fil-educavox-color1

Sur le site de l'Etudiant/Educpro : La formation des professeurs était un angle mort du débat sur la transformation numérique des universités. Par manque de ressources, de temps ou d’intérêt. Le confinement a précipité les choses et la formation au numérique s’est imposée en urgence. Evolution salutaire : les questions pédagogiques prédominent désormais sur les questions techniques.

Il y avait les beaux discours, les belles intentions. Et il y avait la réalité. Le numérique se heurtait depuis longtemps à un mur à l’université : la formation des professeurs. Le matériel et les outils ne suffisent pas si les principaux intéressés ne sont pas formés pour s'en emparer.

La pédagogie de nouveau sur le devant de la scène

Ce manque est apparu de manière criante au printemps 2020 quand les enseignements sont brutalement passés au tout-distanciel, dans des conditions souvent très dégradées. Mais c’est aussi par l’entremise de cette crise sanitaire que la formation des professeurs a pris un nouvel envol. Désormais entré de plain-pied à l’université, le numérique interroge les façons d’enseigner et remet sur la table un art trop souvent oublié, celui de la pédagogie.

La demande de formation en numérique n’a jamais été aussi forte. Au centre de ce nouvel enjeu, sollicités comme rarement auparavant, les ingénieurs pédagogiques. Leur rôle n’était pas toujours bien compris, ils sont aujourd'hui devenus indispensables sur les campus.

Ce sont eux qui ont accompagné les professeurs lors du grand exil numérique du premier confinement, répondant à toutes les demandes, tant techniques que pédagogiques, et formant sur le tas des centaines de professeurs paniqués. Loin d’être cantonnés à un rôle de hotline technique, l’émergence de ces acteurs accompagne une révolution pédagogique de velours

Accès à l'article :

https://www.letudiant.fr/educpros/opinions/la-formation-des-enseignants-au-numerique-l-heritage-inattendu-de-la-crise-sanitaire.html

 

Dernière modification le dimanche, 16 mai 2021
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.