fil-educavox-color1

Pour apaiser nos réseaux, il est temps de prendre soin de la construction du tissu social

Par Hubert Guillaud sur InternetActu : Il n’y a pas si longtemps, la sociologue Zeynep Tufekci (@zeynepdans un remarquable article pour The Atlantic distinguait les fonctions latentes de nos environnements sociaux de leurs environnements manifestes. Appliquées aux campus américains, les fonctions manifestes consistent à étudier, mais les fonctions latentes, elles, relèvent essentiellement de la sociabilité et de la socialisation. « Ces fonctions qui peuvent sembler secondaires sont en fait essentielles, elles apportent le sens nécessaire à la réalisation des activités manifestes »expliquions-nous à la suite de la chercheuse.

En savoir plus...

Protéger la vie privée en 2030, une exploration prospective et spéculative

Le LINC, Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL, a publié une exploration prospective et spéculative de la protection de la vie privée en 2030. Cette démarche, réalisée avec l’accompagnement de Casus Ludi / Design Friction, Chronos et Daniel Kaplan, vise à retracer différents futurs imaginés et discutés au cours d’ateliers afin de questionner les futurs de la vie privée à l’horizon 2030.

En savoir plus...

C’est quoi l’éducation connectée ?

L'éducation connectée, pour certains, signifie ressources ou formations en ligne, pour d’autres ce sont de nouveaux dispositifs technologiques « innovants » permettant par l’exploitation des données, par l’intelligence artificielle, d’initier des parcours de jeux, d’apprentissages voire de les individualiser. C'est la possibilité de se connecter au monde, aux recherches, aux cultures, à l'information, c'est la possibilité des échanges, des partages...Cela peut-être aussi l'hyperconnexion et ses fragilités, la multiplication des risques... L’éducation connectée dans une société connectée ...

En savoir plus...

L’internet des objets va t il tout connecter ?

En 15 ans le champ des usages des objets connectés n’a cessé de s’étendre qu’il s’agisse de produits à destination des professionnels ou de biens de consommation domestiques ou ludiques. Qu’ils soient véritablement utiles ou des gadgets éphémères leurs fonctionnements et/ou leurs usages interrogent quant à leur incidence sur la vie en société ou le comportement individuel, sur les risques de cyber-attaques auxquels ils sont exposés et sur les dérives économiques, sociale, ou politiques d’une exploitation de nos données personnelles qui peuvent impacter nos capacités de choisir et notre liberté de « faire ».

En savoir plus...

David Cohen : Pourquoi/comment transformer sa pratique professionnelle ?

David Cohen est collaborateur/formateur éducation numérique chez Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Il publie les P'tits fascicules, les 22èmes, en posant la question : Pourquoi/comment transformer sa pratique professionnelle ? Sa conviction : On ne peut et ne doit pas couper l'école de la société. 

En savoir plus...

Ressources ...et nous

La question des contenus est aujourd'hui essentielle. Quelques articles sur ces sujets nous incitent à comprendre les évolutions, à découvrir les défis actuels et les questions qui se posent. Car les ressources ne sont pas neutres, ni par leurs contenus, ni par leur accès ni par les données qu'elles engendrent.

En savoir plus...

Risques + protections +

Nous pourrions nous interroger : Risques et protections, encore plus ? ou Protections et risques toujours plus ? Cela dépend certainement de notre état d’optimisme…ou pas. Certains constats sont donc de l’ordre du subjectif. Virus, harcèlement, agressions, dangers en tout genre, hacking, conditionnement mental, exposition aux images violentes et fausses infos, cyberattaques et vols de données, remise en question de la science, doutes sur la notion de « progrès » technologique, suspicion sur toute catégorie de métiers, certes, il faut protéger…se protéger.

En savoir plus...

Réalités de la transformation numérique

Le ministère de l’Éducation nationale a publié en 2020 un appel à projets dont l’objectif était de poursuivre les actions engagées depuis 2017 à travers les "écoles numériques innovantes et la ruralité". L’objectif est de réduire la fracture numérique, particulièrement observée dans les écoles rurales. Créer et faire vivre des « Tiers-lieux » d’animation qui permettent l’inclusion numérique de la société, voilà un autre sujet tout aussi sensible. Et enfin, dans une société où l’utilisation, la protection et la valorisation des données au niveau mondial est un enjeu majeur du XXIème siècle, serons-nous au rendez-vous ? Voici trois points des réalités de la transformation numérique.

En savoir plus...