fil-educavox-color1

Les 11, 12 et 13 mai derniers, la Web School Factory a organisé un Challenge inédit pour réinventer les méthodes pédagogiques dans l’enseignement supérieur. Pour l’occasion, l’école a mobilisé les intervenants, les étudiants et même les parents, tous volontaires pour se prêter au jeu.

Les notes, la validation des compétences, l’emploi du temps, la pédagogie, les salles de cours, l’organisation de l’école, le rôle des parents… Autant de thèmes qui ont été abordés durant ces 36 heures intensives de travail. Les projets primés seront mis en place dès la rentrée prochaine.


11 équipes, 11 problématiques et 1 objectif : réinventer la pédagogie dans l’enseignement supérieur

« Grâce à ce challenge, tous les participants ont pu réunir leurs compétences, revoir leurs certitudes face à la question de l’enseignement et croiser leurs visions sur l’expérience personnelle et professionnelle de l’étudiant(e) en études supérieures. Le fait d’avoir des équipes mixtes avec des parents, des étudiants et des intervenants, nous a permis d’obtenir des concepts innovants que nous comptons bien évidemment mettre en application dès la rentrée prochaine ! Nous sommes vraiment très fiers des résultats obtenus mais surtout des relations privilégiées que nous avons pu créer grâce à ce challenge » précise Bruno Faure.

 Vidéo du lancementVidéo « Au cœur du challenge »

 

La Web School Factory

mogpwscEcole novatrice, la Web School Factory s’est rapidement forgée une réputation d’école d’un genre nouveau qui propose un programme adapté aux enjeux du numérique et aux besoins futurs des entreprises. L’école fait ainsi constamment évoluer sa pédagogie grâce à une adaptation annuelle du programme et une évaluation permanente de la part de l’équipe pédagogique, des intervenants et des étudiants eux-mêmes.

Ce challenge est l’occasion d’aller un cran plus loin dans cette logique de co-construction, en permettant aux professeurs, aux étudiants et aux parents de croiser leurs visions de l’enseignement supérieur pour en sortir des concepts et des solutions pour demain.

Des projets adaptés aux défis de l’école

Parce que la révolution numérique impose des choix et des mutations, il parait essentiel de repenser également l’enseignement supérieur pour répondre au mieux aux défis et aux enjeux du monde de demain.  Après des dizaines de litres de café écoulés, 70 pizzas et 12 kg de fruits, mais surtout 36 heures de travail et une nuit blanche de production, les 11 équipes ont présenté leurs projets au jury le samedi 13 mai après-midi. Chaque équipe avait 7 minutes pour convaincre le jury avec un pitch percutant. Ce sont 4 projets qui ont finalement été récompensés pour leurs propositions innovantes et adaptées aux défis de l’école :

-          1er Prix, le grand gagnant qui gamifie le parcours à l’école : Le projet « Satisfaction » propose une application mobile de gamification du savoir-être professionnel mis en pratique au cours des évènements extra-scolaires proposés par l’école. Suivre sa progression tout au long de sa scolarité, répondre à des défis, analyser son évolution et ainsi se positionner, évaluer et être évalué le tout dans un cadre ludique et bienveillant... L’équipe a ainsi proposé une application originale, particulièrement bien pensée pour stimuler et nourrir la posture professionnelle des étudiants. 

Voir la présentation du projet Satisfaction

-          2ème Prix, 2 projets récompensés ex-aequo pour leur approche sur l’évaluation des compétences : « LifeBoard » & « Skilr » 2 plateformes d’évaluations des compétences (soft skills et hard skills) par toutes les parties prenantes de l’école. Lifeboard : utiliser la gamification pour accompagner l'apprentissage professionnel pendant et après l'école. Skilr : développer une plateforme communautaire d'appréciation des compétences. L’un des systèmes utilisant la blockchain et proposant une évaluation anonyme et par ses pairs, a notamment marqué les membres du jury.

Voir la présentation du projet LifeBoard

Voir la présentation du projet Skilr

-          3ème Prix, la matérialisation du parcours et du diplôme de l’étudiant : « Ipséité »,  une interface qui permet de nourrir un ouvrage entre le portfolio, le journal intime et le CV d’un étudiant tout au long de sa scolarité. Durant tout son parcours, l’étudiant constitue son profil avec l’ensemble de ses réalisations (projets, stages, associations…) et les commentaires des parties prenantes (entreprises, étudiants, staff et intervenants) qui viennent recommander ou coopter le dossier personnel de l’étudiant. Profil qui se matérialise in fine en ouvrage à destination professionnel ou personnel à la fin de sa scolarité.

Voir la présentation du projet Ipséité

Un Challenge apprécié par l’ensemble des participants et amené à se renouveler tant l’expérience a été enrichissante et vécue par tous comme une véritable aventure humaine.

Communiqué proposé par Caroline Million(presse) et Audrey Drugeon(Web Factory)

Dernière modification le samedi, 20 mai 2017
An@é

L’association, à l’initiative de la création d’Educavox, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.