fil-educavox-color1

Pendant des mois d’interruption liée aux confinements et couvre-feux, le numérique est devenu l’un des acteurs indispensables de l’école. Mais aujourd’hui, après des mois de tâtonnements, d’initiatives diverses, voire même de bricolage, au sortir de la crise sanitaire, plusieurs questions se posent dans l’après-confinement.

Le numérique s’est-il définitivement imposé dans les pratiques pédagogiques auxquelles il aurait imprimé des évolutions irréversibles ? Qu’en est-il du vécu des enseignants qui n’ont sans doute pas tous franchi le pas vers une acculturation numérique dans leurs pratiques pédagogiques et éducatives ?

 

L’école est-elle désormais capable de faire face aux évolutions nécessaires tout en respectant les normes de sécurité sanitaire, les menaces d’interruptions momentanées et en intégrant la nécessité d’une hybridation présentiel/distanciel des enseignements ?

 

Comment dès lors se conjuguent obligations sanitaires, impératifs pédagogiques et continuité éducative dans l’école d’après, toujours sous la menace du virus ?

 

Quelles sont les options rendues possibles et les options souhaitables pour l’après confinement ? Et que nous dit la Recherche des évolutions possibles, nécessaires, souhaitables et des dangers qui apparaissent au détour d’usages et de comportements pas toujours maîtrisés ?

L’An@é a souhaité faire un bilan et tracer des perspectives pour « l’École d’après ».

En effet, s’il est évident que la révolution numérique n’a pas eu lieu, des marges de progrès et des changements importants sont perceptibles aujourd’hui et pour demain, notamment avec l’émergence de l’Intelligence Artificielle (ou augmentée) dont les applications au service des élèves font actuellement l’objet de recherches et de projets prometteurs.

Dans le cadre du Salon Educatec-Educatice, l’An@é propose une table ronde afin d’effectuer un tour d’horizon des acquis, des nouvelles avancées et des perspectives qui s’offrent à l’école pour une pédagogie active avec le numérique.

Table ronde Vendredi 26 novembre 2021 à 9h30 – Salle 2

Salon Educatec-Educatice Porte de Versailles

« Ecole d’avec / Ecole d'après : risques majeurs et changements fondamentaux » 

Participants :

Animateur : Michel Pérez, président de l’An@é (Association nationale des @cteurs de l’école

Jean-François Cerisier, Directeur de l’Unité de recherche Techné, Université de Poitiers

Cécilia Pinto, Professeur d'espagnol à Lille, formatrice et co-fondatrice de l'Association Eduvoices

Anne Veghte-Quatravaux, DRANE Montpellier, IAN Lettres académie de Montpellier

Sylvain Rivière, Principal du collège Eugénie Cotton 95 Argenteuil

 

https://www.educatec-educatice.com/programmes/programme-conferences-exposants

 

1 TEC 250x250

 

S'inscrire

ps://visitor.weyou-group.com/educatec-educatice/2021/inscription/?source=site

Dernière modification le mercredi, 01 décembre 2021
Pérez Michel

Président national de l'An@é. Inspecteur général honoraire de l’éducation nationale (spécialiste en langues vivantes). Ancien conseiller Tice du recteur de Bordeaux, auteur de nombreux articles et rapports sur les usages pédagogiques du numérique et sur la place des outils numériques dans la politique éducative.