fil-educavox-color1

"Alors que certaines écoles se félicitent de l’interdire, le téléphone cellulaire en classe fait ses preuves dans d’autres ! Appuyé par une bonne stratégie d’intégration, il peut s’avérer un outil d’apprentissage et d’organisation indispensable".
 
 
 
Autoriser ou non l’utilisation du téléphone cellulaire en classe : voilà un sujet délicat ! Un rapide sondage dans tout établissement secondaire permet de constater qu’une bonne partie des jeunes possède un téléphone cellulaire, et qu’il est souvent sur eux. On peut par ailleurs s’attendre à ce que la baisse des prix et les forfaits familiaux poussent de plus en plus de parents à fournir un téléphone intelligent avec Internet à leurs enfants.
 
Il y a peu de temps, à l’occasion d’une conférence, Martin Lessard, chroniqueur à l’émission La Sphère de Radio-Canada, expliquait que les cellulaires actuels sont aussi puissants que le module lunaire des missions Apollo, à la seule différence que cette puissance est maintenant dans nos poches. Cette puissance informatique augmente à un rythme extrêmement rapide : un potentiel énorme que l’on met de côté en empêchant son utilisation en classe.
 
Le 27 janvier dernier, le site Teachthought publiait sur le sujet un article de Terry Heick intitulé 50 Reasons It’s Time For Smartphones In Every Classroom. Fait important, les propos de cet article ne sont pas ceux d’un adepte « aveuglé » par son désir de technologie en classe ! Ils soulèvent au contraire l’importance de tous les problèmes que cette intégration peut causer : gestion de classe, vie privée, vols, harcèlement, etc. Une intégration trop superficielle et sans éducation peut causer beaucoup de problèmes et de distractions chez les élèves.
Même son de cloche du côté de Jennie Magiera, technopédagogue de Chicago que j’ai eu le privilège de rencontrer deux fois. Selon elle, bien que la technologie amplifie tout ce qui fonctionne dans une classe, elle fait de même avec ce qui ne fonctionne pas. Le positif comme le négatif ! C’est pourquoi il est si important de bien réfléchir la stratégie d’intégration technologique en classe".
 
Dans cet article, les dix raisons de les utiliser. Accès à l’article
 
 
A signaler également ce dossier d’utilisation sur le site Economie et gestion de l’Académie de Toulouse
 
  • Byod Smartphones en classe
 
3 fichiers sont téléchargeables :
- un dossier de présentation du phénomène smartphone chez les adolescents et jeunes adultes. Vous trouverez aussi une liste des applications gratuites utilisables en classe, en particulier en économie et gestion, 18 pages
- un dossier sur le BYOD en entreprises, 16 pages
- un dossier sur l’utilisation du smartphone en classe : analyse et exemples pratiques, 36 pages.
L’utilisation du smartphone en classe est un sujet en évolution rapide et constante. Ces 3 dossiers ont pour objectif et espoir de fournir une base de travail à enrichir et adapter selon vos contextes de travail.
Auteurs :
- F. Vazquez, lycée Bourdelle, Montauban
- D. Pélissier, lycée Monteil, Rodez.
Références :
Infobourg.com - TIC, actualité, tendances et ressources numériques éducatives. Accès à l’article
 
Dernière modification le mercredi, 24 septembre 2014
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.