Accueil du site > ACTUALITE > Interview > "Enseigner c’est créer et collaborer", mais qu’apporte de plus le numérique (...)
par Claude TRAN lundi 18 février 2013 - 4 réactions |

"Enseigner c’est créer et collaborer", mais qu’apporte de plus le numérique ?


Crédit photo : JRBrousse, An@é

 

"Si la recherche didactique s’est intéressée aux acteurs de la relation didactique que sont l’élève et l’enseignant, interrogeant les apprentissages des premiers, les pratiques d’enseignement des seconds et les interactions dialectiques entre apprentissages et pratiques, son terrain principal d’étude pour ce faire a été jusqu’ici la salle de classe. Ce qui se joue hors de la classe, tant pour l’élève que pour l’enseignant, a fait l’objet d’une attention plus marginale" observe Michèle ARTIGUE Professeur émérite au Laboratoire de Didactique André Revuz de l’Université Paris 7 Diderot.

 

C’est un peu pour combler cet espace d’étude, que Luc TROUCHE Professeur des Universités et directeur de recherche à l’Institut Français de l’Education se penche sur le renouvellement des pratiques pédagogiques qu’impulse l’intégration du numérique. Le changement de référentiel du point de vue des temps et des espaces éducatifs, les nouveaux équilibres entre le travail dans l’école et le travail hors l’école concerne bien entendu autant l’élève que l’enseignant.

 

Les modèles de ressources pédagogiques doivent en effet être repensés "pour favoriser leur appropriation et leur mutualisation" par les enseignants, confrontés à "l’infobésité" du web.

 

Spécialiste des questions liées à la didactique des mathématiques et aux Technologie de l’Information et de la Communication dans l’Education, Luc TROUCHE a centré depuis cinq ans ses études sur le travail documentaire des enseignants (et en particulier ses aspects collectifs) ainsi que sur les processus de conception de ressources numériques pour l’enseignement et la formation.

 

Invité à la journée du Numérique 64 organisé à Hendaye par le Conseil Général des Pyrénées Atlantiques, il y a présenté une conférence sur le thèmes des "Ressources vivantes pour et par les enseignants".

 

"La documentation des professeurs qui est au coeur de l’activité professionnelle des enseignants, en est à la fois le résultat et le moteur", dit-il .

Ces ressources, sans cesse renouvelées et réorganisées sur le net, qu’il rassemble, qu’il transforme, qu’il partage, qu’il met en œuvre, qu’il révise, sont d’autant plus vivantes qu’il participe à leur évolution en temps réel.

 

Les professeurs, devenus enseignants-concepteurs, peuvent se regrouper alors au sein d’associations qui se donnent pour but la production, la médiatisation, la diffusion de ressources pensées pour le professeur, pour la classe, pour l’élève.

 

Sésamaths en est l’exemple emblématique avec pour objectifs de promouvoir, " l’utilisation des TICE dans l’enseignement des mathématiques, le travail coopératif et la co-formation des enseignants,(dans) une philosophie de Service Public"

"C’est le signe avant coureur de la métamorphose du métier d’enseignant"et "cela nécessite l’apparition de nouveaux métiers au service de la conception, de la médiatisation, et de la diffusion des ressources » écrivent Luc TROUCHE et Eric SANCHEZ dans une contribution de l’IFE, ENS de Lyon lors de la concertation sur la Refondation de l’Ecole de la République.

 

Qu’est ce qu’enseigner ? interroge le conférencier en préambule qui répond. "Enseigner c’est collaborer et créer"

Luc TROUCHE renvoie au nouveau dictionnaire pédagogique de Ferdinand Buisson et à la naissance de l’école publique : "A la racine même de l’acte d’enseignement il y a la collaboration"

Il accepte dans cet interview, de répondre aux questions de l’An@é pour Educavox.

 

Comment le numérique rend-il cette collaboration et cette création plus visible ? Lui donne-t-il plus de moyens ? Une complexité nouvelle ?

Pour mettre en œuvre ces nouvelles démarches, le professeur doit s’alimenter à de nouvelles façons de coopérer, de collaborer avec ses collègues . Comment penser de nouveaux modèles de formation ?

"Tout environnement nécessite des ressources spécifiques mais articuler environnement, pratique des enseignants et ressources est particulièrement complexe"

La loi de refondation de l’école qui institue la création d’un grand service public de l’enseignement numérique chargé de proposer aux enseignants des ressources pédagogiques, des contenus et des services, aidera-t-elle les professeurs à affronter cette nouvelle complexité.

Comment ce service public peut il tirer bénéfice des apports de la Recherche et s’en nourrir ?

