fil-educavox-color1

Retour sur l'atelier de Paris #DSFfamille : Organisé par l’Association de Parents d’élèves (APE) et Orange, l’atelier #DSFfamille «Écrans, parents et enfants » a eu lieu à la mairie du 8e arrondissement de Paris mardi 29 mai 2018.

Accueillis par Frédéric Havard, directeur des projets innovants chez Orange et les directrices des deux écoles parisiennes à l’initiative de cette rencontre (Ecole élémentaire rue de Florence et maternelle rue de Moscou), les experts, Serge Tisseron, psychiatre et docteur en psychologie, Michel Pérez, président de l’association An@é et Mélaine Descamps-Bal, psychologue de l’Éducation Nationale à Paris, ont apporté quelques clés aux participants venus nombreux échanger sur ce sujet qui pose question.

Comment accompagner les plus jeunes dans les usages des outils numériques ? Quelle place pour quels outils ?

 tisseron

"Ce qui est formidable, c'est qu'en échangeant ensemble, les parents découvrent d'autres façons d'utiliser les outils numériques en famille"  Serge Tisseron

Des considérations psychologiques et physiologiques liées au développement de l’enfant, aux conseils purement pratiques, les experts ont éclairé les échanges entre les participants. Digital kids, parentalité numérique et écrans et vie de famille sont les trois sujets sur lesquels se sont penchés les volontaires de cet atelier #DSFfamille .

Partage et communication, les deux mantras de la famille connectée

Soulignant l’apport du numérique pour les apprentissages et pour le développement de la créativité, Michel Pérez résume : « L’essentiel c’est le partage, la communication, c’est de ne pas laisser les enfants seuls face au numérique »,  à l’issue de l’atelier #DSFfamille du 29 mai.

Présent à la mairie du 8e arrondissement, où s’est déroulée la rencontre, le président de l'An@é (Association Nationale des Acteurs de l’école), se félicite des échanges et du travail d’intelligence collective produits. « Les opinions sont contrastées, mais les ateliers sont l’occasion de faire progresser la réflexion ».

" On a des réponses à des questions qu'on n'aurait pas envisagées "

Autour des tables disposées à l’occasion du dernier atelier DSF « Écrans, parents, enfants », les échanges entre participants sont fertiles. Julie Kuhn, enseignante venue discuter de l’éducation et de l’accompagnement des plus jeunes au numérique, apprécie la formule : « Les points de vue et les apports divergent, on a des réponses à des questions qu’on n’aurait pas envisagées ! ». L’enseignante, également créatrice de Super-Julie, un site et une appli qui répertorient la fine fleur du numérique pour les petits, s’interroge pourtant sur ces sujets depuis longtemps. Son avis en vidéo à l’issue de la rencontre du 29 mai 2018.

Ecrans Julie K 1

Une interview qui nous donne l’opportunité de parler de l’initiative « Super-Julie ».

Grâce à ce site, les parents bénéficient d’un répertoire varié et actualisé des meilleures applications pour les enfants. L'enjeu, selon l'auteure, est d'aider les parents à mettre « le meilleur du numérique dans les mains de leur enfant pour qu’il en ressorte grandi, enrichi et avec des connaissances supplémentaires ».

Écrans, parents, enfants : à la recherche de l’équilibre numérique familial

Entre inquiétudes et pistes positives, les parents apprennent à gérer les activités numériques de leurs petits. L’atelier DSF " Écrans, parents, enfants ", qui a réuni experts et familles à la mairie du 8e arrondissement de Paris, l’a démontré.

Partage d’inquiétudes mais aussi de solutions, les parents " sont contents de pouvoir s’emparer de ces sujets et d’avoir des réponses à leurs questions ", témoigne la psychologue de l’Éducation Nationale Mélaine Descamps-Bal, invitée à encadrer l’événement. Nadia Sixdenier, participante de l’atelier et maman d’élève, est quant à elle enthousiaste : " C’est une super initiative, il en faudrait plus souvent ".

Deux interviews à voir et à revoir, pour prolonger un peu plus cet atelier.

 Ecrans Descamps Bal 1

« Le numérique est un danger mais surtout une opportunité », selon Mélaine Descamps-Bal, psychologue.

Un atelier où les participants sont venus en famille ! L’occasion d’écouter les avis des adultes et des plus jeunes et de se nourrir de leurs expériences des outils numériques.

Des échanges animés auxquels Thierry Taboy, fondateur du Digital Society Forum, et Super Julie apportent leur contribution.

Ecrans Taboy 1

A l’issue des débats, on constate que la soirée a été profitable : il est évident que l’inquiétude avait laissé place à un questionnement nouveau porteur de réponses plus concrètes à des situations que l’on n’avait pas toujours analysées ou envisagées sereinement.

Réfléchissons : « On ne va tout de même pas jeter le bébé à tablette avec l’eau du bain numérique ! »

Un grand merci au Digital Society Forum pour cette initiative.

Article publié sur le site : https://digital-society-forum.orange.com/fr/les-actus/1099-partage-et-communication-les-deux-mantras-de-la-famille-connectee

 

Dernière modification le jeudi, 14 juin 2018
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.