Accueil du site > ACTUALITE > Interview > Les algorithmes sont-ils la grammaire du pouvoir de la société de (...)
par Claude TRAN vendredi 8 juin 2012 -

Les algorithmes sont-ils la grammaire du pouvoir de la société de l’information ?


 

Crédit photo : article Aqui.fr

 

C’est bien ce qu’affirme Serge PROULX, professeur à la Faculté de Communication de l’Université de Québec à Montréal, dans la conférence qu’il donne au colloque RAUDIN à Bordeaux, intitulée : « La puissance d’agir des citoyens dans un monde fortement connecté ».

 

Dans cette interview exclusive à Educavox, Serge Proulx évoque l’impact des médias sociaux et plus généralement la place des dispositifs techniques qui les sous tendent chez l’usager « grand public ».

Produisent-ils des pouvoirs ? Sont-ils des contre-pouvoirs ? Y-a-t-il acquisition d’un pouvoir citoyen ?

 

Pour Serge PROULX, il s’agit de « micro-sphères de parler privé-public » .

Mais nécessitent- elles des compétences particulières ? Entre les deux extrêmes que constituent l’usager compétent et l’usager naïf, il propose de réfléchir à une troisième voie.

Décrivant « la crise morale que traversent nos sociétés et qui se traduit par le triomphe de la cupidité », Serge PROULX interroge : « l’objet technique est-il neutre ? Détermine -t-il la dimension éthique des médias sociaux ? ».

Lorsqu’il dénonce « le pouvoir invisible des algorithmes » on devine un des axes essentiel de ses recherches et bien sûr son engagement.

 

Les jeunes constituent pour lui un espoir, mais il demande que soit mise en œuvre une « véritable politique d’éducation critique aux outils numériques. » et qu’en particulier on « sensibilise les jeunes au pouvoir caché des algorithmes » qui constituent selon lui « la grammaire du pouvoir de la société de l’information. »

 


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Charte éditoriale   Foire aux Questions   Qui sommes-nous ?   Nous contacter


Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le n° 1561042 v0.