 

Composante de l’ENS de Lyon, mais avec ses propres instances, l’IFE qui a pris le relais de l’Institut national de recherche pédagogique et inaugure la création d’une chaire UNESCO sur la formation des enseignants au 21e siècle, y est prêt. Il se propose de contribuer à une visibilité des recherches effectuées à l’heure actuelle un peu dispersées, pour voir, grâce à une cartographie de la Recherche, quels nouveaux réseaux peuvent se constituer.

Claude TRAN


Réactions à la vidéo
  • par Michèle Drechsler (xxx.xxx.xxx.104) 18 février 2013 23:17

    Bonjour

    Je m’investis sur ce sujet depuis de nombreuses années dans le cadre universitaire et notamment pour ma thèse de doctorat en science de l’information et de la communication.

    Je me permet de réagir sur certains points :

    "Les professeurs, devenus enseignants-concepteurs, peuvent se regrouper alors au sein d’associations qui se donnent pour but la production, la médiatisation, la diffusion de ressources pensées pour le professeur, pour la classe, pour l’élève."

    Pourquoi ne citer que le travail des associations alors que la gestion des connaissances s’inscrit par nature même avant tout dans le cadre du système de pilotage du système éducatif. ? Les ressources éducatives sont au coeur du pilotage qui vise la capitalisation des connaissances. Les cadres y ont un grand rôle à jouer, en y apportant "animations pédagogiques, accompagnement des équipes"... Je l’ai développé en 2003 ( cela fait 10 ans) dans le cadre de mes travaux de Master 2 à l’Université de Limoges.

    La loi de refondation de l’école qui institue la création d’un grand service public de l’enseignement numérique chargé de proposer aux enseignants des ressources pédagogiques, des contenus et des services, aidera-t-elle les professeurs à affronter cette nouvelle complexité.
    Je n’ai pas attendu la loi de refondation de l’école pour m"y atteler.
    Voilà ma vision de cadre qui joue un rôle majeur dans le domaine du numérique et notamment pour la gestion des connaissances. C’est un article que j’ai écrit en 2004 dans la revue "Education et Management". C’est ancien mais cela reste d’actualité. Les enseignants peuvent être "auteurs" dans le cadre de leur missions au sein de l’éducation. Dans tous les projets menés, un temps officiel a été accordé aux enseignants pour éviter de travailler "le dimanche". L’institution a un grand rôle à jouer pour octroyer ce temps nécessaire à la production, au partage de ressources.

    "La loi de refondation de l’école qui institue la création d’un grand service public de l’enseignement numérique chargé de proposer aux enseignants des ressources pédagogiques, des contenus et des services, aidera-t-elle les professeurs à affronter cette nouvelle complexité."
    Je n’ai pas attendu la loi de la refondation pour m’y atteler et cela depuis que je suis inspectrice et dans le cadre de mes travaux de recherche universitaire depuis 2003.

    Option supplémentaire DEA : veille et intelligence économique, ingénierie de la connaissance

    Mémoire de DEA : “Quels changements induits par les TIC pour la formation professionnelle des enseignants face au paradigme du KM et des communautés de pratiques ? “ (2003)

    Drechsler Michèle, « Pilotage et humanisme », « Apport des espaces numériques » - Revue

    Education et Management des cadres n° 27, CNDP, Août 2004, pp. 44-46

    http://www.educ-revues.fr/EM/AffichageDocument.aspx?iddoc=34634

    Voilà quelques modèles de formation que j’ai développés avec le numérique nous illustrent la place et le rôle des cadres et des enseignants :

     Drechsler Michèle, « Un dispositif de circonscription pour favoriser la mutualisation », Dossiers de l’ingénierie éducative, CNDP, mars 2004, no 46, pp. 60-61
    http://www.cndp.fr/archivage/valid/55461/55461-8355-10258.pdf 

    Pour répondre à la question : Comment ce service public peut il tirer bénéfice des apports de la Recherche et s’en nourrir ?

    Dans le cadre de mes travaux universitaires ( master 2, DEA et doctorat ), je me suis investie sur ces questions de l’ingénierie des connaissances et de la formation visant le partage et la capitalisation des ressources, la professionnalisation des enseignants. Je montre que ces ressources sont inscrites au coeur du système éducatif. La professionnalisation des enseignants y est recherchée et les maillons de l’institution doivent s’y investir à tous les niveaux : circonscriptions, départements, académie. Nous sommes au coeur même du pilotage du système éducatif qui prend tout son sens.

    Pour mettre en œuvre ces nouvelles démarches, le professeur doit s’alimenter à de nouvelles façons de coopérer, de collaborer avec ses collègues . Comment penser de nouveaux modèles de formation ?

    Je m’investis sur cette question depuis 2003. ( travaux de master 2 et de doctorat).

