fil-educavox-color1

L'occasion m’a été donnée, en cette fin janvier 2015, d’intervenir trois fois devant des publics très différents à propos du numérique et des enjeux pour l’école. Vous trouverez donc ci-dessous les trois diaporamas que j’ai présentés et qui, comme d’habitude, m’ont servi de trame et de support aux conférences.

Trois circonstances différentes, trois contextes pour trois publics différents. Mais aussi, la même actualité…

Le premier a été présenté à l’occasion d’une session de formation continue pour les professeurs documentalistes et des conseillers principaux d’éducation d’un bassin de formation de l’académie de Versailles. Le thème qu’on m’avait imposé était « Numérique et citoyenneté », appliqué à l’école, bien  sûr. Un regret : je n’ai parlé que de manière évasive et rapide de l’exercice de la démocratie scolaire par les élèves… J’aurais aimé prendre davantage de temps pour évoquer ce sujet et, en particulier, la vie lycéenne et la difficulté de faire valoir le droit des lycéens. Le lien avec le numérique est évident en ce que ce dernier offre d’opportunités pour l’expression de la parole et des opinions des élèves, élus, délégués ou pas.

 

Le deuxième diaporama, très long, intitulé « Des pratiques numériques des jeunes aux enjeux pour l’école d’aujourd’hui… et de demain », a été présenté à l’occasion d’une journée départementale Tice dans le département de l’Ain, à Bourg-en-Bresse. Elle rassemblait, à l’ESPE local, de nombreux professeurs et cadres pédagogiques du premier et second degré. J’y ai évoqué la relation compliquée entre l’école et le numérique, ai fait un point sur le chantier de l’école numérique, un tour d’horizon rapide des pratiques médiatiques et numériques massives des jeunes, me suis attardé sur un effet particulier de la confrontation de l’école avec ces pratiques en montrant comment cette dernière s’est avérée incapable, depuis plus de dix ans, de proposer des réponses éducatives à une expression libérée mais parfois dérégulée des élèves. J’ai terminé enfin en dressant ma liste, en forme de constats et de défis, des questions auxquelles l’école devra apporter des réponses raisonnées et adéquates.

Le dernier diaporama, enfin, a été présenté en un temps très court, en introduction d’une table ronde animée par Dorie Bruyas, qui dirige Fréquence-Écoles, à laquelle on m’avait invité sur le remarquable et étonnant événement #event42, à St-Étienne, de même que Caroline Jouneau-Sion. À la question simplissime « Le numérique à l’école, pour quoi faire ? », Caroline a évoqué des exemples pratiques en classe où le numérique contribuait à éclairer les apprentissages. Pour ma part, j’avais répondu qu’il  s’agissait d’abord de former des citoyens, mission de l’école sur laquelle, à mon avis, cette dernière aurait à faire porter ses efforts dans les années qui viennent.

Ce furent aussi trois occasions pour échanger sur tous ces sujets avec tous celles et ceux qui m’ont fait l’amabilité de venir… Et de prendre, pour ma part, beaucoup de plaisir.

Michel Guillou @michelguillou

image

Dernière modification le vendredi, 15 mai 2015

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.