fil-educavox-color1

Urban Prod et Villes Internet ont organisé, avec le soutien de la Région PACA, les 1ères assises du numérique citoyen en Méditerranée sur le thème : société civique et numérique,  une journée de réflexion et d’action consacrée à l’impact du Numérique sur le processus de construction d’une citoyenneté méditerranéennePlus d’infos  Des acteurs méditerranéens ont été invités à interagir : des pionniers de l'internet citoyen, des experts et professionnels, des "makers", universitaires, élus, journalistes et enseignants, en présence d'élus et décideurs des territoires français et de partenaires méditerranéens.

Acteur de l'économie sociale et solidaire, la structure Résine a recueilli en préambule depuis le matin des opinions sur le parvis de la Villa Méditerranée.

Micro-trottoir sur les usages du numérique et la façon de s'informer

Micro-trottoir sur les usages du numérique from UrbanProd on Vimeo.

Etat des lieux des médias citoyens en méditerranée :

Après l’intervention de Nayra Vacafor - Ingénieur de recherches à l’Institut des Humanités Digitales de Bordeaux, (http://melon.digital/) Vanessa Bassil "Les histoires positives"– MAP-  Liban, Ali Ami - Tunisie Bondy Blog – Tunisie, Maria Callabrese - Arci – Italie, Majid Seddati - Irrisson - Centre des arts visuels et des nouveaux médias – Maroc ont donné leurs réalités et décrit les rôles des médias citoyens Euro-méditerranéens.

https://twitter.com/hashtag/assisesnummed?src=hash

Les publications sur le Facebook de l’événement

https://www.facebook.com/hashtag/assisesnummed?source=feed_text

ou sur Twitter : #‎AssisesNumMed

«  La citoyenneté de l’homo numericus méditerranéen : toute une éducation » !

J’ai été invitée à donner mon point de vue sur « L’Ecole et l’éducation aux médias : qu’attend-on de l’Ecole, des écoles ? »

Rappelant que l'Education aux médias se situe souvent dans le cadre de la semaine dédiée ou dans le cadre de projets initiés par le professeur documentaliste, rappelant que l'enseignant hésite, à juste titre à travailler dans le flux informationnel, il me semble que la dimension de projet doit être présente partout !

Travail sur l'image, création de webdocumentaires, de blogs, publications sur les réseaux sociaux, échanges par les dispositifs collaboratifs sont à développer au delà des frontières, des océans et des mers ! Ce n'est qu'en créant, en croisant les regards, en publiant qu'on se constitue une véritable culture numérique. C'est en apprenant à se connaitre qu'une société civique peut naitre...

Aucun interdit n'empêchera l'accès aux réseaux hors temps scolaire...Les élèves ont la culture des écrans, pas toujours l'accompagnement nécessaire pour en comprendre les enjeux. Acceptons d'être dans une attitude de lâcher prise (pourquoi vouloir tout maitriser?) Le site Educavox regorge d'analyses, de parcours innovants. Voici quelques dossiers sur les médias : http://www.educavox.fr/dossiers/medias et ici : http://www.educavox.fr/culture-et-numerique

Une société civique et numérique se met en place par la multiplication des initiatives des actions dans tous les territoires. L'accompagnement doit être fort, et la question des emplois de médiateurs se pose.

Amélie Turet, de l’Agence Nationale du Numérique a évoqué les emplois d’avenir les emplois civiques

Je vous propose de (re)voir Amélie Turet dans une présentation réalisée dans le cadre du lancement du réseau des emplois numériques en PACA

Driss emploi d’avenir chez Urban prod nous présente avec humour son activité !

Driss, Emploi d'Avenir chez Urban Prod from UrbanProd on Vimeo.

 

La médiation numérique, rappel de quelques principes du Rapport Camani/Verdier

Dans le Rapport Camani/ Verdier, qui a formalisé et donné un cadre d’intervention à toutes les initiatives qui, sur les territoires, œuvrent quotidiennement pour traduire dans les faits, la médiation et l’inclusion numériques, on peut lire page 35

Le service universel des communications électroniques au regard des nouveaux usages technologiques : enjeux et perspectives d'évolution

3.1. L’état des lieux

Les auditions ont permis à la Mission parlementaire d’appréhender le rôle et utilité des lieux de médiation numérique dans les territoires, d’en saisir la diversité (distinction entre EPN et autres lieux de médiation), de prendre acte de la constitution en cours par l’État d’un label de qualité « médiation numérique », d’un annuaire générique et géolocalisé des lieux de médiation numérique, d’en mesurer la répartition géographique et enfin de recommander une évolution législative pour en pérenniser l’existence.

3.1.1. Rôle et utilité de la médiation numérique

La médiation numérique désigne l’accompagnement humain, qualifié et de proximité, au  service de l’inclusion numérique. Elle s’inscrit dans des lieux pérennes ou éphémères où  des liens s’organisent entre des individus médiateurs (experts, animateurs spécialisés, bénévoles, travailleurs sociaux initiés, médiateurs culturels, enseignants, et des collectifs  humains (habitants, associations, entreprises,  élèves, étudiants, parents, professionnels,  autour d’outils numériques qui favorisent  les coopérations. Elle permet à la fois  l’appropriation des techniques d’usages de ces  outils et la dissémination des connaissances  ainsi acquises. La démarche de la médiation numérique propose aux populations d’  « apprendre en agissant ».

Elle se matérialise, en effet, avec la meilleure efficacité « pédagogique », à l’occasion de la réalisation concrète de projets, d’actions, et d’expérimentations (projets de développement local, projets de création économique, culturels, artistiques), de fabrication (prototypage, design, objets, sites, etc.), de co-constructions d’objets numériques conceptuels, virtuels et matériels (par exemple : valorisation du patrimoine, chemins de randonnées interactifs, coopérations scientifiques, logiciels, prototypes,...). Au-delà de la maîtrise des outils matériels et logiciels et de leurs usages, il s’agit aussi de développer l’aptitude à comprendre et à utiliser le numérique dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels ou collectifs et d’étendre ainsi ses compétences et capacités (littératie).

Les citoyens peuvent dès lors acquérir une culture numérique suffisante pour être intéressés par les enjeux citoyens, économiques, culturels, sociaux concernés par les transformations numériques et participer, en conscience, au développement des usages. La médiation numérique doit s’effectuer de manière continue, tout au long de la vie, car elle suppose la prise en considération de la nécessaire adaptation des acquis à l’évolution permanente des technologies numériques.

Dernière modification le mardi, 16 juin 2015
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne, longtemps responsable associative au niveau des écoles maternelles et depuis 1996, présidente nationale de l’An@é, Association Nationale des Acteurs de l’Ecole et co-fondatrice du site Educavox.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.