Accueil du site > ACTUALITE > Débats > Numérique : « une nouvelle langue est en train de naître »
par Claude TRAN samedi 29 septembre 2012 -

Numérique : « une nouvelle langue est en train de naître »


C’est ce qu’affirme Xavier POMMEREAU, pédopsychiatre.

Xavier Pommereau est un spécialiste des adolescents et des jeunes adultes en difficulté. Il est l’un des pionniers de la prévention du suicide chez les jeunes en France, et a ouvert la première unité hospitalière spécifiquement dédiée aux jeunes suicidaires.

 

Il a également créé en 2000 une unité spécialisée dans la prise en charge des jeunes souffrant de troubles des conduites alimentaires (TCA). Le Dr Pommereau dirige aujourd’hui le Pôle Aquitain de l’adolescent au CHU de Bordeaux.(1)

 

Il participe à la première « CUBEEKONF », conférence organisée par le magazine CUBEEK à l’Université Victor Segalen Bordeaux 2, en partenariat avec le Conseil Général 33, la mairie de Bordeaux, l’IUFM d’Aquitaine , la librairie Mollat, les Cahiers Pédagogiques, France 3 Aquitaine, la CASDEN et la CUB sur le thème : « A l’Ecole du numérique, penser l’école et la société qui viennent ».

 

Autour de lui sur un « plateau », des experts du numérique, de l’école et de la société.

 

Le docteur Xavier POMMEREAU connait bien l’impact du numérique et des écrans sur les adolescents, qu’il utilise d’ailleurs dans sa démarche de soins. Il développe de nouvelles méthodes d’approche qu’il précise en décrivant ainsi son service :

 

« Le pôle comporte quatre services : trois services d’hospitalisation et un département de consultation polyvalent, avec des psychologues mais aussi des gynécologues, dermatologues, pédiatres, avocats...

Les trois services d’hospitalisation sont : un service pour les pré-ados, entre 8 et 13 ans, ce qui est très rare dans ce type de structure ; un service pour les jeunes présentant des troubles graves du comportement alimentaire, comme l’anorexie mentale et la boulimie ; enfin nous avons un troisième service avec 15 lits, pour accueillir des adolescents suicidaires au sens large : soit des jeunes ayant fait des tentatives de suicide, soit des jeunes qui se sont mis en danger de diverses manières en se signalant par des conduites à risque, et qui nous sont adressés en prévention.

Il est rare de pouvoir hospitaliser des jeunes dans des services distincts, avec dans chaque unité une équipe spécialisée, multidisciplinaire, tout cela hors de l’hôpital psychiatrique et selon des modalités d’hospitalisation basées sur l’acceptation. Personne n’est accepté ici contre son gré, nous travaillons dans l’alliance et non la contrainte.

Les patients séjournent quelques semaines dans l’unité où le cadre de soins matérialise des temps et des espaces de rencontre, d’échange, avec des médiations et supports à haute valeur ajoutée sur le plan métaphorique. »

 

Car Xavier POMMEREAU sait utiliser la métaphore.

Ainsi, pour lui le numérique, c’est une « formidable révolution » qui « remet la pêche, la chasse, la cueillette au sens premier des préoccupations de l’humain pour prendre la « main » sur le monde. »

Pour aller à la « pêche » des connaissances, l’adolescent maîtrise l’outil, la canne à pêche ; mais attention à ne pas confondre l’outil et le « comment trouver du poisson et les endroits les plus poissonneux ». Là réside la mission de l’enseignant.

 

Car si le professeur n’est pas un « distributeur » de savoirs il doit rester celui qui est « capable de donner l’esprit de la méthode ».

 

Le monde de l’éducation, les enseignants, doivent donc « reprendre la main sur cet outil hautement subversif » qu’est le numérique, ce d’autant plus que les adolescents, souvent, « en savent plus que les maîtres » sur ses usages.

 

Or « une nouvelle langue est en train de naître ! » , qu’il nous faudra tous apprendre, certainement.

 

Xavier POMMEREAU donne l’exemple et se met comme il dit « à la page » en ouvrant sa page Facebook avec le texte suivant :

 

"Bonjour Jeune Internaute ou Parent d’ado en souffrance.

J’ai décidé d’ouvrir cet espace Facebook pour me mettre à la page, au sens propre du terme, et vous faire connaître mon travail, celui de mon équipe de soignants du centre Abadie (CHU de Bordeaux), ma mentalité, ainsi que les principaux rendez-vous de mon actualité professionnelle.

Mais ATTENTION : cette page n’est pas ouverte aux urgences et aux appels à l’aide, ce n’est qu’une page d’information - d’ailleurs gérée non par moi mais par des jeunes qui veulent soutenir ainsi la cause du centre Abadie. Si vous voulez obtenir un RV, il faut passer par mon secrétariat, en sachant que les secrétaires proposeront ou non un rendez-vous en fonction de l’âge et de l’indication (avec moi, et alors patience, je suis très pris, ou avec qqn de mon équipe - ils/elles sont des psys acquis à la même philosophie du soin). Mes secrétaires s’appellent Béatrice et Delphine, voici leur numéro de téléphone : 05 56 79 58 67 (ou 69), et les infos du fonctionnement du centre Abadie sont disponibles sur le site du CHU de Bordeaux.

http://www.chu-bordeaux.fr/chub/hop...

Vous pouvez aussi aller visiter notre site : http://centreabadie.wordpress.com/

Maintenant, si vous avez envie de nous rejoindre pour contribuer à faire connaître, diffuser, mettre en réseau la philosophie des Abadiens et Abadiennes, faites nous signe... et bienvenue parmi nous si vous êtes animé(e) de bonnes intentions.

Dr Xavier Pommereau"

Claude TRAN

(1) Wikipédia


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Charte éditoriale   Foire aux Questions   Qui sommes-nous ?   Nous contacter


Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le n° 1561042 v0.