fil-educavox-color1

Depuis quelques années, le Comité des Sages de Lens, association de retraités, intervient dans les écoles, collèges et lycées de Lens, suite à une réflexion sur la citoyenneté qui l’a amené à se fixer comme objectif de partir des plus jeunes pour tenter d’améliorer le comportement citoyen de tous.

C’est ainsi qu’une équipe de bénévoles intervient depuis trois ans au Collège Jean Zay, sous la houlette pédagogique de J-C Hubert (secrétaire de cette association et ancien professeur d’Histoire-Géographie) qui coordonne toutes les actions intergénérationnelles qui sont proposées.

Cette équipe anime deux actions dans le Collège : participation à la formation des délégués de classes par une réflexion autour des questions de responsabilité et d’engagement – implication dans l’action d’accompagnement de la 3ème d’Insertion . Cette année, M. Hober en cohérence avec le projet d’établissement a souhaité travailler sur la citoyenneté et la découverte des d’acteurs de notre société .

Ainsi, l’ intervention avec la 3ème d’Insertion s’est appuyée d’abord sur des activités autour du thème de la discrimination (racisme, antisémitisme, esclavage, exclusion …), il y a trois ans.

Puis, elle s’est orientée plus exclusivement, comme cette année, vers un échange intergénérationnel autour de la question : “Comment c’était de votre temps ?“ (l’école, les loisirs, l’adolescence, la vie de famille, l’avenir professionnel …).

L’objectif est d’amener ces élèves à être capables de questionner, d’analyser les différences entre le vécu des “anciens“ et le leur, de repérer les valeurs dominantes qui guidaient leur vie et d’en rendre compte.

Comme nous avions repéré l’année dernière que les élèves étaient à l’aise devant l’outil informatique, en salle pupitre, pour les questionner et rendre compte de leur entretien, l’idée est venue à JC Hubert de renverser les rôles et l’axe de transmission des savoirs.

En effet, depuis quelques années, les adhérents de l’association qui essaient de s’aventurer sur “la toile“ le sollicitent pour organiser des séances d’initiation. Alors, pourquoi pas solliciter les élèves pour le faire ? Il parla de son projet à Grégory Hober, professeur principal de cette classe qui y trouva tout de suite de l’intérêt. Après l’accord de M. Gilliard, Principal du Collège, pour cette action innovante, tous deux concrétisèrent ce projet. C’est ainsi que 3 séances d’une heure et demie chacune, sont proposées les 3 – 10 et 17 janvier 2012, durant lesquelles “Les élèves de 3ème d’insertion deviennent profs de surf sur Internet pour leurs aînés“.

L’hypothèse sur laquelle repose cette action est que tout être est éducable mais aussi en capacité d’éduquer. Dans leur vécu professionnel, Mrs Hubert et Hober ont mis en pratique ce constat que des apprenants qui viennent de construire un savoir sont mieux à même d’aider quelqu’un qui ne sait pas encore que celui qui sait mais qui ne sait plus comment il a fait pour savoir.

Force est de constater que le pari a été gagné ! La première séance a été une parfaite réussite. Dans les deux salles d’informatique où se sont retrouvés les binômes “jeunes profs“ et seniors élèves“, l’ambiance fut à la fois active et studieuse. Très vite, l’osmose se fit : questions, désirs des anciens et réponses, explications des jeunes. Même la sonnerie ne vint les troubler ! À la sortie : regards épanouis des élèves à la fois étonnés et ravis d’avoir réussi à transmettre ce qu’ils savent faire et louanges et mêmes regards épanouis des aînés, émerveillés par ce qu’ils venaient d’apprendre. Les élèves furent en situation de réussite. Ils en ont ainsi retiré de la fierté et de la confiance en eux. Le bateau vient d’être mis à la mer, ses occupants vont pouvoir naviguer sur Internet avec de plus en plus d’assurance.

Mrs Hubert et Hober se félicitent de la réussite de cette action qui en revient directement aux élèves-acteurs. Pour eux, si souvent dénigrés, c’est une mise en valeur et une reconnaissance de capacités qu’ils possèdent et qu’ils peuvent développer. Quelle fierté aussi pour eux d’avoir reçu les honneurs de la presse !

De plus, cette expérience ne pourra que leur être bénéfique pour l’attribution de leurs compétences au CFG , étant donné que les élèves devront valider cette année des compétences du socle commun concernant l’outil informatique . 

Jean Paul Gilliard

 Principal collège Jean Zay LENS

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.