fil-educavox-color1

Chaque année les deux actions phares organisées par le CLEMI, que sont le concours des médias scolaires et lycéens et la semaine de la presse et des médias dans l'école rencontrent un succès très important auprès des enseignants et des élèves.

Cela fait 28 ans que chaque année au printemps plus de 200 000 enseignants de tous niveaux et de toutes disciplines participent à la semaine de la presse et des médias dans l'école. Avec pour but d'aider les élèves, de la maternelle aux classes préparatoires, à comprendre le système des médias, à former leur jugement critique, à développer leur goût pour l'actualité, à forger leur identité de citoyens, cette initiative est accompagnée , dans un partenariat très efficace par les Editeurs de presse et les journalistes.

Près d'un million de journaux et de magazines sont offerts gratuitement par les 1850 médias participant à l'opération et acheminés aux établissements scolaires grâce au partenariat établi avec le groupe La Poste qui prend à sa charge l'affranchissement des 43000 colis-presse.

Les activités dans les établissements scolaires prennent des formes extrêmement diverses.

Ici ce sont des ateliers d'analyse de la presse permettant par exemple de comparer le traitement d'un même événement par plusieurs médias ou l'analyse comparative des "unes" des quotidiens nationaux.

Là, ce sera l'organisation d'une exposition sur les journaux d'hier et d'aujourd'hui, l'histoire de la photo de presse, ou l'organisation d'enquêtes auprès des élèves sur les habitudes de lecture de la presse ou de la consommation de médias .
Ce sont bien sûr l'écriture d'articles de presse à publier dans les journaux scolaires et lycéens fabriqués par les élèves sous forme papier ou virtuelle .
Ce sont aussi des débats, tables-rondes ou conférences sur le thème de l'année, choisi par le CLEMI, et auxquels participent bénévolement de nombreux journalistes.


" D'où vient l'info?" est le thème choisi pour les éditions 2017 et 2018.

Il permet d'aborder la question de la provenance des informations et de la validité des sources, en s'interrogeant notamment sur les modalités de vérification et de diffusion de l'information quel que soit le support utilisé. Il invite également à s'interroger sur la responsabilité de publication et de partage de l'information.

La multiplication de la propagation de fausses nouvelles, les fake News, sur Internet devenu la source d'information privilégiée par les jeunes, préoccupe les journalistes et les grands médias qui mettent en place des formes de pare-feu permettant de vérifier la factualité des informations diffusées . A l'exemple des Décodeurs du journal Le Monde qui « vérifient déclarations , assertions et rumeurs en tout genre, et mettent l'information en forme en la replaçant dans son contexte autour de l'actualité du moment ."
Soucieux de répondre aux besoins des internautes de vérifier la factualité des informations qui circulent sur Internet ils viennent de lancer dernièrement un outil de vérification en temps réel et pendant la navigation, de la fiabilité des sites et profils qui sont consultés.

Le thème des sources de l'information et plus particulièrement celui du comment aider les élèves à vérifier ces sources était proposé aux participants d'une table ronde organisée au Centre POMPIDOU a l'occasion du lancement de la semaine de la presse et des médias dans l'école .

Animée par Francois SALTIEL, journaliste sur Arte , elle réunissait des journalistes et des enseignants venus témoigner de leurs expériences sur le terrain de l'éducation aux médias et à l'information et de la façon dont ils peuvent travailler ensemble afin d'aider les élèves à vérifier l'info et déjouer les pièges de l'intox.

La Ministre de l'Education Nationale de l'enseignement Supérieur et de la Recheche s'est particulièrement interessée à l'atelier de " fact-checking" organisé par le CLEMI où des élèves du collège Sonia Delaunay de Paris étaient initiés à déméler le vrai du faux en se servant d'Internet, des réseaux sociaux et de la presse en ligne ; l'occasion d'un peu de méthodologie sur les sources, leur évaluation et la propagation de l'information.

Car l'éducation aux médias et à l'information, inscrite dans la loi, constitue bien le rempart le plus efficace contre la désinformation en développant le sens critique des élèves et l'acquisition d'une éthique citoyenne sur les questions de liberté d'expression, d'opinion et de laïcité.

Dans cet entretien François SALTIEL aborde la notion d'objectivité et d'honnêteté du journaliste . Mais il insiste sur l'intérêt qu'il y a à accompagner le jeune à être acteur et producteur d'information ce qui lui permet ainsi de se poser la question du vrai et du faux et de développer son sens critique .

Delphine ROUCAUTE Rédactrice en chef adjointe du monde.fr rappelle que l'ADN des Décodeurs c'est d'être le plus pédagogique possible pour expliquer aux lecteurs de la manière la plus simple et la plus claire les sujets les plus compliqués.
Il faut décoder l'information, car celle ci est complexe . L'école a un rôle à jouer .
« Les enseignants et les journalistes ont ceci de commun qu'ils doivent donner des clés de compréhension du monde . »

Claude TRAN
Vice Président de l'An@é

Dernière modification le samedi, 10 juin 2017
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.