fil-educavox-color1

J'appelle  "géographies éducatives"  des espaces physiques et virtuels,  traversés et innervés par les réseaux de communication. Ils s’inscrivent fortement dans une géopolitique revisitée à l’ère du numérique.

Un détour par la Finlande

3 enseignants du Lycée agricole de Blanquefort (Gironde) sont partis en Finlande pour étudier l’utilisation du numérique dans la pédagogie.

Devant l’utilisation intensive des moyens numériques intégrant la distance de manière très naturelle, ils se sont interrogés : Le climat et la distance sont- elles à l’origine de l’enseignement à distance ? Pas sûr…

Leur hypothèse était que les difficultés de communication, en hiver en particulier, étaient à l’origine du développement de la formation à distance et du numérique…

Vrai pour une part : la Finlande étant vaste et peu peuplée (5,1 millions d’habitants), certains élèves peuvent être à 800 km, et pour le Grand Nord, il n’y a que la route (pas de train, pas d’avion). Pour accéder à des niveaux Master, l’enseignement à distance est donc un moyen privilégié de se former.

Ils ont également découvert une raison  purement pédagogique : le cursus d’enseignement  « professionnal master » exige 3 ans d’expérience professionnelle avant d’entreprendre des études, c’est par exemple le cas de l’Ecole d’enseignement professionnel visitée :

Les étudiants entament donc des études alors qu’ils sont en situation professionnelle ;

L’enseignement à distance est donc pour eux un moyen de reprendre des études tout en travaillant

Retrouver leurs témoignages ici http://www.educavox.fr/accueil/reportages/tag/Finlande

" Smart city et smart village ", des territoires à forte valeur ajoutée…Sous conditions.

Publié par Jamal El Hassani Les villages et les petites villes s'intéressent aussi à la smart city, avec des contraintes budgétaires et des besoins qui leur sont propres. Au lieu de "smart city", d'aucuns préfèrent parler de "smart territoires". Une manière de rappeler qu'il n'y a pas de raison que seules les villes profitent de ces technologies, qui intéressent aussi les communes rurales et périurbaines.

Aux termes anglais " smart city ", Luc Belot, alors Député du Maine-et-Loire, dans un rapport publié au printemps, préfère ceux de " territoire d’intelligences ".

Mais avant même d'entrer dans des considérations de smart city, certaines doivent déjà régler un problème de connectivité.

Cette sélection d’articles offre de nombreuses réflexions sur ce sujet :

http://www.educavox.fr/toutes-les-breves/tag/Smart%20City

Quant aux espaces ruraux, si la connexion existe, ces territoires ont indéniablement un plus ! De nouveaux équilibres s’y installent, de nouvelles façons de vivre aussi entre distances et proximités. Les individus sont souvent moteurs dans ces développements, encore faut-il une volonté d’accompagner au plus vite ces transformations…

A lire ce dossier coordonné par Nicolas Le Luherne :

http://www.educavox.fr/les-reportages/tag/Ruralit%C3%A9

Les espaces d’apprentissages

Le numérique modifie les espaces scolaires. C’est ce qui se déroule dans de nombreuses classes.

A noter ce récent article, le projet EcoL@b par Eric Hitier :

" Le projet est une réflexion sur la notion d’espace-s et d’architecture de la classe.

Il s’agit de prendre en compte certains éléments qui constituent des marqueurs sensibles pour l’ensemble des acteurs du terrain : choix du mobilier (forme, couleur, taille, matière), réflexion sur l’aménagement de l’espace classe (disposition des tables, matérialisation de lieux dédiés à des activités « types » (remédiation, expérimentation, création, etc.)), la mise en attractivité des éléments matériels (lumières, couleurs, ...), harmonisation des pratiques de classe et le développement de compétences liées au numériques (utilisation de tablettes, projets numériques, ...). L’objectif du projet est de créer un lieu unique de travail : il s’agit, finalement, de " briser " les murs physiques des deux classes actuelles et de construire un vaste espace dans lequel les élèves (et les enseignants) circuleraient afin de pouvoir réaliser certaines tâches, dans les espaces définis au préalable. Cette contribution fait écho à des expérimentations effectuées en cycle 1 et cycle 4 et participe à ce que l’on appelle plus généralement la " forme scolaire ".

