Imprimer cette page

Tout le monde le constate, nous sommes déjà entrés dans un "autre" monde de plus en plus connecté avec internet, le portable, la montre électronique, l'enceinte à l'intelligence artificielle dans la maison, la vidéosurveillance, etc... et nous ne sommes encore certainement qu'au début d'une révolution qui change déjà radicalement la vie des citoyens.

Des expériences ont même commencé pour intégrer une puce électronique sous la peau qui permet, par un simple contact de la main, de démarrer à distance divers objets de la vie courante. Les robots domestiques et de plus en plus autonomes font leur apparition pour remplacer l'humain dans certaines tâches.

Pour assurer la sécurité, notamment dans les aéroports, on utilise à présent la reconnaissance faciale, un nouveau système d'identité numérique qui enregistre le visage en trois dimensions. Bref, un changement de vie au quotidien, à partir du numérique, s'est opéré dans notre société qui est de plus en plus connectée.

Nous sommes entrés dans une autre dimension où la réalité a même dépassé la fiction si bien décrite dans tant de films d'anticipation, ne dit-on pas que tout ce que l'homme imagine un jour, il le conçoit irrémédiablement à moyen ou long terme !

Pour la jeune génération, tout cela est naturel, elle baigne déjà dans cet univers numérique depuis quelques années, Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux font partie intégrante de la vie des jeunes, voire des enfants dès le plus jeune âge, c'est dire !

Ce monde connecté à outrance, certains le voient comme un progrès, tant au niveau de la communication que celui de la sécurité des personnes, tout est sous contrôle....... dormez bien braves gens !

On entend d'ailleurs souvent dire que si tel individu n'a rien à se reprocher, il ne doit pas redouter cette connexion virtuelle qui grappille pourtant de plus en plus de terrain sur la vie réelle, au point que rien ne peut plus se faire sans l'intervention du numérique.

Une gigantesque toile d'araignée s'est ainsi tissée sur le Monde entier via les satellites qui quadrillent de leurs yeux tout ou partie de notre planète. Plus rien n'échappe au numérique et des logiciels, plus puissants et performants les uns que les autres, arrivent à croiser et à analyser en quelques secondes des milliers de données, lesquelles donnent une mine d'informations sur la vie de chaque citoyen connecté. Comme ce dernier est friand de cette technologie, il n'y a aucune raison pour que cela n'aille pas plus loin au point, sans doute, que ce monde connecté sera de plus en plus intrusif dans notre vie privée.

Au nom de la sécurité, des Etats poussent à utiliser des systèmes numériques de plus en plus sophistiqués pour, à terme, contrôler les personnes.

Certains nous diront qu'il faut bien se prémunir des attentats, des actes de délinquance ou de tout autre risque. Il est bien connu que les peuples, entre la liberté et la sécurité, choisissent bien souvent la 2ème option, qui serait soit-disant garante à coup sûr de la 1ère, mais à quel prix ??!!.... Encore une fois, en ne traitant pas en amont les causes des désordres ou déséquilibres de notre Monde, en les entretenant même, cela permet de justifier en toute impunité certaines décisions ou lois autoritaires et sécuritaires qui peuvent finir pas enfermer tout le monde dans une prison connectée qui, à terme, éliminera tout droit légitime à défendre notre liberté individuelle.

Actuellement sont à l'étude des programmes informatiques visant, dans le futur, à anticiper des crimes, des vols, des actes de violence, le tout avant que cela ne se produise dans la réalité..... c'est flippant n'est-ce-pas !

A partir de données, établies en toute objectivité OU PAS...., il sera possible d'arrêter, de manière très douteuse, telle ou telle personne qui serait susceptible de commettre un délit.

Tout cela peut amener à des dérives abominables telles que le contrôle systématique de nos moindres faits et gestes, voire pire, du contrôle de la pensée grâce au développement de l'intelligence artificielle. Ce constat, je le crois, ne relève pas de la paranoïa, mais bien du réel, rappelez-vous, si le citoyen ne conteste pas certaines dérives, il n'y a aucune raison de ne pas "pousser le bouchon" un peu plus loin, Big Brother, l'oeil universel et numérique en quelque sorte, deviendra alors au fil du temps le maître absolu de nos vies..... ne l'est-il pas déjà d'ailleurs quelque part, that is the question !!!.....

Au final, dans mon propos, il ne faut pas penser que je sois contre le progrès car il a fait aussi avancer le monde dans bien des domaines, mais nous devons à tout prix rester les maîtres de nos innovations et non en devenir les esclaves dociles et insouciants.

Etant un "idéaliste forcené", soucieux avant tout du respect de notre liberté et du droit à la dignité pour chaque être humain, si un monde hyper connecté et contrôlé devait advenir, je serai alors heureux d'avoir disparu et de ne pas voir cela. En effet, une telle société serait invivable, irrespirable car l'homme, de par son côté animal, a besoin d'un espace vital de liberté, pour aller et venir à sa guise, pour conserver sa liberté de conscience si naturelle. J'exhorte donc la jeune génération à rester vigilante, à ne pas se laisser griser par le tout numérique, par la connexion permanente et intrusive. La tentation peut être grande à terme de se laisser assister, guider, contrôler et surveiller dans sa vie de tous les jours, là ce deviendrait l'enfer sur Terre ! Souvenons-nous surtout que l'homme a aussi une âme et il pourrait bien la perdre s'il ne devient au fond, dans le futur, qu'un banal numéro dans des fichiers numériques.

Ceux-ci seraient détenus par des puissances obscures qui, grâce au numérique, dirigeraient les êtres humains comme des marionnettes et ces derniers ne pourraient plus jouir de la moindre intimité, cela s'appelle aussi la DICTATURE. Alors la vie, si contrôlée, si anticipée, si dirigée, aurait-elle encore un sens, je nous pose collectivement la question avant qu'il ne soit trop tard même si j'espère avoir tort dans mes prédictions ??!!....

Guy GILLET

Blog d'éditos humanistes : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net/

Dernière modification le dimanche, 14 avril 2019
Gillet Guy

Créateur et ancien Président pendant 6 ans de l'asso festive et humanitaire "Je bouge pour les autres"  Site : http://pourlesautres.fr - Ancien Responsable-bénévole (au Téléthon - au Secours Catholique - à Saint Vincent de Paul) - Editorialiste libre à vocation éducative, pour défendre des valeurs fondamentales, afin de susciter le débat et l'engagement de tous - E-mail : g.gillet@libertysurf.fr
 
Mes Editos sont LIBREMENT utilisables par tous pour lancer le débat, la réflexion sur mon blog que vous pouvez faire connaître autour de vous, MERCI : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net/

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.