fil-educavox-color1

Communiqué de presse suite à l'intervention de Jean-Michel Blanquer à Ludovia :

" Le système éducatif est engagé dans des transformations pédagogiques et organisationnelles profondes, de l’école maternelle au post-baccalauréat, qui nécessitent de mobiliser fortement les potentialités du numérique. Celui-ci représente en effet un levier de transformation puissant pour accompagner la politique ministérielle dans toutes ses dimensions : transformation pédagogique, avec le numérique au service des apprentissages et de leur évaluation, formation aux enjeux et aux métiers de demain, simplification des relations avec les usagers, modernisation du fonctionnement de l’État avec des systèmes d’information repensés".

"Le déploiement progressif des équipements et des ressources numériques dans les écoles et les établissements scolaires avec les usages pédagogiques qui en découlent, conduisent à la production d’une immense quantité de données.

À la condition de faire l’objet d’une protection rigoureuse, données scolaires et traces d’apprentissage peuvent bénéficier des progrès technologiques liés à la puissance de calcul et à l’intelligence artificielle qui marquent notre époque. Elles peuvent ainsi être mieux mises en valeur et utilisées pour renforcer une individualisation des parcours et des apprentissages, une évaluation plus performante des élèves et le développement de nouveaux outils pour les professeurs.

Par ailleurs, le ministère de l’Éducation nationale doit offrir les outils et méthodes pour répondre à la question « Qu’est-ce qu’enseigner au XXIe siècle ? ».

Le numérique peut apporter des solutions pour libérer progressivement les professeurs d’un certain nombre de tâches apparaissant secondaires au regard des enjeux pédagogiques actuels.

C’est dans cet esprit que le ministère, en s’appuyant sur les innovations technologiques (intelligence artificielle, objets connectés, simulations immersives, blockchain, etc.) accompagnera le développement de solutions numériques qui aideront les professeurs dans leur quotidien (entraînement, remédiation, auto-positionnement, activités d’évaluation, etc.).


Le numérique est aussi un formidable levier pour accompagner le développement professionnel des professeurs.

Le ministère fera évoluer les outils en place pour renforcer cette dimension, concernant en particulier les dispositifs de formations initiale et continue des professeurs.
La maîtrise des compétences numériques est indispensable pour permettre un usage raisonnable et responsable des outils et des services numériques et pour garantir une insertion professionnelle réussie. Le ministère renforce donc la présence du numérique dans les enseignements (initiation au codage pour le premier degré, apprentissage du code au collège, nouvel enseignement obligatoire en seconde, nouvel enseignement de spécialité en première et terminale dans le cadre de la réforme du baccalauréat) et propose la généralisation progressive de la certification des compétences numériques pour les élèves de troisième et les lycéens du cycle terminal.

Le ministère, pour mettre en oeuvre sa stratégie numérique, s’appuie sur les acteurs et les partenaires de l’École.

En premier lieu, la relation avec les parents d’élèves doit être simplifiée, en particulier dans le domaine des formalités administratives. Le ministère va accentuer et accélérer la dématérialisation de ces procédures en travaillant étroitement avec les collectivités territoriales. Il proposera de nouveaux dispositifs contractuels aux acteurs de la EdTech pour faciliter les expérimentations ou encore déployer des innovations technologiques au sein des établissements.


Enfin, le ministère de l’Éducation nationale continuera à soutenir les collectivités territoriales dans le déploiement des outils numériques au sein des établissements, avec l’accompagnement des territoires ruraux, les expérimentations de projets AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication ») ou encore dans le domaine de l’architecture scolaire."

Télécharger le communiqué de presse

 

DP-LUDOVIA_1.pdf

 

Dernière modification le mardi, 21 août 2018
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.