Récemment, en septembre dernier, l’établissement a reçu le label Future Classroom Lab de l’European Schoolnet et est le seul établissement du premier degré en France à faire partie d’un groupe de recherche sur les laboratoires pédagogiques.

http://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/geographie-s-le-projet-ecol-b

Les espaces d’apprentissages sont aussi virtuels

Elèves, enseignants, personnels de vie scolaire et de direction travaillent ensemble dans un dual virtuel du collège Fontreyne de Gap (05), en présentiel ou en distanciel. Sous forme d'avatars, ils s'y retrouvent, échangent, construisent des artefacts partagés.

http://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/academie-aix-marseille-pedagogies-immersives

Plateformes, Moocs participent à l’offre éducative

Même si on s’interroge sur la formule, les Mooc’s correspondent à un besoin et offrent quantité de  formations à distance permettant dans un rapport autonome aux savoirs de compléter sa formation :

http://www.educavox.fr/formation/pratiques/tag/Mooc

Les plateformes éducatives donnent accès à de nombreuses informations, à des milliers de contenus de qualité permettant à chacun de choisir les connaissances à intégrer dans ses cours.

http://www.educavox.fr/formation/les-ressources/tag/Ressources%20numériques

Les espaces privés

" Avec des pratiques pédagogiques toujours plus connectées, que fait-on des données personnelles des acteurs ? "

Michel Perez : " En effet, dans les entreprises et les administrations, à l’école, dans la recherche comme dans les médias et la société, la capacité de produire, comprendre et utiliser des données numériques devient une compétence essentielle. Si les « data » sont désormais un puissant vecteur de développement économique, de capacitation citoyenne ou encore de production de connaissances ou d’information, elles suscitent également des inquiétudes légitimes, ainsi que de luttes de pouvoir.

Salon Educatice, un rendez-vous à ne pas manquer !

La table ronde intitulée " Avec des pratiques pédagogiques toujours plus connectées, que fait-on des données personnelles des acteurs ? " sera animée par Michel Pérez, président de l’An@é et elle fournira l’occasion d’un débat prometteur jeudi 16 novembre à 12 heures, avec des intervenants très impliqués :

Jean-François Cerisier, directeur du laboratoire Techné, Professeur de sciences de l’information et de la communication, université de Poitiers, Claudio Cimelli, Direction du Numérique pour l’Education (Directeur de Projet : Mission d'incubation de projets numériques, Numéri'Lab), Armelle Gilliard, La reine Merlin (http://www.lareinemerlin.org/), Michel Guillou, blogueur, administrateur de l'An@é,  membre du collectif Educnum de la CNIL, Dala Koïta, étudiante en Sciences Politiques, représentante du " Meilleur des Mondes ".

Un sujet d’une brûlante actualité 

http://www.educavox.fr/accueil/debats/avec-des-pratiques-pedagogiques-toujours-plus-connectees-que-fait-on-des-donnees-personnelles-des-acteurs

Les manifestations publiques

De très nombreuses manifestations publiques (Agenda) se déroulent et contribuent à l’appropriation collective d’une culture, offre la découverte d’outils, permet la confrontation d’idées…

Ce salon de l’Education, 22ème édition, va ouvrir ses portes le 15 novembre 2017 au cœur de la " Paris Education Week " et du Salon de l’Education organisé par la Ligue de l’enseignement

Ghislaine de Chambine, Directrice du Salon Educatec-Educatice répond aux questions de Michel Pérez, président de l’An@é pour présenter un large panorama des ambitions qu’elle a assignées au Salon 2017 pour sa 22ème édition.

http://www.educavox.fr/alaune/accompagner-nos-enfants-dans-le-nouveau-monde-numerique

Il s’agit bien de rendre opérationnels ensemble et de manière concomitante, tous les paramètres de notre écosystème numérique de manière à faciliter les initiatives et les innovations de millions de personnes souvent accusées d’immobilisme alors que les conditions élémentaires, connexion, wifi, accompagnements et formations ne sont pas mises en place.

" La fracture est loin de se résumer à un accès à internet, mais aussi mesurer ce que l’on sait réellement… Voilà un peu plus de 2 ans que je travaille quotidiennement avec mes trois imprimantes 3D : et chaque jour j’apprends quelque chose, véritablement ". C’est Julien Amghar qui s’exprime, créateur de l’espace Kenere le Lab’ interrogé par Hans Dillaerts

A lire cette intéressante interview : http://www.educavox.fr/accueil/interviews/creer-gerer-et-animer-un-dispositif-de-fab-lab-au-sein-d-une-bibliotheque-publique-entretien-avec-julien-amghar-createur-de-l-espace-kenere-le-lab

Les acteurs du numérique, ce  sont des décideurs, politiques, économiques, chercheurs, responsables associatifs, responsables des espaces publics culturels et des tiers lieux,  ils agissent au sein de leurs territoires et la sensibilisation aux enjeux gagne tous  les territoires. Nous avons recueilli quelques témoignages.

Voici les plus récents :

http://www.educavox.fr/les-reportages/content/316-ecosysteme-numerique-paroles-d-acteurs/

Les politiques éducatives intègrent-elles toutes les possibilités offertes par le numérique ?

Notre ministre de l'Education Nationale n’a pas encore donné des signes en ce sens…A suivre...

Dernière modification le mercredi, 01 novembre 2017
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.