Accueil du site > FORMATION > Formation et plateforme de formation
par Gilles Le Page (son site) samedi 10 mai 2014 -

Formation et plateforme de formation

pourquoi utiliser une plateforme pour "augmenter" l’efficacité pédagogique d’une formation
Echange réel avec un formateur, le 9 mai 2014
 
Gilles, je ne sais pas encore comment mettre en œuvre le dispositif de plateforme de e-learning, toute la formation que j’anime est construite de cette manière, mais en interne ... avec mes outils ... j’aurai besoin de quelques conseils !
 

 
Bonjour, je crois comprendre tes préoccupations.
 
La pédagogie dite inversée est très bien adaptée aux stagiaires de la formation tourisme niveau 3 que tu animes, parce qu’ils sont particulièrement capables de produire eux-même des ressources valides pour leur formation. ...en sous-groupe, ce qui est encore plus efficace.
Pour mettre en oeuvre cette formation en ligne, les outils collaboratifs Web2.0 et les sites web évolués type CMS dont tu te sers déjà (je crois) ne sont pas suffisants pour bosser de façon ergonomique. Ils sont performants et pratiques, mais tu as besoin d’une plateforme de formation adaptée.
 

 

Une plateforme "adaptée" à la pédagogie que tu aimerais mettre en oeuvre aurait plusieurs avantages

 
  • elle te servirait à concentrer l’ensemble de la formation sur une seule adresse web, de façon cohérente et protégée, avec tous les contenus, toutes les activités, toutes les évaluations, tous les suivis pédagos, tous les documments administratifs, toutes les "traces" de la formation, etc. : toi et les stagiaires, vous gagneriez énormément de temps, d’énergie et de sécurité.
  • elle t’offrirait des fonctionnalités qui permettent de faire travailler les apprenants les uns avec les autres pour produire en collaboratif qu’ils soient au même endroit ou non.
  • elle permet réellement l’accès à la formation à distance : à la formation et pas seulement aux ressources. Un apprenant obligé de rester chez lui tel jour peut continuer à apprendre avec les autres au sein de la plateforme. Les outils sont là pour que ce soit facile pour eux et que toi, formateur, tu puisses suivre et animer ce qui se passe (Wikis, Chat, évaluations par groupes, etc.). Un apprenant dont le stage entreprise ne se passe pas à la même préiode que celui des autres ne risque pas de rater des moments forts de la formation, etc.
  • tu pourrais confier quelques jours les apprenants à un intervenant sur un thème de travail donné tout en gardant la main sur le déroulement, les évaluations, etc.
  • tu pourrais d’un clic ou presque clôner ce que tu aurais fait sur la plateforme en 2014 pour le proposer aux apprenants de la session 2015, il suffirait d’inscrire les "nouveaux" sur les clônes des modules de formation des "anciens" pour qu’ils accèdent sans se croiser avec la promo précédente tous les énoncés, toutes les ressources, toutes les consignes, toutes les activités... que tu peux aménager à loisir pour améliorer ce qui peut l’être.
  • etc.

 

 
Utiliser une platefome elearning (un LMS) ne se traduit pas obligatoirement par "former à distance",
 
ça se traduit par "utiliser les opportunités d’un outil web spécifique pour former", sans se compliquer la vie. On peut former "online" et être "en face à face", ça marche très bien, c’est hyper pratique, ça ouvre plein de possibilités et d’espaces de liberté pour les apprenants et pour le formateur.

 

Je travaillais en ce qui me concerne de la façon suivante :

  • j’animais la formation en présentiel mélangé de blended learning : j’étais en charge de la même formation que celle que tu animes. Je travaillais en principe en face à face avec les apprenants, mais il arrivait souvent que je sois en face à face 1 heure seulement et que sois absent de la salle pendant 1 journée, ou 3 jours ... ou plus.
 
  • Puisque j’avais rédigé et organisé toutes les consignes, toutes les activités et toutes les ressources dans la plateforme, je pouvais laisser les apprenants seuls par périodes... mais je m’organisais pour qu’un intervenant et/ou d’autres formateurs soient investis de l’assistance pédago au cas où...

 

Conditions pour que cela fonctionne bien...

  • La formation a bien été "lancée" dans cet esprit,
  • le projet de vie future est la réelle motivation des stagiaires pour se former (pédagogie de projet)
  • le système de valeur en place au sein du groupe en formation fait qu’ils s’auto-régulent.
  • l’énorme travail d’intégration de la formation sur la plateforme a été fait au préalable (la première année est galère en termes d’investissement personnel)
  • la plateforme online est basée sur une approche pédago "collaborative" : en gros, elle n’est pas conçue comme une banque de ressource, mais comme un espace de formation avec des activités et des échanges, des partages, des contributions.

 

J’en reviens à la plateforme :

  • Moodleest, parmi les plateformes performantes, celle qui me parait complètement adaptée. C’est celle que j’ai utilisé et que je continue à utiliser. Elle est construite sur l’approche pédagogique "socio-constructiviste", qui colle parfaitement avec le modèle pédago de l’afpa (que je traduirais par : "learning with others by doing with others" ...avec un professionnel du métier qui transmet la culture terrain).
    • Un des avantages clefs de Moodle c’est que cette plateforme est gratuite et opensource, qu’elle a 10 ans d’expérience et de développement, avec une base installée de 80 000 campus (des milliers d’universités dans le monde) et une très forte communauté de développeurs et d’aide, en particulier en français.
    • L’apparent défaut de Moodle c’est que sa puissance a un revers : elle est un peu touffue et nécessite un apprentissage, un peu comme Excel, pour celui que découvre l’outil.
  • Claroline Connect est un autre LMS prometteur, sur la même approche, mais je ne suis pas certain qu’il soit totalement opérationnel en 2014. Le projet Caroline Connect est animé par Marcel Lebrun et Christophe Batier, qui sont des références en matière de pédgogie en environnement numérique.
  • La solution Google Apps est intéressante parce que Google développe tout le temps une galaxie dont les services sont très pratiques, mais je n’ai pas été convaincu par l’ergonomie de ce que j’ai vu. ... Et Google n’est ni gratuit ni opensource.
  • Les autres LMS sont rarement gratuits, rarement opensource, et souvent pauvres sur le plan pédagogique : ils sont organisés en banque de ressources + quizz.
  • Les pires sont les usines à gaz développées en interne par des informaticiens qui n’ont pas le vécu de la formation en encore moins la perception de ce que sont les apprentissages collaboratifs : c’est totalement fermé, très vite obsolète, et c’est à mon avis un contresens pédagogique dans ton (notre) cas de formateur de la formation professionnelle.
 
 
Si tu souhaites avancer sur le sujet, je peux avec plaisir "échanger et partager avec toi", mais le mieux est que tu demandes ton directeur s’il prévoit que tu aies une aide concrète.
 
En clair, il faut que tu disposes d’une plateforme et que tu bénéficies d’une formation initiale pour gagner du temps. La plateforme est gratuite, mais il faut quand même l’héberger et il faudra que tu te l’appropries. Ton centre de formation a je crois un projet concret pour l’hébergement et l’installation de plateforme(s).
 
En attendant, je te signale un article qui devrait te plaire sur Thot Cursus : la scénarisation pédagogique, il rejoint ma conception de la préparation d’une formation, et colle bien avec le travail préalable pour la mise en ligne.
 
@ Bientôt j’espère,
GLP

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Charte éditoriale   Foire aux Questions   Qui sommes-nous ?   Nous contacter


Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le n° 1561042 v0.