fil-educavox-color1

WWW.VILLES-INTERNET.NET - L'association des Villes Internet a dévoilé hier, à Montrouge, le palmarès du label national Territoires, Villes et Villages Internet, à l'occasion de sa journée nationale.
La journée a été marquée par la présentation de la nouvelle "plateforme de l'internet citoyen" de l'association, sortie le 21 mars lors du lancement du prochain label, et par de nombreux débats autour des enjeux du numérique pour les élus locaux.

Les labels, véritable marque territoriale de l'innovation locale, ont été remis par Jean-Vincent Placé, secrétaire d’État en charge de la Réforme de l’État et de la Simplification auprès du Premier ministre. Pour sa première prise de parole publique, le ministre a remercié les élus et les agents des villes et villages internet pour leur « action au quotidien », tout en les assurant de son « écoute et de sa mobilisation de tous les instants ».

Symbolisée par un panneau de 1 à 5 arobases, cette distinction est attribuée chaque année, depuis 1999, aux communes ayant mis en oeuvre une politique significative en matière de services publics numériques locaux.

La participation au label national Territoires, Villes et Villages Internet contribue à évaluer et consolider ses projets locaux en mettant l'accent sur les spécificités de chaque territoire, de son appropriation par les acteurs et les habitants.

Ce label est destiné à renforcer la citoyenneté et la démocratie en mettant en réseau les acteurs pour améliorer l'efficacité des services publics par le numérique, en créant des innovations sociales et citoyennes équitablement réparties au plus près de chaque habitant.

La 17ème assemblée générale de l’association a été l’occasion pour sa fondatrice, Florence Durand-Tornare, de présenter la feuille de route de Villes Internet pour les prochaines années, avec les élections municipales de 2020 comme horizon.

Au coeur du "plan de quatre ans pour affirmer sa Ville Internet" : accompagnement des élus, diagnostics territoriaux, implémentation de nouveaux services numériques, et implication des administrés.

La mobilisation des réseaux et de tous les acteurs (collectivités, État, entreprises, associations…), à la fois aux échelles locales et nationale, est déterminante pour mettre en mouvement tous les territoires français, sur cette dynamique des services essentiels pour les habitants. Concrètement, si l’association touche potentiellement près de 41 millions de Français, les services sont encore à distribuer à la fois mieux et au plus près des habitants. Avec cette nouvelle plateforme, l'association peut accueillir toutes les communes françaises pour qu'elles établissent un pré-diagnostic de leur territoire, se comparent à des collectivités aux caractéristiques équivalentes, et bénéficient d’expertises partagées pour mettre en oeuvre leur projet.

La journée a également donné lieu à de nombreuses tables rondes webtélévisées (voir www.villes-internet.net) sur les enjeux du numérique : égalité des territoires, services au public, outils et pratiques pédagogiques, gouvernance, participation citoyenne, coopération internationale…

Deux outils pratiques pour les villes sont édités à cette occasion :
"Développer le numérique à l'école"
Coédité par l'association Villes Internet et le réseau Canopé, ce guide s'adresse aux élus et décideurs des communes qui s'interrogent sur la bonne manière de « faire entrer l'école dans l'ère du numérique ».
"Baromètre du développement local des services publics numériques"
Deloitte Digital et Ville Internet publient ce baromètre réalisé sur la base d'un recueil de plus de 10 000 initiatives numériques portées par plus de 400 communes. « Un outil utile, opérationnel, pour guider les équipes municipales dans leurs priorités d'action et d'investissements nécessaires à la réussite de leur transformation numérique. »

En partenariat avec : 

partenariat

Dernière modification le jeudi, 25 février 2016
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.