Imprimer cette page

C'est une aventure hors du commun que viennent de vivre neuf étudiants de l'Ecole La Mache, âgés de 16 à 18 ans. Pendant les vacances scolaires, ils ont quitté Lyon à destination du Sénégal. Du 17 au 28 avril, ils ont vécu au rythme de la ville de Ziguinchor, située au sud-ouest du pays.

Accompagnés par deux enseignants, les jeunes, tous volontaires, ont participé à la construction du Lycée Technique de la ville, puis à son inauguration. L'aboutissement d'un long projet dont l'histoire commence en 2008, aux côtés de l'Ecole lyonnaise La Mache...

Apprendre en dehors des murs de l'Ecole

Bien loin de la ville des lumières, les élèves de Lyon ne sont pas prêts d'oublier ce voyage !

Les neuf volontaires en première « électricité » et « structures métalliques » à l'Ecole La Mache ont vécu ce projet pédagogique et solidaire à 100 % ! Pas question de se prélasser au soleil, les élèves ont suivi un planning chargé : installation de matériel électrique dans un atelier du lycée sénégalais, construction d'un local en métal pour le tableau général et préparation de la fête d'inauguration.

La découverte culturelle était aussi au programme avec la visite de l'île de Gorée, haut lieu historique du continent, symbole de la traite des esclaves.

« Ce voyage est un excellent moyen de sensibiliser les élèves à l'entraide et à la solidarité internationale. Ils ont pu traiter des notions abordées à l'école à travers un projet concret et échanger sur leur métier avec les jeunes sénégalais»,

commente Jean-Baptiste Benoit, professeur d'électrotechnique à l'Ecole et responsable du projet.

Un point de vue que partage Andreas, élève en 1ère professionnelle, à son retour en France :

« au Sénégal, l'état d'esprit est complètement différent de la France. C'est un peu un autre monde. Ils sont plus accueillants, plus chaleureux. C'était sympa de partager avec les Sénégalais sur les connaissances dans nos métiers et travailler avec eux sur un ouvrage ».

Le résultat d'un partenariat durable et étroit

Moment clé du voyage, l'inauguration du Lycée technique de Ziguinchor a eu lieu vendredi 21 avril en présence de nombreuses personnalités de la région. Elle signe l'aboutissement de plus de 10 ans d'échanges et de collaboration entre les lycées français et sénégalais.

Créé par des prêtres africains formés à l'Ecole La Mache, le Lycée technique avait pour objectif de construire des infrastructures nécessaires à la bonne formation des jeunes.

Ouvert en 2010 dans des locaux provisoires et précaires, le Lycée accueille aujourd'hui 85 élèves en électro-technique et structures métalliques, dans des locaux attractifs et fonctionnels comportant 3 ateliers et 10 salles de cours.

« C'est la première année que les enseignants peuvent faire classe dans leurs propres locaux et travailler dans les ateliers de production. De nombreux voyages au Sénégal et échanges ont été organisés pour arriver à ce résultat ! Etre présents à l'inauguration du Lycée nous paraissait évident pour célébrer le succès de ce beau partenariat solidaire », témoigne Louis Landrot, Président de la Fondation Ecole La Mache.

Pour autant, les échanges devraient se poursuivre entre les deux établissements, puisque l'Ecole La Mache prévoit d'accueillir l'année prochaine deux étudiants sénégalais.

Un projet récompensé

Le projet solidaire de l'Ecole La Mache s'est vu récompensé par le Trophée IniSia en mars dernier au Forum des Initiatives Solidaires, organisé à Paris par l'Enseignement Catholique de France. Un montant de 2 000 € a également été remis à l'Ecole pour participer au financement de ce projet inédit.

À propos de l'Ecole LA MACHE

www.ecolelamache.org /
Située dans le 8ème arrondissement de Lyon, l'Ecole regroupe 1 150 élèves et étudiants autour de formations professionnelles et technologiques dans les métiers de l'industrie, du BTP, de l'informatique et des technologies nouvelles.

La Fondation - Ecole La Mache rassemble aujourd'hui 4 unités pédagogiques :

- Le lycée secondaire, professionnel et technologique avec ses 805 jeunes : 3ème prépa pro, BEP et bacs professionnels en menuiserie, agencement, mécanique générale, construction métallique, chaudronnerie, électricité et électronique, bac technologique STI 2D (développement durable)
- Les Ateliers de production, liés au Lycée, qui ont une capacité de produire en réponse aux commandes clients dans toutes ces filières;
- Le Lycée Supérieur avec cette année avec 163 étudiants BTS en bâtiment et industrie ;
- Le Centre de formation SUP LA MACHE, qui accueille 176 alternants et 26 étudiants, jusqu'à la licence Professionnelle et le Master 1 dans la maîtrise d'œuvre et la conduite de projet bâtiment ou industrie et l'informatique ;

Chiffres clefs 

Plus de 93% de réussite aux examens quel que soit le niveau de diplôme

92% des jeunes signent un contrat de travail dès la fin de leurs études

Plus de 1 000 entreprises en partenariat avec l'Ecole parmi lesquelles, Alstom, Areva, Atos, Legrand, SNCF, Velan et Volvo/Renault Trucks.
1 150 jeunes dont 50 supplémentaires cette année.

Effectif : 300 personnes (120 professeurs et enseignants, 100 formateurs à temps partiel, 80 salariés).

Dernière modification le vendredi, 08 décembre 2017
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.