fil-educavox-color1

Voilà une nouvelle qui est passée sous le radar récemment. Un premier jalon scientifique a démontré que nos appréhensions concernant les jeunes et les médias sociaux étaient probablement exagérées.

La recherche, menée par le professeur Andrew Przybylski et la doctorante Amy Orben, tous deux rattachés à la prestigieuse Université Oxford, s’est échelonnée sur huit ans et a analysé plus de 12 500 réponses d’adolescents âgés de 10 à 15 ans.

Des impacts psychologiques négatifs mineurs

Essentiellement, la publication Social media’s enduring effect on adolescent life satisfactiondémontre que la satisfaction des jeunes face à la vie est davantage axée sur le contexte familial, le cercle d’ami et tout l’aspect scolaire. Je vous rappelle que cela détonne de la conception largement diffusée par les médias et même par des chercheurs en éducation et en psychologie que les médias sociaux puissent causer, à moyen ou long terme, des dépendances, des maladies mentales et même des psychoses. Bien que cela n’est certainement exclu comme scénario, il n’en demeure pas moins que les jeunes semblent bien ancrés dans le présent et surtout, dans le réel. Justement, à cet égard, je me souviens de nos appréhensions, celles craignant que nos jeunes s’affranchissent du réel pour vivre une vie davantage fondée sur le virtuel.

Ce n’est pas tout : une autre étude des mêmes chercheurs publiée dans Nature, The association between adolescent well-being and digital technology use, remet en doute les impacts négatifs prétendus sur la psychologie de nos jeunes quant à l’utilisation des technologies numériques. Pour eux, il y a bel et bien des impacts négatifs, mais ils sont minimes, voire négligeables.

Temps d’écran et santé mentale?

Article publié sur le site : https://ecolebranchee.com/numerique-et-sante-mentale-des-jeunes-et-si-ce-netait-pas-exactement-ce-quon-aime-croire/

Dernière modification le mardi, 18 juin 2019
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.