la collectivité n’est pas le temps de la structure académique et n’est pas non plus celui de l’enseignement et de l’apprentissage. Ce dernier étant celui qui modèle le quotidien des créateurs de contenus. Il faut néanmoins prendre en compte les autres temps puisqu’ils font partie de l’écosystème.

Educrak est donc bien l’occasion de réunir l’ensemble des personnes et des structures qui font l’écosystème.   

Le ministère entend donc bien nos propos, et toujours dans cette volonté de faire ensemble avancer la question numérique éducative, cette année le CRAK est entré dans deux commissions : Edu’up, et siège au comité éditorial de Myriaé.

Le statut même des ressources est particulier puisqu'il arrive APRES la question du réseau (connectivité), APRES la question du matériel et ses divers aspects techniques (très nombreux!). Donc une fois que toutes ces questions sont enfin réglées, se pose, je vous le donne en mille : la question des... RESSOURCES !  

A date, en reprenant les chiffres du ministère concernant le plan numérique : 220 000 élèves et 36 000 enseignants sont connectés et équipés.

Avec quels contenus ?

14h05 – 14h30 : CA BOUGE EN EDTECH !

Pour ouvrir Educrak 2017, le CRAK a décidé d'inviter les principaux facilitateurs de l’éducation numérique plus récents dans le paysage, et regroupant les nouvelles initiatives portées par des projets divers et variés. L'idée étant pour chaque structure de permettre de disséminer les pratiques efficientes des enseignants, faisant appel à l’innovation technologique : Numérilab, Ed21, Learnspace, Start up for Kids

ED 21 : une association visant à promouvoir l'innovation dans le secteur de l'éducation. les activités sont regroupées en 3 catégories : animation, accélération et financement. ED 21 lance les trophées de l'innovation du Supérieur, pour les enseignants et établissements - les candidatures sont ouvertes jusqu'à fin mars sur TIS.ed21.eu  ED 21 a mis en place un agenda partagé pour identifier les événements du numérique éducatif : ici : ed21.eu

LEARNSPACE, porté par Svénia BUSSON vise à aider à l'accélération de projets numériques éducatifs innovants. Du 24 au 26 mars, Learnspace organise une rencontre-hackathon

Start Up for Kids, que vous avez peut-être connu à l'école 42 diversifie ses interventions et sera présente sur Futur en Seine : en en gérant la partie éducation, du 8 au 10 juin, et, le 19 avril, chez Edfab, organise une conférence-débat-échange sur la question du marché pour les acteurs innovants de l'éducation. 

Le numéri'lab, cellule interne à la DNE du ministère, invite les porteurs de projets, les projets à se manifester.  

14h30 – 15h15 : POLITIQUE ET NUMERIQUE EDUCATIF EN MATERNELLE ET PRIMAIRE

De l’acquisition à la pédagogie, tour d’horizon des pratiques

Thèmes abordés : le budget et le choix des contenus et ressources ; la politique éducative et numérique à l’échelle de la ville, les risques pris, les résultats et le suivi des expérimentations en classe. 

Faire de l'éducation une priorité quand on est politique est un choix courageux. La question de l'éducation ne doit pas avoir de couleur politique. Le CRAK a souhaité saluer les initiatives prises en ce sens.  

Pascale LUCIANI BOYER - Membre du CNNum, élue locale auteure de « L’élu(e) face au numérique », PDG de Neoxpective group nous livre sa vision de l'écosystème numérique (ressources), plutôt ralenti dans son développement en France par des acteurs économiques du marché, et incite les créateurs de contenu à viser une diffusion de leurs créations dans le monde francophone, dans sa globalité.

Pascale nous explique aussi la faible tribune accordée au numérique éducatif dans les médias, donc au tout petit intérêt porté à l'attention des citoyens, qui eux-mêmes le plebiscitent peu car ils le méconnaissent. Et en retour, les politiques se retrouvent en priorité sur des sujets liés à la sécurité et à l'emploi... 

Anne CAPIAUX - Maire adjointe à l’éducation et au numérique à Elancourt, Conseillère départementale des Yvelines : un choix éducatif fort depuis plusieurs années, explique ici, en vidéo comment s'est construit le projet éducatif sur l'idée de départ qui est celle de l'égalité des chances

https://www.ludovia.com/2017/03/la-conception-de-letablissement-innovant/

15h15 - 15h20 : Pierre ABEL, de Lescapadou, nous explique ici comment se fabrique une application numérique éducative. 

