fil-educavox-color1

La question des ressources numériques se pose sans cesse au coeur de l'éducation. Elle ne s'offre qu'à ceux qui entrent dans la plateforme ou l'application numérique pour en découvrir tous les potentiels. De plus, nombreux sont ceux qui s'accordent à croire que la ressource immatérielle peut être gratuite. Cependant, celle-ci coûte trés cher à produire ! Elle n'est pas encore facile à utiliser dans des contextes matériels peu équipés. Elle requiert l'appropriation d'une culture numérique. Pas facile donc de proposer des contenus aux établissements scolaires qui ont de multiples priorités.

Quels leviers pour diffuser de la ressources numérique dans tous les établissements scolaires ?

Voici trois points de vue d'éditeurs de ressources rencontrés lors des 3 et 4 mai à Talence (Mission des achats Ministère/Ed Tech Editeurs de ressources).

Jennifer Elbaz représentante de Brainpop.com et Cène.education

 

 

Qu’est-ce que BrainPOP Français ?

BrainPOP crée des ressources animées qui sont des outils pédagogiques utiles aux enseignants ainsi que des moyens facilitant l’apprentissage des élèves – à l’école, à la maison et sur les appareils mobiles. Nos contenus incluent des films, des quiz, des pages d’activité abordant toutes les matières : Maths, Science de la Terre, Français, Art et Musique, Histoire-géo & société, Technologie & Ingénierie, Science de la Vie. Tous nos contenus sont approuvés par des enseignants référents dans les matières citées.

https://fr.brainpop.com/

Qu'est-ce-que Cène ?

Il s'agit du Cercle des Editeurs du Numérique Educatif qui a pour objet de rassembler les éditeurs de contenus numériques éducatifs, de faire connaître les talents des éditeurs francophones, de mener une prospective active sur le secteur et de participer à la valorisation de la qualité.

https://www.cene.education

Frédéric Tibout co-fondateur d’English Attacks !

 Qu'est-ce-que English Attacks ?

Englih Attacks est une plateforme immersive d’anglais basée sur la vidéo et jeu et centrée sur la motivation de l’élève. 270k élèves utilisent la solution dans le monde.

Il constate quelques freins au déploiement des ressources

Le marché français est un marché difficile à monétiser. La société n’a pas la force commerciale suffisante pour démarcher chaque DANe, chaque responsable de région ou de département. La connaissance des produits est donc compliquée !

Autre freins :

Le budget des établissements est très confus entre ce qui est attribué aux équipements et aux ressources.

Il y a tropisme sur l’équipement.

On peut aussi noter un manque de culture d’analyse des usages.

https://fr.english-attack.com/

Thomas Bourguet Directeur Général Adjoint de Tralalère

Qu'est-ce-que Tralalère ?

Tralalère : "Créateur d’expériences numériques éducatives". Il s'agit de créations de guides pas à pas autour de thématiques diverses : apprentissage du code, culture numérique, réutilisation des techniques de chercheurs, les relations filles-garçons, la laïcité...

Au vu des difficultés à travailler avec le primaire, la société cherche à davantage démarcher le secondaire, le supérieur et notamment la formation où il semble exister un marché. Autre piste, le mécénat pour proposer la gratuité à l’ensemble des contenus. 

https://www.tralalere.com/

 

Ces questions ont été développées dans le débat que l'An@é avait initié aux Rencontres d'Eduspot : https://www.educavox.fr/accueil/reportages/que-peuvent-apporter-les-edtech-a-l-education

 

Dernière modification le vendredi, 18 mai 2018
Lavigne Anne

Secrétaire adjointe à l’An@é. Médiatrice de ressources et services à l’Atelier Canopé 33- Mérignac
@annelavigne5    

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.