fil-educavox-color1

Du 8 au 10 mai, à Rabat, s'est déroulé le congrès anniversaire de la Mission laïque française ! Ce congrès anniversaire a marqué les 120 ans d'engagement de l'association au service de l'éducation dans le monde. Tous les ans, la Mission laïque française réunit les acteurs qui font vivre les écoles et les lycées français à l’étranger, des enseignants et représentants d’académies de France, ainsi que les représentants des partenaires institutionnels de la Mission laïque française (1).

Jean-Marc Merriaux le directeur général de la Mlf, Mission laïque française et OSUI, Office scolaire et universitaire international a présenté les problématiques :

Les (grands) enjeux géopolitiques et éducatifs :

La première journée permettra aux congressistes de prendre le recul nécessaire à la compréhension des enjeux géopolitiques du moment : ceux de la France dans le monde, ceux du Maroc, ceux de la France avec le Maroc, pays hôte de l’ OSUI et de ce congrès 2022.

Les (grandes) questions éducatives et pédagogiques :

"L’enseignement en milieu plurilingue et/ou interculturel nécessite de dépasser certaines constructions culturelles ou identitaires monolingues. Cela implique également de comprendre et de reconnaître les nombreuses dimensions de l’unicité et de l’identité de chaque personne, ainsi que ses contextes social, culturel, de genre, ethnique et territorial. Nous devons construire un travail introspectif sur la période de pandémie que l’on vient de vivre à l’échelle mondiale et ses conséquences sur le monde de l’éducation."

Les (grands) défis organisationnels et de développement :

Le développement d’actions de coopération éducative, de nouvelles zones géographiques pour l’enseignement français, pour la Mlf.

Jean-Marc Merriaux a rappelé les approches traitées en 3 jours :

Les questions abordées furent les grands enjeux géopolitiques et éducatifs pour la France (Union, Lucidité, Souveraineté, Diffusion des valeurs) et les régions. Face aux conflits, il faut accélérer la temporalité, avoir un sursaut paradigmatique et un contrat social positif. Et ne pas oublier les enjeux des données.

Le Maroc est mis en valeur dans cette approche mondiale dans sa formation, sa qualification, sa création et sa capacité à améliorer le contexte.

1 3 Capture décran 2022 05 18 015241

Former est l'Enjeu ...majeur pour repenser demain et avoir une dimension universelle.

Des questions éducatives et pédagogiques doivent intégrer le français langue plurielle et la métamorphose de l'école ainsi que le numérique, un outil nécessaire dans le monde d'après. Néanmoins l’Intelligence artificielle ne fait pas la distinction entre les élèves.  Le besoin de formation pour les enseignants au numérique est essentiel.

La dimension essentielle de la certification des compétences numériques : des liens à construire avec les partenaires.

Le choix de l'orientation, savoir devenir - parcours avenirs, ouvrir les horizons ainsi que l'empreinte culturelle et familial (auto - disqualification, auto-motivation) sont incontournables.

Il ne faut pas oublier le rôle de la webradio scolaire pour son sens critique et son autonomie.

L'écosystème de développement professionnel, un enjeu crucial.

1 1 1Capture décran 2022 05 18 020002

Cela implique de renforcer les formations horizontales,  l'accueil maternelle, travailler dehors, concevoir les tiers lieux comme bibliothèque, intégrer l'interaction de la science et donc repenser l'école ensemble. Il faut noter la puissance des communautés d'apprentissage. La formation des formateurs donnera la puissance de pouvoir construire l'avenir. La certification en est également un élément essentiel.

Créer des communs pédagogiques

Des outils pour répondre à ces enjeux de partage.

Les défis organisationnels et de développement

1 communs Capture décran 2022 05 18 020557

 

Les possibles liés au développement : le modèle des Nations Unis et la coopérative éducative -La classe dehors - intégration des tiers lieux - le défi pour le climat et l'éducation comme un bien commun-

Les relations de partenariat et de coopération éducative sont des voies pour nos développements de demain.

Comment l'action au plus près du terrain peut être efficiente, comment développer des projets, par exemple, prendre en compte les enjeux de développement avec l'Amérique du Nord. Des stratégies pour garder le niveau d'attractivité..de nombreuses questions qui permettent de dessiner les contours du « Monde d’après » au congrès de la Mission laïque française pendant ces trois jours.

La vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=gpDu2qq5O84 permet de découvrir l'ensemble des conclusions et la mise en perspective des différents enjeux de la Mlf/OSUI pour le monde d'après.

En savoir plus :

https://www.mlfmonde.org/rendez-vous-les-8-au-10-prochains-a-rabat-pour-le-congres-anniversaire-de-la-mission-laique-francaise/

(1) Association à but non lucratif reconnue d’utilité publique, la Mission laïque française est à la tête d’un réseau de 108 établissements d’enseignement français à l’étranger scolarisant plus de 61 000 élèves dans 37 pays. Par ailleurs, elle agit en tant qu'opérateur de l'Etat et/ou d'entreprises dans le cadre d'actions de coopération éducative. Pour l'année 2021-2022, on en dénombre 23.https://www.mlfmonde.org/qui-est-la-mission-laique-francaise/

Dernière modification le mercredi, 18 mai 2022
Desvergne Marcel

Citoyen numérique mobile, vice-président de l’An@é, responsable associatif accompagnant le développement numérique. Directeur du CREPAC d'Aquitaine,  Délégué général du Réseau international des universités d'été de la communication de 1980 à 2004, Délégué général du CI’NUM -Entretiens des civilisations numériques de 2005 à 2007, Président d’Aquitaine Europe Communication jusqu’en 2012. Président ALIMSO jusqu’en 2017, Secrétaire général de l’Institut du Goût de la Nouvelle-Aquitaine.