fil-educavox-color1

Sur le site de l'AVICCA : Le ministère de l’Education nationale a publié fin juin la deuxième version du cadre de référence pour l'accès aux ressources pédagogiques via un équipement mobile (CARMO). Plusieurs évolutions et quelques compléments viennent améliorer la version de 2015 :

  • Les caractéristiques techniques des classes mobiles font l’objet d'une description détaillée.
  • Le référentiel intègre désormais des recommandations spécifiques pour les élèves en situation de handicap.
  • La mémoire, hors système d’exploitation et applications, passe de 16Go à 32 Go. Le ministère ajoute une liste de remarques à la recommandation d'ajout d’un clavier impliquant en filigrane que la combinaison « tablette + clavier » évoluera sans doute vers un terminal plus proche d'un hybride de l'ordinateur que de la simple tablette tactile. 
  • En terme de sécurité et de gestion via le MDM, le nouveau référentiel précise que les adresses MAC des terminaux ne peuvent être utilisés. Il rappelle, puisque cela semble encore nécessaire, que le responsable des données personnelles est le chef d’établissement ou l’inspecteur d’académie. Il souligne que toutes les formalités CNIL doivent être effectuées en amont du déploiement du projet et ce par les responsables des données personnelles et de leur traitement.
  • Outre la CNIL, la collectivité doit également en amont signer les chartes et conventions avec les acteurs impliqués précisant les responsabilités de chacun (établissements scolaires, académie, élèves, parents, professeurs…).
  • Les règles de filtrages sont explicitées : elles doivent être mises en place dans le cadre scolaire, mais hors de ce cadre, les responsables légaux doivent assurer le contrôle de ces accès.
  • L’implication des enseignants dans la sélection des applications devient une obligation.
  • Si l’EIM devait comporter un espace individuel pour les données privées, la nouvelle mouture le rend obligatoire. En revanche, ces données ne doivent pas être sauvegardées pour une éventuelle restauration.
  • Les modalités d’alimentation des MxM en données sont décrites ainsi que la liste des données à caractère personnel pouvant être nécessaire aux solutions de MxM, l’identifiant ne devant pas être une adresse e-mail. La liste des sources utilisables, notamment en attente d’une circulaire pour la rentrée, et leurs contraintes d’utilisation sont détaillées.

Cette seconde version de CARMO apporte donc réponses et précisions. Elle a d’ailleurs fait l’objet d’un appel à commentaires, du 23 mai au 10 juin derniers. Le ministère liste déjà les points qu’il lui reste à traiter et notamment : la gestion en mode BYOD, les processus d’alimentation des MxM, les problématiques de connexion via les réseaux mobiles…  « Les apports dont il est question dans ce cadre de référence sont le fruit de nombreux échanges, tant avec les DAN et les DSI qu'avec les collectivités territoriales », rappelle l’institution. A vos claviers pour de nouvelles améliorations…

Article publié sur le site http://www.avicca.org/actualite/une-nouvelle-version-du-referentiel-des-equipements-mobiles-des-eleves

Dernière modification le vendredi, 16 septembre 2016
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.