Imprimer cette page

L'année 2018 a été difficile pour le monde de l'éducation. Réformes menées tambour battant sans réelle concertation, suppression de postes dans le second degré, fermetures de classes en milieu rural, gel du point d'indice des fonctionnaires.

Les nouveaux programmes initiés par le Ministre avaient pour ambition de " tirer vers le haut " tout le système scolaire. Mais la réussite des uns se paient souvent, trop souvent par l'échec des autres et le combat pour l'excellence devient un combat contre la médiocrité où l'argent distingue les meilleurs qui ont alors tendance à se regrouper dans un certain entre-soi sécurisant contre les menaces du dehors. Voilà comment " la transformation du privilège social se transforme en dons, en talents, en vertu, en mérite individuel. "

Ne conviendrait-il pas alors, comme le disait le regretté Albert JACQUARD de devenir " meilleur pour soi et pour les autres ", c'est à dire de créer les conditions qui permettent le développement des potentialités de chacun en harmonie avec lui-même, avec les autres et avec la société toute entière. Car, " l'enfant a un pouvoir que nous n'avons pas: celui de bâtir l'homme lui-même " (Maria MONTESSORI) dans une école où il ne s'agit pas de suivre des chemins tout tracés ou d'en débroussailler d'autres mais de construire son propre chemin.

Souhaitons qu'en 2019 la réussite du plus grand nombre de nos élèves devienne vraiment une réalité car "le souffle du monde est suspendu au souffle des enfants qui vont à l'école" (Le Talmud) et si l'école ne remplit pas son rôle qui le fera?

Le podcast

 

Dernière modification le mardi, 08 janvier 2019
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.