    Voilà quelques articles :

    Drechsler Michèle (2012,Octobre). Colloque international EUTIC 2012 Université de Lorraine. Usage, création et partage de ressources éducatives libres. Pour quels modèles de pratiques éducatives ? Creation, sharing and using of free educational resources. For which models of educational practices ? (Octobre 2012)

    http://fr.calameo.com/read/000302261c06a12b6b238

    Drechsler Michèle (2009, novembre). Thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication. Pratiques du socialbookmarking pour l’Éducation : Affordances sémantiques, socio-cognitives et formatives. Université de Lorraine, laboratoire CREM

    Drechsler Michèle (2012,Juin) Les pratiques du socialbookmarking dans l’éducation. Enjeux et tensions Les cahiers du numérique - Juin 2012 - Revue Hermès-Lavoisier.(p159-p185) - http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=LCN_081_0159 

    Drechsler Michèle (2009, Janvier) Revue Ludovia Magazine. ENT et ressources en ligne : nouveaux modes de production et de coopération http://www.ludovia.com/news/news_205_ent-et-ressources-en-ligne-nouveaux-modes-de-produ.html


    Drechsler Michèle (2013, ) Blended-learning for primary teacher training. Which benefits for the teacher professionnalisation ? Chapitre 4 in Connecting Online for Instruction and Learning : International Perspectives ( In Press – ISBN-13 : 978-1481034579 )

    Drechsler Michèle (2012). Formation hybride des enseignants de maternelle – Partage de ressources en ligne - Fiche expérithèque Académie Orléans-Tours pour DGESCO - Ministère de l’éducation nationale :  https://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=8310

    Communication Michèle Drechsler, table ronde CNAM à Paris, le 11-02-2013 Thème "plateformes de formations, usages en question". J’y évoque la place de la formation informelle et le travail en réseaux pour la professionnalisation des enseignants. http://fr.calameo.com/books/000302261b34a5b5f75b5

    Michèle Drechsler

    IEN conseillère TICE du Recteur premier degré

    Rectorat académie Orléans-Tours



    • par Claude TRAN (xxx.xxx.xxx.121) 19 février 2013 00:41

      Bonjour Michelle
      Merci de votre contribution
      Il est effectivement des cadres de l’EN qui se sont engagés très tôt et vous en êtes assurément. Autant dans l’expérimentation que dans la recherche.
      Le chemin parcouru est important et l’institution enfin, entre dans ce nouvel univers numérique que chaque enseignant, chaque encadrant devrait maîtriser. Il reste encore beaucoup à faire et je sais que dans votre mission vous y concourrez .
      Claude TRAN

      en octobre 2011 Educavox évoquait vos expériences et vos travaux , déjà .
      http://www.educavox.fr/formation/co...

    • (xxx.xxx.xxx.152) 22 février 2013 01:43

      merci sincèrement pour vos mots. Même si ne je ne pense pas contribuer à grande échelle à la modification des pratiques pédagogiques, je demeure convaincue que les TICE contribuent en grande partie à cette fameuse "pédagogie inversée", à laquelle j’adhère totalement, et que j’ai mise en pratique durant de longues années.

      bien cordialement, 
      Michèle Karcher
  • par Michèle Drechsler (xxx.xxx.xxx.172) 22 février 2013 00:58

    Bonjour Claude

    Merci pour cette reconnaissance.
    J’avoue que cela a représenté un gros travail, de grosses prises de risques et je n’ai pas compté mon temps pour faire aboutir tous ces dispositifs innovants, complètement nouveaux. . Au bout : des enseignants en formation, qui s’investissent pour améliorer leurs pratiques pédagogiques et souvent pour surmonter des problèmes didactiques et professionnelles. Les enseignants sont aussi des chercheurs et doivent surmonter des situations complexes de classe. Pour moi, c’est cela qui a été porteur et le travail collaboratif et les interactions entre les enseignants, et la co-production des connaissances en ligne ont été les éléments clés.
    Ces dispositifs là ... nous aident à mieux rentrer dans les pratiques pédagogiques et surtout à motiver les enseignants, à les accompagner. Il est de notre devoir de proposer des parcours riches et formateurs. Le numérique peut nous y aider.

    Pour en revenir à ce chemin personnel parcouru, je dirais que dans le système il est souvent un peu "risqué" d’être visionnaire, ou défricheur et d’ouvrir de nouvelles portes avec des sentiers inconnus. Les nouveaux chemins font parfois peur. Les "aventuriers" peuvent parfois dérouter. L’important est qu’ils puissent garder leur cap, leur détermination. Cela fait des années que je travaille dans ce sens ( manches retroussées). J’ai pas mal sué. Le plus important pour moi, est de faire connaître cette belle aventure et de communiquer dans les réseaux sociaux. ( Langage direct ! et merci en passant à Educavox ! ).


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Charte éditoriale   Foire aux Questions   Qui sommes-nous ?   Nous contacter


Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le n° 1561042 v0.