fil-educavox-color1

Ce projet mobilise les connaissances habituellement enseignées dans les cours de mathématiques de lycée en France (FR) et Espagne (ES). Sans devenir explicitement du soutien en mathématiques, la discipline non linguistique (DNL) maths en anglais prend pour but d’aider les élèves, de 15 à 17 ans, à mieux comprendre et à trouver du plaisir aux mathématiques en ouvrant les murs de leur salle de classe au-delà des frontières physiques. 

1 Capture 002

La langue de travail est l’anglais. De plus, la majorité des élèves apprennent la langue de leur partenaire en seconde langue étrangère.

Les thèmes sont choisis pour leur ouverture scientifique, linguistique et culturelle.

Les activités passent souvent par le jeu en équipe, le support matérialisé par du pliage papier, la mise en pratique par une expérience matérielle vécue. Les consignes de productions des travaux incluent un choix de l’élève entre différentes modalités possibles pour encourager sa créativité et sa prise d’initiative.

Lien vers l'espace sécurisé de travail, le TwinSpace : 

https://twinspace.etwinning.net/132449

  • ENSEIGNANT PORTEUR DU PROJET : Odile JENVRIN
  • DISCIPLINE(S) ENSEIGNÉE(S) : Mathématiques
  • NIVEAU : Lycée général et technologique
  • ÉTABLISSEMENT : Lycée général technologique Institut Lemonnier
  • ACADÉMIE : Normandie
  • TYPE DE PROJET : Production collaborative
  • DURÉE : 10 mois
  • LANGUES UTILISÉES : Anglais
  • PAYS PARTENAIRES : Espagne
  • OUTILS TICE : Madmagz, Kahoot, Geogebra, Twinboard
  • RÉCOMPENSES OBTENUES : Label de qualité national

Objectifs pédagogiques : 

  • Motiver les élèves pour les mathématiques pour qu’ils renforcent leurs compétences de raisonnement et de communication dans des situations concrètes d’utilisation de maths
  • Exposer les élèves plus longtemps aux notions mathématiques étudiées dans les cours habituels sous des angles de vues variés, non réalisables dans les contraintes du cours « obligatoire », avec l’ambition qu’ils cheminent sur la sempiternelle question en cours de maths « à quoi ça sert de faire tout cela ? », sous-entendu « à part m’ennuyer avec des problèmes compliqués et inutiles »,
  • Pratiquer des expériences manuelles, du jeu et des langues étrangères pour la dimension de langage universel des mathématiques dans le monde,
  • Pratiquer les compétences « modéliser »,  « calculer » et « raisonner », en reformulant dans un contexte le résultat obtenu comme autant d’étapes de « communiquer »
  • Augmenter l’analyse critique en mathématiques : valider ou invalider un résultat ou un raisonnement est plus accessible par le prisme de la production des pairs,
  • Exposer à la langue étrangère
  • Répondre au cahier des charges de la section euro qui demande l’existence d’un projet européen pour la section, ceci sur les trois niveaux du lycée
  • Renforcer et enrichir l’oral par une préparation écrite au préalable
  • Entraîner à l’épreuve de grand oral du baccalauréat puisque tous mes élèves ont des les mathématiques ou des matières scientifiques ont matières de spécialité

Objectifs éducatifs : 

  • Connaître ses pairs d’un autre pays,
  • Insérer une autre langue étrangère que l’anglais, ici l’espagnol ou le français
  • Mettre en situation de co production entre pairs étrangers et leur faire formaliser par des mots : cette prise de conscience de leur collaboration avec des partenaires est longue à obtenir en mots de la part des élèves,
  • « Parler de mathématiques » plutôt que « faire des mathématiques » fait prendre aux élèves confiance en eux pour exprimer leurs savoirs, en prenant le risque de dire des contenus erronés, donc modifiables,
  • Pratiquer une vision de la « DNL pour tous » et sans sélection, d’où mes classes nombreuses, remuantes et particulièrement hétérogènes en langues et en maths
  • Ouverture culturelle

Organisation du travail

1 3Capture3 002Au début de l’année scolaire, les professeures de mathématiques échangent de vive voix par téléphone jusqu’à atteindre un calendrier sur des contenus mathématiques. Environ deux mois pour une notion et souvent deux notions en parallèle pour les distribuer sur des publics différents. Ces notions sont choisies pour leur potentiel de façons multiples de faire collaborer les élèves : nous voyons déjà des procédures pratiques à minima.

