Accueil du site > ACTUALITE > Interview > Emmanuel DAVIDENKOFF : "Le numérique permet d’industrialiser l’individualisation
par Claude TRAN jeudi 19 décembre 2013 -

Emmanuel DAVIDENKOFF : "Le numérique permet d’industrialiser l’individualisation "


Emmanuel DAVIDENKOFF, journaliste spécialiste de l’Education, est aujourd’hui directeur de la rédaction de l’Etudiant, groupe média très connu des 15-25 ans et de leurs parents, qui trouvent dans le mensuel, les guides, les ouvrages, le Web, les salons une mine d’informations sur l’orientation et les formations.

Il est également chroniqueur sur France Infos et sur l’Echo Républicain. Ses chroniques radio comme ses billets sur la presse magazine, repris par les pure players d’information que sont lexpress.fr et le Huffington Post, sont très suivis et appréciés par celles et ceux qui attendent de la presse un regard sans concession sur l’Education de demain au filtre de l’histoire et de la réalité d’aujourd’hui.

Également auteur de nombreuses publications dont les plus connues sont : Réveille-toi, Jules Ferry, ils sont devenus fous et les Universités sont-elles solubles dans la mondialisation ?, il prépare la sortie en mars 2014 d’un nouvel ouvrage.

Observateur éclairé et perspicace des systèmes éducatifs français et européens, mais également de notre société, Emmanuel DAVIDENKOF est un des journalistes qui les connait le mieux.

 

« L’histoire, dit-il retiendra peut-être 2013 comme l’année où l’éducation a commencé sa bascule vers de nouveaux modèles pédagogiques et économiques, portés par le numérique. »

Dans une économie mondialisée, l’éducation, devenue un marché comme celui de l’énergie, devient une aubaine pour toutes les entreprises qui investissent dans l’e-éducation.

Les technologies de l’information et de la communication, qui irriguent nos sociétés et se renouvellent à une vitesse que peu de prévisionnistes avaient imaginé, réinventent le monde de la formation et de l’éducation. D’abord présentes dans la formation professionnelle d’adulte, elles font irruption en formation initiale, à l’Université et maintenant dans l’enseignement scolaire.

Comment l’école va-t-elle faire face à ces nouveaux paradigmes ?

Le Service Public va-t-il réagir suffisamment vite face à l’extension du modèle du marché ?

Emmanuel DAVIDENKOFF, qui généralement pose les questions, a bien voulu se prêter au jeu de l’interviewé, en acceptant cet interview pour Educavox, à Cenon, aux Boussoles du Numérique organisées par l’An@é.


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Charte éditoriale   Foire aux Questions   Qui sommes-nous ?   Nous contacter


Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le n° 1561042 v0.