fil-educavox-color1

Quelle mutation doit opérer le monde de l’éducation ?

Des enjeux du numérique en éducation qu'il est utile de garder en mémoire, aux manières nécessairement différentes d'aborder une génération désormais connectée, savoir ou ne pas savoir, telle est la question.Voici une sélection d'articles qui repose la question de l'apprendre et celle des mutations à opérer dans le monde de l'éducation. La sociologue Sandrine Cathelat, y présente également l’analyse et le point de vue de Netexplo, l’observatoire mondial des nouvelles technologies.  

En savoir plus...

De l’alternumérisme : d’autres numériques sont-ils possibles ?

Il y a des livres qui vous font profondément réfléchir. C’est certainement le cas des livres les plus critiques à l’encontre des enjeux technologiques – et ils sont nombreux. Les arguments de ceux qui s’opposent à la numérisation sont bien plus pertinents et nécessaires que les arguments de ceux qui vous promettent du bonheur numérique ou qui continuent à soutenir que l’innovation technologique tient du progrès sans observer concrètement ses limites et ses effets délétères.

En savoir plus...

François Dubet : Les mutations du travail

Numérisation, robotique, travail en réseau, industrialisation des services, ubérisation, néomanagement… ces notions et beaucoup d’autres évoquent les multiples visages des mutations du travail. Le travail encadré par les métiers et les qualifications, par une organisation stable et par un système de relations professionnelles établi, semble en voie de disparition. Bien souvent, ces mutations sont associées à une dégradation continue des conditions de travail.

En savoir plus...

Transparence de Marc Dugain

TRANSPARENCE, de Marc DUGAIN,  est un roman d’anticipation qui nous dévoile le monde de demain pour mieux nous révéler celui d’aujourd’hui et de mettre en lumière la plus grande révolution technologique de notre histoire. 

En savoir plus...

Agir pour l’inclusion numérique ?

Restitution subjective de la journée, « Agir pour l’inclusion numérique, Les rencontres professionnelles de la solidarité  numérique de Bordeaux » du 28 août 2019. Madame Alexandra Siarri, adjointe au maire de Bordeaux a présenté la journée et Nicolas Florian, maire de Bordeaux, dans sa conclusion, a présenté les réalisations graphiques de Guillaume Lefèvre qui illustrent et synthétisent l’ensemble des conférences, tables rondes et ateliers de cette journée.

En savoir plus...

Traquer la haine sur les réseaux sociaux exige bien plus qu’un algorithme

Par Mohamed Benabid sur The Conversation : Qui a dit que la lutte contre les contenus haineux sur les réseaux sociaux était un combat désespéré ? Facebook compte équiper à partir du mois prochain des policiers en caméras pour mieux pister les tueries en ligne. Il y a deux mois, Twitter introduisait de nouvelles règles pour freiner les attaques contre les groupes religieux, allant même jusqu’à détailler le type de posts qui s’exposent à des interdictions :

En savoir plus...

Comment votre smartphone est devenu un « parasite aux pouvoirs divins »

Pour Eben Moglen, professeur à l’Université de Colombia, l’environnement numérique qui nous entoure ne sert plus qu’à deux choses : enregistrer notre comportement et générer de nouveaux comportements.

En savoir plus...

Pour la convergence du numérique, du développement durable et des nouvelles gouvernances

Comme chaque année, la Fondation des Transitions organise son Université d'été  les 26 et 27 août 2019 à CapScience à Bordeaux avec pour thème « Des indicateurs aux indices - Quels outils de mesure ? Quelle utilisation dans la communication ? ». Le changement d’échelle dans l’action au service de l’intérêt général ne peut se faire qu’à la convergence du numérique, du développement durable et des nouvelles gouvernances. Chaque année depuis 2003, La Fondation des Transitions organise cette Université d’été avec une centaine de « transitionneurs » des territoires, de l’économie, de la recherche et de l’action sociétale pour réfléchir aux grandes évolutions… le fil rouge de son Université d’été 2019 était « des indicateurs aux indices », dans une démarche globale très participative, capable de croiser prospective et cas concrets enrichissants.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.