Accueil du site > ACTUALITE > Revue du web > Google Drive en classe : pour collaborer, mutualiser, sociabiliser
par An@é (son site) vendredi 10 mai 2013 - 1 réaction |

Google Drive en classe : pour collaborer, mutualiser, sociabiliser


Photo Credit : @pach via Compfight cc

 

Article rédigé par Laurence Juin. Retrouvez cet article sur son blog.

 

J’utilise Google Drive depuis la rentrée 2012 avec mes élèves. J’avais déjà introduit cet outil avec une autre classe mais cette année, il fait partie active et quotidienne de mes cours et de ma pédagogie.

Pour quels usages ? Nous l’utilisons en cours, hors temps de classe et lors des périodes de stage des élèves.

 

Une adresse Gmail

En début d’année, j’ai fait créer à chacun de mes élèves une adresse Gmail qu’ils sont tenus d’utiliser dans tous les échanges élève-enseignant-tuteur de stage. Ça fait partie du référentiel de leur enseignement professionnel et ça m’a permis une 1ère approche d’éducation à l’identité numérique. Comme cette adresse sert dans un cadre scolaire et préprofessionnel, elle doit être identifiante et valorisante tout comme l’avatar (s’il souhaite en associer un) et la signature numérique automatique. Pour ceux qui possédaient déjà une adresse mail, ils peuvent faire un transfert soit vers cette boite mail, soit vers leur boite « mère » (en suivant cette procédure). Je me suis moi aussi créé une adresse Gmail dédiée aux échanges avec mes élèves.

 

Google Drive

Nous avons dès l’adresse créée à utiliser Google Drive. L’outil est intuitif et simple d’usage, ce qui a permis à mes élèves une appropriation très rapide. Il offre beaucoup de possibilités (fonction dessin, feuille de calcul…) qui comblent nos besoins.

 

En amont du cours : je crée un document et rédige les consignes du travail de classe pour les partager avec les élèves en amont du cours : l’élève peut les découvrir pour préparer le cours. L’usage est toujours inclus dans une séquence pédagogique comme ici 

 

En cours :

- L’élève rédige souvent sur Gdrive : au lieu de me rendre une copie, il partage avec moi un document.

- Les élèves travaillent en collaboratif sur un document : chacun sur leur poste, ils peuvent créer et mutualiser leurs travaux, recherches, écrits.

- L’élève mutualise et enrichit le travail de l’autre : construire leur cours ensemble permet à chacun de travailler et d’apporter ses savoirs et connaissances.

- L’élève a moins de documents papier puisque tout est partagé sur le document Gdrive : nous économisons ainsi beaucoup de papier et évitons la gestion du « cahier oublié » puisque tout est en ligne !

- L’élève est accompagné : La possibilité du multi-couleur (une couleur pour chaque participant) et le partage du document me permet de suivre en synchrone la progression de leurs écrits. Grâce à la fonction commentaires, je peux aussi intervenir pour accompagner l’élève dans l’évolution de leur travail. L’élève, lui aussi, peut intervenir et me poser des questions.

 

Maintenir le lien avec les absents : 

Puisque chaque document est partagé avec la classe, il est accessible aussi aux élèves absents du cours. Pour des raisons diverses, plusieurs de mes élèves ne sont pas présents en cours actuellement. L’usage de Google drive nous permet de travailler pourtant avec eux : soit par le simple partage de documents, soit par un travail à distance. L’élève sait ce que nous faisons en classe, peut réaliser le travail en temps réel, le rendre lui aussi. Le lien pédagogique et social n’est pas rompu : c’est essentiel dans la gestion de ces élèves absents !

 

En dehors du temps de classe, il nous permet des échanges faciles d’informations, de documents : travaux à rendre, tableau d’organisation, modifications d’heures de cours…etc. C’est un espace de stockage et d’échanges collaboratif et mutualisant qui correspond aux besoins que nous avons identifiés pour la classe. Le Cloud nous permet un espace de stockage comme d’échanges accessible partout : toutes les salles de l’établissement (classe, étude, CDI…) et chez soi, élèves comme enseignants. Au-delà du simple outil, c’est aussi un moyen de cohésion du groupe-classe autour d’un espace commun.

 

Et pourquoi pas un ENT ?

Nous n’avons pas d’Espace Numérique de Travail qui pourrait remplacer cet outil. Et je tiens à initier mes élèves à des outils qu’ils pourront retrouver en entreprise : ils sont en section professionnalisante Gestion-administration. Etre capable de créer et utiliser un espace virtuel d’échanges et de partage entre dans leurs savoirs et compétences à acquérir.

 

Utiliser un outil Google en classe me permet de continuer leur éducation à Internet : qui gère les données que nous laissons dans le Cloud, à qui sont-elles accessibles etc. Les rendre conscients et responsables de leurs usages de l’Internet.

 

Le bilan après une année scolaire d’usages est donc très positif. Nous travaillons toujours avec des cahier et des livres, les élèves écrivent encore avec un stylo ;) mais nous avons ajouté un outil qui fait partie intégrante de nos cours et de notre travail.

 

Laurence Juin

Réactions à la vidéo

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

Charte éditoriale   Foire aux Questions   Qui sommes-nous ?   Nous contacter


Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le n° 1561042 v0.