fil-educavox-color1

Lionel Tordeux, Inspecteur de l’Education Nationale premier degré à Soissons dans l’Aisne et “expert” auprès de la Dgesco, donne sur LUDOVIA TV son compte-rendu et sa vision du BETT 2012. 30 000 visiteurs, de 100 pays, 16 000 m2 consacrés aux TICE...

Les ressources de plus en plus présentes.

Elles sont soit « brutes », ce sont des éléments que le professeur va pouvoir intégrer à son cours, soit « élaborées » et dans ce cas utilisables directement par l’élève à l’école ou à la maison.

Le support physique disparait pour laisser la place à un espace accessible en permanence pour peu que la personne dispose d’une connexion internet. C’est l’arrivée non pas d’une nouvelle technologie mais d’un nouveau mot « iclouds » , pour qualifier cette technologie.
La nouveauté n’est pas dans l’accès à ces serveurs à distance mais dans la multiplication de ces serveurs et de ces données.

Si la relation aux savoirs se fait de plus en plus sous la forme de jeux, il s’agit alors de ressources élaborées, donc standards avec un traitement de l’erreur tout relatif. L’idée du jeu a pour objectif de motiver l’élève et de l’entrainer dans une aventure sur le chemin de la connaissance. Pour autant s’agit-il vraiment de formations, d’enseignements, de constructions d’un nouveau savoir par confrontation des représentations…

Et puisque nous parlons du traitement des réponses, il faut dire un mot sur l’installation de système d’évaluations via des boitiers ou des tablettes avec des logiciels plus ou moins faciles à utiliser. Dans ce cas le cours n’est pas préétabli, il est construit par l’enseignant et les interactions entre élèves existent. Ces nouveaux outils définitivement plus pédagogiques devraient peu à peu trouver leur place dans la vie des classes.

Il faut noter que ces logiciels se sont simplifiés et permettent la gestion de série de questions de fin de cours mais aussi et ce point est très intéressant de créer des questions « à la volée ». Plus la peine de lever la main pour répondre, les élèves cliquent et le professeur sait exactement combien d’élèves sont encore « avec lui ». 

Le cinéma d’animation possédait un stand l’an dernier, il en possède trois cette année.

Il s’agit en fait d’un visualiseur plus ou moins précis et d’un logiciel permettant de gérer des prises de vues répétées.

Si nous poursuivons sur le côté matériel… 

Les TBI sont présents sur tous les stands, c’est devenu une évidence. Les logiciels s’améliorent, ils sont plus intuitifs. Les différents constructeurs courent après les ressources, possédant tous leurs forums, leur bibliothèque de ressources et leur espace de stockage de scénarios pédagogiques « tout prêt ».

Le tactile est arrivé chez tous les constructeurs avec des prix très différents… L’offre de vidéoprojecteurs interactifs devient plus importante. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de se poser la question du logiciel. Car finalement la technologie étant maitrisée par tous, le sujet sensible devient l’interface, est-elle adaptée au professeur à l’élève, à l’enseignant ?

Pour finir sur ce sujet des tbi, il faut signaler l’arrivée de constructeurs chinois avec des produits ressemblant étrangement aux produits fabriqués… en Chine. Et parfois des logiciels plus que ressemblant aux logiciels de grands constructeurs.
C’est assez troublant mais cela aura une incidence évidente sur les prix des tbi et sur la volonté des constructeurs de tbi de proposer plus, c’est-à-dire des ressources, des boitiers, etc… 

La surface interactive s’élargit et des systèmes permettent de modifier le plan de travail en passant du vertical à la table de travail.

Et la tablette dans tout cela ?...

LIRE L’ARTICLE

Dernière modification le vendredi, 08 décembre 2017
Julien Aurelie

Auteur à Ludovia Magazine (ou Ludomag), media online concernant le numérique éducatif, l’usage des technologies digitales dans la formation et l’éducation aussi bien dans les établissements d’enseignement du premier degré, du second degré que du supérieur ou l’enseignement universitaire et spécialisé.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.