Imprimer cette page

Au départ, j’ai été déçue en pensant qu’on ne s’intéressait qu’aux bâtiments et non au contenu : une éducation repensée en cette nouvelle époque de l’histoire de l’humanité, l’époque informatique. Mais Penser l’école de demain est un ouvrage majeur, intelligent et élégant et je comprends maintenant le choix des concepteurs.  Aux pédagogues désormais de s’approprier ces espaces, de dépasser la beauté du fonctionnel et y établir un mieux pédagogique.

Qu’est-ce que le Lab-école ?

Le Lab-école est un projet proposé au gouvernement du Québec par trois citoyens «vedettes» non issus du milieu de l’éducation : Pierre Thibault, un architecte, Ricardo Larrivée,  un chef cuisinier et entrepreneur ainsi que Pierre Lavoie, un triathlonien québécois et fondateur du Défi Pierre Lavoie qui a pour mission de créer une culture en santé préventive.

Nos hommes avaient comme objectif, en formant équipe, de construire les meilleures écoles du monde pour les enfants du Québec. Leur intervention, disent-ils, ne cherche pas à reformer les programmes ou les méthodes d’enseignement mais sera centré sur l’aménagement physique des écoles, l’alimentation et l’activité physique.

Le concept a plu aux élus du gouvernement du Québec qui ont accordé un budget annuel de fonctionnement à l’organisme sans but lucratif Lab-école.

 

img030519 5

 

Les chantiers du Lab-École

Les travaux du Lab-École s’articulent autour de trois chantiers, dirigés par chacun des trois fondateurs. Le chantier de l’environnement physique est piloté par Pierre Thibault, celui du mode de vie sain et actif par Pierre Lavoie et celui de l’alimentation par Ricardo Larrivée.

Chaque chantier est composé de collaborateurs représentant des enseignants, du personnel des services de garde, du personnel de direction, des parents, des chercheurs ainsi que des intervenants du milieu communautaire, municipal et de la santé. 

Le chantier de l’environnement physique a pour objectif de concevoir l’école en tant que milieu de vie de l’élève, lui offrir un environnement agréable et confortable.  Les espaces polyvalents et flexibles encouragent l’innovation pédagogique.

Le chantier du mode de vie sain et actif cherche à proposer de multiples façons de lutter contre la sédentarité en faisant la promotion de l’activité physique et le transport actif.

Apprendre aux enfants à bien se nourrir peut faire d’eux des adultes . . . capables de changer économiquement et socialement le tissu urbain des villes du futur,  écrit Ricardo Larrivée, responsable du chantier  Alimentation qui vise l’autonomie culinaire des jeunes.

img030519 7

Penser l’école de demain https://www.lab-ecole.com/video-lancement-de-notre-publication-penser-lecole-de-demain/

Le livre Penser l’école de demain, publié en avril, expose le bilan du travail de recherche, d’analyse et de consultation menée par l’équipe du Lab-école.

C’est le concept de fragments qui a été retenu pour regrouper les résultats de la recherche-création. Cette approche permet d’isoler un espace et étudier toutes les facettes de sa fonction individuellement pour, par la suite, mieux en concevoir l’intégration selon les besoins de l’architecture lors du développement des écoles.

Quatre grands espaces forment les sous-groupes de fragments : l’environnement de la classe, les espaces de transition, l’environnement partagé et les espaces extérieurs.

Des énoncés théoriques de chacun des trois chantiers sont insérés. Ils marquent les grands principes et les thèmes importants qui ont nourri les questions de recherche tout au long du travail de recherche-création.

On trouve neuf fragments principaux et plus de 47 exemples d’exploitations qui illustrent les grands principes fondamentaux à considérer lors de la conception de l’architecture des écoles primaires.

La phase de l’assemblage qui regroupe les fragments, pointe vers les relations que les espaces entretiennent entre eux.

Par exemple,  les espaces classes offrent une très grande diversité d’aménagement flexible et évolutif à agencer selon les activités et l’âge des élèves.  On trouve des espaces classe de dimensions variées pour accommoder les besoins, espace de répit pour celui qui désire s’isoler ou travailler en petites équipes ou grands espaces qui permettront la construction de grandes maquettes ou la circulation des robots programmés par les élèves, par exemple.

img030519 8

L’ensemble des recommandations relatives aux caractéristiques physiques des espaces sont fondées sur les recherches de nombreux groupe de travail dont le Clever Classrooms de l’université Salford.

Le livre de 246 pages décrit et illustre une multitude d’espaces conçus à partir des résultats de nombreuses recherches dont on trouvera la référence à la très complète bibliographie et suite à la visite de plusieurs établissements scolaires.

En synthèse, les incontournables, selon les auteurs :

1 - Une école à échelle humaine, ouverte sur l’extérieur et inclusive pour sa communauté
2 - Une école avec des ambiances intérieures de qualité (matérialité, fenestration, acoustique)
3 - Des zones de vestiaires fonctionnelles et libérées des circulations
4 - Des aires de circulation habitées qui encouragent la collaboration dans les apprentissages
5 - Des espaces d’apprentissage innovants, intérieurs et extérieurs, qui privilégient le mouvement
6 - Des espaces polyvalents et flexibles à toutes les échelles (petits, moyens et grands espaces)
7 - Un gradin au cœur de la vie scolaire
8 - Une cuisine adaptée, un potager et une salle à manger qui favorisent l’échange et le plaisir
9- L’accessibilité à une alimentation locale et de qualité qui encourage l’adoption de saines habitudes de vie
10 - Des lieux qui encouragent l’implication des enfants dans la découverte, la planification et la préparation d’activités qui touchent à l’alimentation
11 - Une cour extérieure connectée à la nature et qui offre une diversité de zones et de surfaces pour jouer et découvrir
12 - Des aménagements qui priorisent le transport actif pour tous

En conclusion

Cet ouvrage est un incontournable à consulter par quiconque s’intéresse à l’aménagement d’établissements scolaires qui tient compte des connaissances et des conceptions contemporaines en architecture.  Cet ouvrage présente de solides assises pour supporter adéquatement le renouveau de nos systèmes éducatifs.

À venir, espérons-le, une conception de l’éducation, des curriculum  qui tout en sachant répondre aux besoins des citoyens du 21ème siècle permettra de tirer parti des merveilles conçues et présentées par Penser l’école de demain.

img030519 9


  Louise Ninon Lepage

Dernière modification le vendredi, 03 mai 2019
Ninon Louise LePage

Sortie d'une retraite hâtive poussée par mon intérêt pour les défis posés par l'adaptation de l'école aux nouvelles réalités sociales imposées par la présence accrue du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.