Imprimer cette page

Reprise des cours le 11 mai a affirmé le Président de la République lors de son allocution télévisée le 13 avril. Fort bien !! Dans le même temps, il reporte l'ouverture des établissements recevant du public après le 15 juillet. Tiens, tiens, les structures scolaires échapperaient-elles à cette catégorie ? 

Nous avons bien compris que les raisons de cette reprise précoce sont ailleurs.

Pour que les parents puissent aller au travail, il faut que les enfants soient à l'école !

Le Ministre de l'Education nationale est un peu dans l'expectative: Comment en effet protéger les personnels, en première ligne, quand on sait que les plus jeunes sont les vecteurs privilégiés de la propagation du virus? De retour à leur domicile, ne risquent-ils pas de contaminer les membres de leurs familles, à commencer par les plus âgés ?

Comment concilier la santé de tous et le retour en classe ?

Avec de petits effectifs nous dit le Ministre; mais qui prendra en charge les autres ? Avec quels moyens humains ? Comment respecter la distanciation sociale dans les restaurants scolaires, les internats, les transports ? Avec les tout petits en crèches ou en maternelles qui ont besoin d'une proximité affective pour se sentir en sécurité ?


"L'épidémie sera l'occasion de développer l'éducation civique et les enfants respecteront les gestes-barrières par civisme" affirme le Ministre.

Quelques minutes probablement mais,dans les cours de récréation, pris par les jeux et les discussions, petits et ados oublieront vite ces consignes, trop heureux de se retrouver et de se côtoyer à nouveau ! Le naturel reprendra vite ses droits !

Les réalités de l'Ecole n'ont pas pesé lourd dans la décision gouvernementale et le civisme a bon dos. Difficile pour le Ministre de reprendre la main face à des décisions qui lui échappent !


“Les jours heureux” sont encore loin et nous avons du souci à nous faire pour préparer "le monde d'après."

Dernière modification le lundi, 27 avril 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.