Chaque professeure gère dans ses classes le choix des élèves concernés par chaque notion.

Chaque professeure reste libre du choix des formes des productions : écrites, vidéo, application de quizz, écrites directement dans la page du TS. L’autre professeure partenaire trouve toujours dans le même esprit de liberté pédagogique des moyens praticables pour elle de faire répondre ses élèves aux propositions des partenaires.

 

Ces moyens et leurs outils utilisés sont variables selon les notions et les contraintes du moment dans les calendriers scolaires nationaux. La flexibilité est la preuve ici d’une vraie relation de confiance entre les deux professeures de mathématiques qui donne des résultats plus ambitieux que les premières projections de début d’année.

Les professeures rediscutent ensuite les modes d’évaluation du projet par notion et par les élèves.

La professeure espagnole imagine la conception du TS et la répartition des pages.

La professeure française rassemble toutes les contributions écrites en plusieurs e-magazines communs, y compris en insérant des captures d’écran du TS pour les contributions autres que des articles. Elle fait imprimer ces magazines de classe en version papier pour en remettre un à chaque élève. Elle en fait imprimer aussi qui seront envoyées par la poste pour que chaque élève espagnol ait le sien aussi.

Chaque professeure renseigne les éléments de la diffusion du projet.

Activités réalisées par les élèves

Thème :  le vocabulaire mathématique en anglais 

  • Fabrication de jeux de cocottes en papier par FR 1ere pour réactiver le vocabulaire et joués en classe par ES
  • Rédaction de quizz Kahoot par ES et joués en classe par FR 2nde pour apprendre le vocabulaire, nouveaux Kahoot rédigés par FR 2nde et joués en classe par ES
  • Inventer des algorithmes de calcul des dates de naissances jour/mois par ES et répondus par FR 1ere 

Thème : le problème de Monty Hall en probabilités 

  • Simulations statistiques et analyses des résultats, par ES,
  • Articles de magazines écrits par FR terminales et incluant l’analyse des résultats ES 

Thème : plusieurs exemples de fractales 

  • Le triangle de Sierpinski présenté par les ES en vidéo et article de magazine
  • Le flocon de neige de Koch, présenté par les FR terminales en vidéos et articles de magazine, sans logiciel de géométrie
  • Des consignes de graphisme sur logiciel de géométrie énoncées par ES en vidéo et reprises en classe par FR terminales pour tracer le flocon de Koch
  • Une troisième fractale dans un triangle exposée par ES
  • Un e-book fractales produit par ES et rendant compte de tous les apports ensemble 

Thème : Les tours de magie 

  • Vidéos de présentations de tours de magie par FR 1ere, donner le secret du truc et en faire la démonstration mathématiques
  • Proposition d’un autre tour de magie par ES, pratiquée en classe par FR 1ère
  • Thème : les messages secrets et la cryptographie
  • Des messages codés sous le système historique de César écrits par chaque élève FR 1ere vers un élève ES sont publiés sur une page du TS
  • Tous les messages racontent une information sur l’école, la ville ou le pays de l’auteur qu’il veut partager à son partenaire
  • Chaque élève FR 1ere envoie la clé secrète de décryptage à son partenaire ES par la boîte mail du TS
  • Les messages sont décryptés par ES
  • Les élèves ES répondent par de nouveaux messages codés, avec la même clé secrète partagée entre chaque binôme d’élèves ES FR 

Thème : les algorithmes de construction géométrique 

  • Invention de figures géométriques et rédaction de l’algorithme de construction associé par FR 2nde
  • Publication sur le TS de ces algorithmes de construction par FR 2nde
  • Tracés des figures en suivant les algorithmes par ES, puis publication dans un twinboard
  • Retour des FR 2nde sur la validation ou la correction de la figure trouvée par ES

Bilan

Les élèves s’investissent dans ce projet surtout lorsque les activités passent par un jeu ou une expérience manuelle. Certains veulent devenir membre du TS et postent les contributions des autres en plus des leurs, se faisant « secrétaire » pour d’autres.