 

15h20 – 15h45 : PITCHS des membres du CRAK 

Présentation de ressources éducatives innovantes, en 3 minutes, par les adhérents du CRAK

SLIM CRICKET, présente sa dernière application pour apprendre les tables de multiplications : 

PLANET NEMO, présente ses ressources en lecture, anglais, Découverte du monde, Création et jeux pour les 3-10 ans.

Planet nemo

TRALALERE, présente le nouveau site de Vinz et Lou, incluant des ressources et des parcours pédagogiques concernant les grands enjeux de société : 

DRAGON BOX, des applications pour apprendre et enseigner les mathématiques, présente Big Numbers, l'application pour apprendre à faire des additions et des soustractions avec des grands nombres, à partir du CE1 (pour les plus petits c'est Numbers tout court)

Big numbers

LEARNENJOY, présente les applications PreSchool et School : des solutions pédagogiques complètes qui vouvrent les programmes scolaires en incluant les adaptations nécessaires aux élèves en situation de handicap ou ayant besoin d'un soutien.

 

KIUPE, présente Math Mathews Fractions, un jeu éducatif sur le thème de fractions destiné aux enfants du cycle 3, élaboré avec l'ESPE et l'Institut de Sciences Cognitives de Lyon) 

KIUPE

 

BRAINPOP : des ressources pédagogiques pluridisciplinaires, impliquant les élèves et soutenant le travail des enseignants. 

BrainPOP

 https://fr.brainpop.com/decouvrir/tour-rapide/

 

COTCOTCOT présente Ma mamie en poevie : un livre enrichi ePub3 lisible sur tablette et ordinateur.

De prime abord léger, le texte de François DAVID aborde des thèmes plus graves tels que la vieillesse, la perte de mémoire, la relation adulte/enfant. 

 cotcotcot

16h15 – 16h30 : LABO DE L'EDITION : retour sur les 3 tables rondes organisées en 2016 en partenariat avec le CRAK - Roxane BITTARD

 Labo 1

Labo 2

Labo 3

 

16h30 – 16h45 : UN OBSERVATOIRE 

Un observatoire pour les solutions et services du numérique éducatif par la Caisse des dépôts et Cap Digital - Nicolas TURCAT

 

17h – 17h20 : ALLOCUTION du Ministère éducation nationale - Alain THILLAY

  ME 1

ME 2

ME 3

 

ME 4

ME 5

ME 6

 

ME 7

 

ME 8

ME 9

 

17h20 – 18h10 : TEMOIGNAGES D'ENSEIGNANTS : clés de voûte du numérique en classe

Retours d’expérience de Marie-Agnès DEVYS et ses élèves, Martial PINKOWSKI, Mila SAINT ANNE : @maprof25@MarsPinko , @MilaSaintAnne sur le réseau-oiseau-bleu)

Thèmes abordés : appropriation du numérique, apport du numérique à la pédagogie, la formation de l’enseignant, le point de vue des enfants.

Et voilà comment on s'est ENFIN retrouvés avec des VRAIS élèves sur Educrak et donc Eduspot, dans leur classe, et qu'ils ont pu nous raconter ce qu'ils y faisaient.

Paroles d'élèves : "On est plus motivés car on fait des projets, on apprend plus vite, ça donne envie d'apprendre" "Les évaluations c'est pas pareil, on peut refaire. Avant on pouvait pas." Bon, ouf, quand on est créateur de contenu, on se dit qu'on peut continuer à se lever le matin pour de bonnes raisons !

Paroles d'enseignants : "J'ai commencé à utiliser des éléments numériques parce que j'avais des besoins spécifiques pour les enfants" "Les élèves gagnent en confiance, en collaboration" "Le numérique pour le numérique ne sert strictement à rien""Avec le numérique : les élèves sont créateurs. Ils sont en création réelle"

"Le propre et l'intérêt du numérique c'est le besoin d'un retour immédiat : l'élève doit pouvoir immédiatement analyser les données"

Et un résultat qui nous a bien fait sourire, et plaisir ! : "Les élèves se sont même appropriés la réunion des parents : ils ont montré ce qu'ils faisaient et les apports de ce que l'on fait"

18h15 : CONCLUSION de l’événement

L’occasion de remercier toutes celles et ceux qui travaillent en coulisse toute l’année pour faire avancer les acquisitions dans les classes et faire briller les yeux des élèves.

Car c’est bien pour eux que nous étions réunis cet après-midi là, et ces trois jours sur Eduspot.

Jennifer Elbaz

Dernière modification le vendredi, 31 mars 2017
Elbaz Jennifer

Vice-présidente de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.