fil-educavox-color1

La CPU organise, le 30 novembre prochain à l’université Caen-Normandie, un colloque intitulé « Devenir citoyen à l’ère du numérique : enjeux éducatifs et scientifiques » qui se propose d’explorer les liens entre numérique et citoyenneté, ainsi que les enjeux qui en découlent en termes pédagogiques et scientifiques. Les questions abordées sont destinées à contribuer à la réflexion engagée par le collectif EDUCNUM sur ces thématiques. 

Pré programme du Colloque - Devenir citoyen à l’ère du numérique : enjeux scientifiques et éducatifs - Université de Caen - 30 novembre 2016

La culture numérique citoyenne pose la question de la relation entre numérique et démocratie.

Le développement des usages numériques a bouleversé l’accès à l’information et les modes de communication. On pourrait dire qu’elle a développé une culture de l’échange et de la liberté d’expression, en outre une forme de démocratisation de l’accès au savoir à travers Internet. Cela étant, la notion même de culture numérique induit l’idée d’un acquis nécessaire, donc d’un travail préalable conduisant à la construction d’un savoir et de compétences dont les générations nées avec Internet ne sont pas nécessairement  et naturellement pourvues.

En effet, l’accès instantané à la connaissance n’est pas synonyme de savoir, celui-ci impliquant une appropriation de la connaissance, une mise en ordre et un questionnement.

L’accès à la connaissance ne donne un moyen d’agir pour le citoyen que si celui-ci est capable de décrypter cette connaissance, de faire la distinction entre donnée brute et donnée traitée, de déconstruire le processus qui a conduit à la transformation de l’une en l’autre. Et pour cela, une éducation est nécessaire.

Le numérique change les conditions de transmission des savoirs mais aussi les savoirs académiques qui sont bouleversés par l’écriture numérique.

Dans le même temps, sont revisités les savoirs faire et les savoirs vivre. On est donc dans l’obligation de repenser l’éducation. Cette mutation doit être étudiée dans la mesure où la refondation de l’école doit passer par l’introduction très en profondeur du numérique dans le système académique, seule condition d’une véritable rupture épistémologique dans la production et la transmission des savoirs. Cet enjeu conditionne la formation des maîtres et les priorités des programmes de recherche scientifique et d’organisation de l’enseignement supérieur dans son ensemble.

Comment dès lors construire un politique éducative qui aboutisse à la formation du citoyen hyper connecté du 21ème siècle ?

- Alors que se développent des pratiques politiques reposant sur des modalités nouvelles (nouvelles  disparition des barrières territoriales ou physiques, changement de lieu du débat public qui n’est plus seulement organisé par les acteurs publics, rôle des réseaux sociaux pour la mise en place de solidarités nouvelles mais aussi renforcement des communautarismes), en quoi les opportunités offertes par les outils numériques favorisent-elles réellement le développement de la démocratie ?

- Pour contribuer à la construction une culture numérique commune et citoyenne, que doit-on enseigner et comment ?

- Quels en sont les enjeux en termes de formation des enseignants ?  Comment former des maîtres au numérique avec des professeurs qui n’y ont pas été formés eux-mêmes ?

- Face à ce bouleversement épistémologique, comment la recherche peut-elle contribuer à asseoir les fondements d’une nouvelle politique éducative  favorisant une citoyenneté numérique  éclairée

Programme


9h.  Accueil 

9h30. Accueil du colloque par Pierre Denise, président de l’université de Caen
9h40. Ouverture du Colloque par Jean-Loup Salzmann, président de la CPU
9h50. Présentation des objectifs de la journée par Jean-François Balaudé, président de l’université Paris Nanterre et président du comité de pilotage scientifique du colloque
10h10 -12h30. Session du matin.

Les nouvelles problématiques de la citoyenneté à l’ère numérique :

1oh10- 11h10. Table ronde n°1 animée par X

Comment le citoyen s’empare du numérique : les enjeux et les risques ?

Intervenants :

- Franck Cormerais, professeur à l’université Bordeaux 3
- André Vitalis, professeur à l’université Bordeaux 3
- Christophe Bénavent, professeur à l’université Paris 10 Nanterre
- Sophie Vuillet-Tavernier, directeur des relations avec les publics et la recherche à la Commission Informatique et Libertés

11h10-11h30 : Pause

11h30-12h30. Table ronde n°2 animée par Patrick Levy, Président de la COMUE Grenoble Alpes

Comment réseaux politiques et sphères d’influences se sont-ils saisis d’Internet : les enjeux et les risques ?

Intervenants :

- Rudy Reistadt, responsable de l’observatoire contre le conspirationnisme et les théories du complot
- Henri Isaac, président de Renaissance Numérique
- Thierry Vedel, professeur à Sciences Po

12h30-13h30 : Déjeuner

13h30-16h30. Session de l’après-midi.

Les conditions de la citoyenneté et de l’exercice démocratique : la nécessité de l’éducation et les acquis nécessaires à  la construction d’une culture numérique citoyenne

13h30 -14h15. Intervention de Jean-Marc Monteil, Professeur  au CNAM, chargé d'une mission interministérielle sur le numérique dans l'Education nationale

Les  enjeux scientifiques de la formation au numérique

14h15-15h15. Table ronde n°3 animée par Christine Gangloff-Ziegler, Présidente de l’université de Haute Alsace.

Comment construire une culture numérique citoyenne ? Comment former les publics ?  Comment aboutir à une définition partagée de la littératie numérique ?

Intervenants

- Hervé Lecrosnier, professeur à l’université de Caen Normandie
- Louise Merzeau Professeur à l’université Paris Nanterre
- Emmanuelle Roux, membre du Conseil National du Numérique
- Jean-François Cerisier, professeur à l’université de Poitiers

15h15-15h45. Pause

15h45-16h45. Table ronde n°4 animée par X.

Comment relever le défi de la formation des formateurs au numérique dans un contexte de recherche en émergence ? 

Intervenants 

- Jacques Ginestié, Président du Réseau nationale des ESPE
- Stanislas Homet, Directeur de l’ESPE de Caen (sous réserve)
- Georges-Louis Baron, professeur à l’université Paris-Descartes
- Françoise Mercadal Delasalles, membre du Conseil National du Numérique

 16h45.17h. Clôture du colloque François Germinet, Président de l’université de Cergy-Pontoise, Président du Comité Numérique de la CPU

http://www.reseau-espe.fr/reseau-des-espe/agenda-du-reseau/devenir-citoyen-l-ere-du-numerique-enjeux-scientifiques-et

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.