LE TS reste public à tout moment pour que chaque élève, membre ou non, y accède pour y retrouver les consignes des travaux à faire.

Sur ce projet, en fin de 1ere et en terminale, les élèves ont formalisé par oral pour la première fois en quoi ils ont collaboré à distance avec des pairs étrangers sur des sujets mathématiques. Cette formalisation ne s’était encore jamais produite dans mes projets précédents ; la collaboration restait « inconsciente » auparavant.

Le magazine papier de classe a beaucoup de succès lorsqu’il est remis en mains propres à chacun. Ce plaisir est amplifié à la vue du e-magazine en ligne.

Les élèves comprennent en terminale après l’expérience de deux ou trois projets cette expérience qu’ils peuvent valoriser au grand oral et sur leur profil parcoursup. Ils y sont très attachés.

Au moment des choix de thèmes à présenter sur la liste pour l’épreuve de DNL au bac, les sujets appréciés du plus grand nombre sont visibles. Ces sujet ont tous été traités par le TS, qu’ils retrouvent en ligne comme un support mémoire pour leur préparation d’examen et qu’ils redécouvrent parfois avec des yeux neufs car plus mûrs.

Pour moi, enseignante, les échanges avec la collègue espagnole sur nos choix de notions mathématiques sont très riches et porteurs d’innovations dans ma pédagogie. La professeure espagnole est plus habile sur les applications TICE et sur les modalités de partage alors que les contenus de connaissances mathématiques vont plus loin dans les activités pour ma part. Après dix ans de projets etwinning variés en mathématiques, j’ai l’impression d’avoir trouvé LA partenaire. Nous en sommes à notre troisième projet sur trois ans. Nous développons des pistes ensemble toujours plus loin et nous cherchons à ouvrir à d’autres partenaires.

J’ai trouvé cette partenaire par le twinspace dédié aux professeurs de mathématiques animé par Carole Terpereau, « eTwinning pour enseigner autrement les Mathématiques » .

Pour le lycée, ces projets contribuent à une réputation d’action internationale, gratuite et accessible à tous les élèves. Ils sont parmi les éléments de notre label etwinning school.

Depuis deux ans, les Erasmus Days sont le moment d’un événement festif de remise d’attestation de réussite en remettant les certificats de label de qualité à chaque élève, parmi les autres projets du lycée. Cette remise d’attestation est très bien perçue par les élèves : elle est festive et elle est aussi le moment de leur passer des informations importantes sur les opportunités du programme Erasmus et du Centre Régional d’Information de la Jeunesse. 

Article publié sur le site :

https://www.etwinning.fr/decouvrir/les-projets-etwinning/projet/learning-maths-as-a-universal-language#enresume

 

 

Dernière modification le samedi, 23 avril 2022
Riou Anthony

Chargé de formation et d’accompagnement au Bureau d’Assistance National (BAN) eTwinning France à Réseau Canopé, site de Chasseneuil-du-Poitou, je m’occupe particulièrement de l’assistance technique et pédagogique des enseignants ainsi que de l’animation et la conception de séminaires nationaux et européens. Professeur d’anglais certifié (CAPES externe) de formation initiale, détaché au Ministère de la Défense pendant 7 ans au sein des écoles militaires (Ecole des Mousses et Ecole de Maistrance) du Centre d’Instruction Naval (CIN) de Brest, et 5 ans dans l’Education nationale (académies de Poitiers, Créteil et Rennes). Je suis également responsable associatif des écoles et centre de loisirs depuis 2017.