fil-educavox-color1

Les bontés de l’orientation

Publié sur mon site Educpros - Suite à ma réponse à Marie Duru-Bellat, Boris Lallemand, un COP, a déposé un commentaire dans lequel il introduit le débat entre liberté de l’élève-enfant-sujet et autorité des éducateurs qui savent mieux que lui ce qui est bon pour lui.

En savoir plus...

Existe-t-il une méthode constructiviste en orientation ?

Approche constructiviste et Conseil en Evolution Professionnelle.

Existe-t-il une méthode constructiviste pour le Conseil en Evolution Professionnelle ?
En savoir plus...

Déflouter le travail des professionnels de l’orientation

Ce billet a été écrit en commun avec Jacques Vauloup, inspecteur chargé d’information et d’orientation et éditeur infatigable (Le guide des néo-cop, 7ème édition). Il est publié sur Propos orientés et sur Educpros.
En savoir plus...

L’orientation entre projet affiché, projet caché, projet oublié

L’expérimentation de l’orientation à la main des parents en fin de troisième vient d’être commentée par Bruno Magliulo sur Educpros. Il s’interroge avec ce titre : « Orientation : un projet de réforme peut en cacher un autre » . Il y développe deux arguments que je vais essayer de commenter.
En savoir plus...

L’orientation, terra incognita de Terra Nova

La publication du texte du Think-tank Terra Nova hier Pour une école commune, du cours préparatoire à la troisième (Par Jean-Pierre Obin, Claire Krepper, Caroline Veltcheff, Gilles Langlois, Roger-François Gauthier, Julien Maraval, Jean-Michel Zakhartchouk ) relance la réflexion sur l’organisation de notre système scolaire. 
En savoir plus...

La semaine de l’orientation du CIDJ 2014

Du 11 au 14 mars 2014 : rendez-vous au CIDJ à Paris pour vous informer sur les formations et les métiers et pourquoi pas trouver votre voie. En savoir plus...

L’orientation est une affaire de justices

Je poursuis l’exploitation de ce document de 2003 commencé par l’article La conception française de l’orientation . Nous avons indiqué dans cet article l’absence de normes justifiant les décisions d’orientation, que ce soient les propositions des conseils de classe, les décisions des chefs d’établissement ou encore celles des commissions d’appel. Je fais donc l’hypothèse que dans un tel schéma, l’évaluation élaborée par les acteurs doit répondre à trois exigences.
En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.