Accueil du site > INNOVATION > Technologies > Le nouveau départ du e-learning en France
par Thomas lundi 12 novembre 2012 -

Le nouveau départ du e-learning en France


 
Encore méconnu il y a quelques années, l’e-learning est en train de s’imposer comme un moyen de formation crédible auprès des français et des entreprises. En effet, aujourd’hui près d’un million de français suivent une formation à distance.
 
 
A qui l’e-learning est-il destiné ?
 
Tout le monde, l’e-learning est présent dès la maternelle jusqu’à la formation continue.
 
Si l’enseignement primaire et secondaire représente presque la moitié des inscrits en formation à distance (BAC, Brevet), nombreuses sont les formations professionnelles.
 
Parmi les formations professionnelles à distance, on distingue la formation initiale et la formation continue. La formation continue est en plein essor car elle permet aux entreprises de réduire les couts de formation tout en formant un plus grand nombre d’employés.
 
 
Les différents organismes du e-learning en France
 
L’organisme français le plus ancien est le CNED. Crée en 1939, il est financé par l’Etat et comptabilise 202 000 inscrits en 2011. La Fédération Interuniversitaire de l’Enseignement à Distance (FIED) et le CNAM également reliés à l’Etat, représentent respectivement 30 000 et 13 000 inscrits.
 
Cependant ce sont les pures players privés de plus en plus nombreux qui connaissent l’évolution la plus rapide. Educatel, Icademie, Inead, Cours Minerve, Ecole chez soi, … le nombre d’organismes privés fleurit depuis quelques années et permet un choix de formation de plus en plus vaste.
 
 
Point sur la formation continue
 
Avec un chiffre d’affaires en croissance (144 millions d’euros en 2010), le marché de la formation continue est très concurrentiel avec des groupes tels que Demos et Cegos. Les résultats des analyses concernant ce secteur sont éloquents : 93% des personnes sont satisfaites de leur formation. Proposée sur des supports variés (blended-learning, serious game, viso-learning) la formation continue motive les salariés qui souhaitent s’épanouir professionnellement, améliorer leur efficacité, augmenter leur salaire ou encore avoir une promotion grâce à la formation continue.
 
 
Si l’e-learning français représente encore un marché faible, il est en pleine croissance et à l’instar du marché aux Etats-Unis, où le marché du e-learning représente 60% des dépenses de formation, il devrait s’imposer comme un acteur majeur de la formation dans les prochaines années.
 
Liens utiles : 

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Charte éditoriale   Foire aux Questions   Qui sommes-nous ?   Nous contacter


Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le n° 1561042 v0.