fil-educavox-color1

Il est impossible de résumer en un seul article la Scratch Conférence de Bordeaux. Il en faudrait plusieurs et ils ne manqueront pas par la suite. La fête bat son plein à l'Université de Bordeaux, ainsi qu'au marché des Douves et l'on navigue ou plutôt naviguait entre de nombreuses conférences et ateliers.

Plaisir de retrouver la communauté, d'échanger avec d'autres utilisateurs, de découvrir de nouvelles techniques, de nouvelles méthodes, de partager les expériences et se plonger dans un univers extrêmement riche.

Ce n'est pas que Scratch ; c'est tout le domaine informatique sous l'angle du code, avec son histoire et sa culture qui se retrouvent dans ce melting-pot de quelques jours.

Les questions fondamentales n'ont pas manquer et la conférence a permis de rappeler les enjeux de l'apprentissage de la technologie au-delà des effets de mode ou marketing que l'on peut connaître aujourd'hui. Il y a bien un enjeu culturel et social et il s'agit de l'affirmer et le réaffirmer au jour le jour dans nos actions.

Merci à tous ! Ce fut un énorme moment... Qui me motive encore plus à poursuive mes projets.

Je l'avoue : la fatigue se fait sentir et je ne saurais détailler très précisément tout ce que j'ai pu voir. Les articles suivront. En attendant, visite en images de la Scratch Conférence !

Que pouvait-on y découvrir ?

Se confronter à une installation faites de lampes à leds permettant d'expliquer le fonctionnement d'un ordinateur, le coeur même de la machine et des traitements en binaire.

Faire connaissance avec Vibot le robot dont les aventures permettent aux enfants d'appendre le code pas à pas et de manière ludique.

D'avoir 6 ans et non plus 41 lors d'un atelier consacré à ScratchX, Arduino et le monde physique au travers du DIY et du collage de feutrines (I love feutrines !).

Rappeler la philosophie de Scratch qui fait toute sa saveur et son originalité.

Rencontrer, non sans émotion, Cynthia Solomon, l'une des créatrices du langage Logo. J'ai réalisé qu'elle m'avait permis de nombreuses choses et qu'elle avait avec Seymour Papert en quelque sorte designé ma vie, ma passion, mon travail (et vous pouvez remarquer que travail arrive en dernier ;-) ).

S'initier à une approche différente du langage des technologies permettant d'éviter les querelles de chapelle entre enjeux politiques et enjeux des apprentissages.

Découvrir comment allier Scratch et robotique.

Faire le pont avec les fous de Minecraft et le langage Java.

Minecraft

S'initier à la collaboration et à l'auto-évaluation.

Collaboration

Partager des activités numériques sans ordinateur, ici la constitution de cadavres exquis au travers d'un algorithme.

cadavres exquis

Découvrir des projets liés à Scratch et au handicap.

Scratch 4 Disability

Partager des histoires personnelles et la naissance de notre passion pour le code.

Histoires personnelles

Réaffirmer la présence de l'Afrique et de ses nombreuses initiatives dans la communauté Scratch, tout en construisant de nombreux liens.

Scratch Africa

Mais aussi, plus surprenant, assister et participer à une pièce de théâtre portant sur les algorithmes.

Théâtre

Et surtout découvrir la formidable performance de l'artiste Zoé Philpott qui nous a fait vibrer au travers de la vie d'Ada Lovelace, la première programmeuse de l'histoire de l'humanité.

Performance Zoé Philpott

Dernière modification le lundi, 31 juillet 2017
Cauche Jean-François

Docteur en Histoire Médiévale et Sciences de l’Information. Consultant-formateur-animateur en usages innovants. Membre du Conseil d'Administration de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.