Accueil du site > FORMATION > Ressources > Littératie numérique, définition
par An@é (son site) samedi 19 mai 2012 -

Littératie numérique, définition


 

Proposé par l’Université de Sherbrooke au Canada

 

Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE, 2000), la littératie est l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités. Cette définition se rapproche de l’alphabétisation, qui est d’ailleurs la traduction première de literacy.

 

D’après Goodfellow (2011), le vocable numérique (digital) est utilisé en éducation pour signifier l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les activités de nature éducative. Mais le vocable est également utilisé pour qualifier toute activité, tout domaine, tout univers investis par les TIC : ère numérique, monde numérique, natifs numériques, université numérique… On peut comprendre que le numérique ayant pénétré notre environnement au point de le transformer radicalement, l’aptitude à comprendre et à utiliser les TIC devient une littératie au sens que lui donne l’OCDE.

 

En modifiant légèrement la définition de l’OCDE, il devient tout à fait cohérent de définir la littératie numérique comme suit : « L’aptitude à comprendre et à utiliser les TIC dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités. »

 

Nous observons que l’expression est de plus en plus souvent utilisée par les organismes gouvernementaux et divers groupes d’intérêt, ainsi le Réseau éducation-médias, qui a publié en juillet 2010 un mémoire qui s’intitule La littératie numérique au Canada et qui élabore tout un cadre conceptuel autour du concept de littératie numérique.

 

Les termes proches « maîtrise de l’information », « culture de l’information » et « compétences informationnelles », recommandés notamment par l’Office québécois de la langue française (2008), ne semblent pas couvrir l’ensemble des compétences visées par la littératie numérique, puisqu’ils visent à traduire l’expression information literacy et, par conséquent, se limitent à « la maîtrise des technologies donnant accès à cette information ».

 

Sources

Cazeneuve, Philippe, « Littératie numérique au Canada », Savoirs en acte (blogue personnel), 14 septembre 2010 [page consultée le 1er septembre 2011].

Goodfellow, Robin, « Literacy, literacies and the digital in higher education », Teaching in Higher Education, 16:1, 2011, p. 131-144.

Organisation de coopération et de développement économiques, La littératie à l’ère de l’information, rapport final de l’enquête internationale sur la littératie des adultes, juin 2000, 211 p.

Office québécois de la langue française, « Maîtrise de l’information », Grand dictionnaire terminologique, 2008 [page consultée le 1er septembre 2011].

Réseau éducation-médias, La littératie numérique au Canada : de l’inclusion à la transformation, juillet 2010.


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Charte éditoriale   Foire aux Questions   Qui sommes-nous ?   Nous contacter


Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le n° 1561042 v0.