Imprimer cette page

Une ÉducExpo réalisée par des jeunes en faveur d’un monde sans violence - Le projet LOVE https://vivresansviolence.org/a-propos-de-projet-love/ - vivre sans violence - a été fondé en 1993 par madame Twinkle Rudberg suite à l’assassinat de son conjoint par un jeune de 14 ans. C’est sa conviction que ce jeune a été lui-même victime de violence qui a donné naissance au projet LOVE qui est maintenant présent à Toronto, Halifax, Vancouver et New York.

Logo new augustLOVE s’adresse aux jeunes de 13 à 21 ans afin de mettre fin au cycle de violence et d’abus dans leur vie et faire d’eux des leaders en prévention dans leur milieu, les aide à développer une estime de soi et à se bâtir une vie constructive.

L’atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière du Musée des Beaux-Arts de Montréal s’est uni à nouveau au projet LOVE et on peut voir à l’espace d’exposition J.A. DeSève jusqu’au 30 mars des photographies et des textes résultant du travail de réflexion de jeunes vulnérables de Montréal sur la thématique de la transformation.

Il s’agit du cinquième partenariat entre LOVE (Québec) et le Musée dans le cadre de son programme Le musée en partage, qui fête ses 20 ans cette année. C’est l’artiste Moridja Kitenge Banza, responsable du programme éducatif - Cultures du monde et vivre-ensemble au MBAM qui a soutenu les jeunes participants au moment des réflexion qui ont mené à l’écriture des textes et aux photographies qu’on peut voir en exposition. Ce court clip de 30 secondes montre quelques unes des magnifiques photos mises en exposition.

L’art a le pouvoir de favoriser le dialogue, la résilience et une meilleur compréhension de l’autre. Grâce à cette collaboration entre l’organisme LOVE (Québec) et le MBAM, de jeunes citoyens ont transformé positivement leur expérience de la violence et, à travers leurs créations, nous ouvrent une fenêtre sur leur univers, Thomas Bastien, directeur de l’Education et du Mieux-être au MBAM.

Quelques réflexions des jeunes

My name is Chris and I am 18 years old. I know life is tough sometimes but I know you are strong and I want you to know that if you keep going everything will work out for you. I want you to remember that if you find obstacles in life it means you are going the right way. It’s a lot like how in video games, when you find an obstacle you don’t just don’t stop playing, you find a way to work around them. Just know that everything will work out. You are special and if you think you are not, look in the mirror and tell yourself something nice every days until you believe it.

Je vis dans un HLM avec ma grande soeur, mon petit frère, ma mère et son chum (amoureux). Il y a deux chambres. Ma mère ne travaille pas pour le moment [ ] J’ai développé un léger malaise face à ma vie. J’ai l’impression de ne pas vivre comme les autres. Ma mère nous a eu extrêmement jeune. Elle en a vue de toutes les couleurs, mais elle est forte. Je crois qu’avec un peu d’aide on aura notre propre maison et je ne laisserai personne me persuader du contraire avec des insultes stupides.

https://vivresansviolence.org/a-propos-de-projet-love/

Dernière modification le lundi, 11 février 2019
Ninon Louise LePage

Sortie d'une retraite hâtive poussée par mon intérêt pour les défis posés par l'adaptation de l'école aux nouvelles réalités sociales imposées par la présence accrue du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.