fil-educavox-color1

Les 193 Etats membres de l'L'Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture ont adopté la première norme mondiale sur l’#éthique de l'#intelligenceartificielle.

Cette "Recommandation sur l'éthique de l’IA" de l'#UNESCO énonce des valeurs et principes communs qui guideront la mise en place de l’infrastructure #juridique nécessaire pour assurer un développement sain de l’#IA.

Si les technologies d’IA donnent des résultats remarquables dans de nombreux domaines et peuvent contribuer à lutter contre des problèmes mondiaux (santé, climat...), elles apportent aussi de nouveaux défis (augmentation de préjugés sexistes et ethniques, menaces sur la vie privée, dangers de la surveillance de masse…)

Ce texte fixe le premier cadre normatif mondial tout en donnant aux États la responsabilité de l’appliquer à leur niveau dans des domaines d'actions stratégiques :

Françoise Halper Stratégie digitale, anthropologie numérique en souligne les principes :

- #Evaluation de l'impact éthique : identifier et analyser les avantages et les risques des systèmes d’IA et les questions qu’ils soulèvent
- #Gouvernance et gestion éthiques : s’assurer que les mécanismes de gouvernance de l’IA sont inclusifs, transparents, multidisciplinaires, multilatéraux
- Politiques en matière de #données : élaborer des stratégies de gouvernance des données garantissant l’évaluation continue de la qualité des données d’entraînement des systèmes
- Développement et #coopération internationale : examiner les questions éthiques au sein des instances internationales, intergouvernementales et multipartites
- #Environnement et écosystèmes : évaluer l’impact environnemental direct et indirect du système d’IA tout au long de son cycle de vie
- #Egalité des genres : veiller à ce que le potentiel des technologies numériques soit pleinement optimisé afin de contribuer à l’égalité des genres
- #Culture : établir des systèmes d’IA dans les domaines de la conservation et de l’accessibilité du patrimoine culturel matériel, documentaire et immatériel
- #Education et #Recherche : collaborer avec des organisations internationales, des établissements d’enseignement afin de transmettre au grand public les connaissances nécessaires pour réduire les fractures numériques
- Communication et #information : utiliser les systèmes d’IA pour améliorer l’accès à l’information et au savoir
- #Economie et travail : évaluer et traiter l’impact des systèmes d’IA sur le marché du travail et son incidence sur les besoins en matière d’éducation
- #Santé et bien-être social : utiliser des systèmes efficaces pour améliorer la santé humaine et protéger le droit à la vie

 

« Ces technologies doivent nous aider à relever les grands défis de notre monde actuel, tels que l’accroissement des inégalités et la crise environnementale, et non les aggraver ».

Accès à l'article sur le site de l'Unesco

https://fr.unesco.org/news/etats-membres-lunesco-adoptent-premier-accord-lethique-lintelligence-artificielle

 
Dernière modification le jeudi, 02 décembre 2021
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.