fil-educavox-color1

« Il est bête » « Elle a pas inventé l’eau chaude » « je suis idiot/e, j’y avais pas pensé »… on le pense tout bas, on le dit tout haut, sur quoi se base-t-on pour mesurer l’intelligence de l’autre ? Et la nôtre, aussi ? 

L’unité de mesure universellement reconnue c’est le test de QI. Quotient Intellectuel. Cécile Bost dans Différence et souffrance de l’adulte surdoué édité par Vuibert Pratique nous dit :

« D’où vient le test de QI et à quoi sert-il ? Ce test a été inventé par Alfred Binet il y a plus d’un siècle. Il était destiné à aider l’éducation nationale à identifier les enfants avec des difficultés, afin qu’ils puissent être mieux soutenus dans leurs apprentissages scolaires. Dans le contexte économique du début du XXième siècle, où le recours aux machines est grandissant, les tests ont été conçus sur un référentiel logico-mathématique adapté aux attentes de productivité d’alors. » Début du 20ème siècle. 1900 et des brouettes. Ah oui, quand même. Ca date un peu non ?

Entre temps, les neurosciences ont avancé.

Dans les années 1980, Howard Gardner, chercheur en psychologie, développe une thèse selon laquelle nous n’aurions pas une seule mais huit formes d’intelligence. « Les intelligences de notre cerveau (comme les systèmes opératoires d’un ordinateur) fonctionnent en parallèle et simultanément. Notre cerveau ne fait jamais appel à une seule de ces fonctions, même si à certains moments l’une ou l’autre d’entre elles prend une certaine prédominance sur les autres.

Celles-ci sont complémentaires et fonctionnent conjointement et en complémentarité. Nous sollicitons deux, trois ou quatre intelligences, même si l’une ou l’autre l’est de façon prédominante. »

Que nous dit Gardner de sa théorie ? « elle permet aux individus (particulièrement aux parents et aux enseignants) de considérer plus attentivement les enfants d’un point de vue bienveillant, d’examiner leur potentiel et leurs possibilités d’accomplissement personnel, de choisir parmi une grande variété d’approches pédagogiques et de mettre à l’essai diverses alternatives en évaluant les bénéfices… »

Adapter non pas les objectifs pédagogiques mais les activités pour les atteindre, en fonction des profils d’enfants, d’apprenants que l’on a en face de soi. Gardner sait que certaines formes d’intelligence sont développées en fonction de notre histoire, de notre culture. Et il affirme que nous pouvons les développer : les dominantes, et les plus timides.

Quelles sont ces huit formes d’intelligence ?

  • Musicale : distinguer et créer des sons, les mémoriser, les interpréter…
  • Corporelle-kinesthésique : utiliser son corps pour exprimer des idées, des sentiments pour résoudre des problématiques...
  • Logico-mathématique : se demander pourquoi, établir des hypothèses, tester, expérimenter, calculer, aimer raisonner…
  • Interpersonnelle : entrer en relation avec les autres, identifier leurs sentiments, humeurs, comportements et intentions…
  • Naturaliste : observer et comprendre, hiérarchiser, classifier les structures de la nature…
  • Verbale-linguistique : utiliser les mots pour jouer, penser, s’exprimer ; apprécier les significations complexes et étudier d’autres langues.
  • Intrapersonnelle : aptitude à établir un modèle mental cohérent de soi-même et à l’utiliser pour planifier et diriger effectivement sa vie.
  • Visuelle-spatiale : raisonner en trois dimensions, produire et décoder des graphiques, visualiser avant de construire…

Alors, on fait quoi ?

On se teste, on teste ses enfants, ses élèves, et on développe des stratégies pour les aider à développer leurs intelligences, on fait de même avec soi… et on vit heureux pendant de nombreuses années… ;o)

Article très inspiré par le magazine Cerveau & Psycho numéro 68 de mars-avril 2015 dans lequel vous pourrez même, entre autres, voir des schémas de cerveaux qui moulinent selon les intelligences sollicitées. Vous pourrez aussi lire le dossier « les intelligences multiples vécues à l’école » par Véronique Garas et Claudine Chevalier donnant des conseils pratico-pratiques pour la classe.

Test automatique (in english) http://www.bgfl.org/bgfl/custom/resources_ftp/client_ftp/ks3/ict/multiple_int/questions/questions.cfm

Test (en français) http://www.cegep-ste-foy.qc.ca/freesite/fileadmin/groups/158/documents/Intelligences_multiples.pdf

http://circlillebonne.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/questionnaireenfantverbalprofilim.pdf

Pour des applications en classe :

https://sites.google.com/site/ideesash/difficulte-scolaire/intelligences-multiples

http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/rhone/tarare/IMG/pdf/PPTpr_R_sentIM2014site_circo-C1-C2pptx.pdf

Des idées pour développer chaque forme d’intelligence :

http://www.chairemm.polymtl.ca/cdparentsv2.0/Carriere_files/Intelligence.html

Ici un article récemment écrit par Bruno Devauchelle sur le sujet et développant l’idée d’une neuvième intelligence… à découvrir de toute urgence ici même :

http://www.brunodevauchelle.com/blog/?p=1727

Des schémas, des dessins pour résumer (faudra faire le tri) :

https://www.google.fr/search?q=les+intelligences+multiples&espv=2&biw=1920&bih=979&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=cUiJVdnGK6G7ygOt35PQDQ&ved=0CCAQsAQ

Dernière modification le mardi, 23 juin 2015
Elbaz Jennifer

Vice-présidente de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.