fil-educavox-color1

Oui à 60 ans, s'il est une chose que je sais même si je me rends compte au fond que je suis encore bien ignorant sur le monde et sur tant de choses qui font la vie, c'est qu'il faut toujours rester curieux et assoiffé de connaissances pour espérer grandir en humanité et ainsi savoir mieux accueillir les autres. 

Tout cela demande de sortir un peu de l'entre-soi, de notre environnement quotidien, de notre zone de confort et aller vers ceux qui vivent ou pensent différemment afin de sortir de notre train-train, de ce qui nous fait peur, de ce qui à première vue nous rebute, de ceux aussi dont on se méfie à l'avance à cause de préjugés imbéciles véhiculés et imposés par certains.

L'ignorance et le rejet de l'autre sont sans doute les maux les plus terribles qui mènent à la division du genre humain, ce qui déclenche la haine et parfois la guerre, en 2018, nous en constatons encore les dégâts avec tout ce déferlement de violences verbales ou physiques.

Alors, comment GRANDIR ?

Sur un plan personnel, me direz-vous, il n'y a pas en fait, je crois, de recette miracle, c'est sans doute à chacun, selon ce qu'il est, de tenter de trouver des réponses, du moment que l'on ait cette volonté qui nous fera de toute façon évoluer, c'est certain ! Je pense cependant qu'en cherchant en permanence à accueillir les autres et leur vécu, on s'enrichit personnellement et mutuellement et cela permet de s'ouvrir de nouveaux horizons et de vivre de nouvelles aventures en toute simplicité. Tout commence peut-être par l'acceptation et l'accueil de toutes les différences qui font la richesse de notre humanité laquelle, comme la nature, forme une diversité qui, si on l'observe bien, ne peut que nous faire grandir. Il ne tient alors qu'à nous d'être curieux et ouverts, sinon nous passons à côté de si belles rencontres qui peuvent pourtant changer notre regard sur le monde.

Si je sais déjà écouté et accueillir celui qui souffre parce qu'il est pauvre et seul à côté de chez moi, si je peux connaître son histoire pour mieux comprendre comment il en est arrivé là, je pourrai alors prendre conscience que la vie est fragile et que personne n'est à l'abri de tel ou tel pépin. Si je sais accueillir le réfugié qui a fui la misère, la guerre, l'oppression, je pourrai comprendre que je vis dans un pays libre, démocratique, et que ces droits fondamentaux ne sont pas respectés dans d'autres régions du monde, loin de là ! Si je sais accueillir celui qui n'a pas la même couleur de peau que moi, en prenant le temps de connaître sa culture, son mode et sa philosophie de vie, je serai moins ignorant et je grandirai en élargissant mon horizon parce que je deviendrai plus tolérant. Si je sais accueillir celui qui souffre d'un handicap mental ou physique en saluant son courage parce qu'il se bat chaque jour afin de continuer de vivre, à s'intégrer en refusant la pitié, je cesserai sans doute de me plaindre pour un rien. Si je sais accueillir aussi celui ou celle qui vivent un amour différent du mien, parce qu'ils sont simplement nés comme cela, je lutterai alors contre l'homophobie ambiante qui amène tant d'agressions si minables. Je regarderai alors ces personnes telles qu'elles sont et non plus comme je voudrais absolument qu'elles soient.

Des gens "bien pensants" décrètent ainsi ce qui entre ou pas dans la "norme", ils possèdent sans doute la science infuse !!... Où est la soi-disant normalité d'ailleurs ??......, moi je ne sais pas en tous les cas...., alors quelle prétention de vouloir en définir une et surtout l'imposer de force aux autres !!!...

Oui, pour faire GRANDIR notre personne, il faut sans doute posséder cette liberté d'observer et de comprendre par soi-même et non écouter les esprits sectaires qui voudraient nous imposer leur vision extrémiste et donc étriquée de la vie.

La méconnaissance des êtres et des choses vient du fait qu'on ose pas aller à la rencontre de la différence qui peut tellement nous enrichir le coeur et l'âme. Aux jeunes générations, que je rencontre parfois, je leur dis de ne jamais laisser personne leur dicter ce qu'elles doivent penser ou faire dans la vie. Les jeunes doivent d'abord s'informer sur le monde par eux-mêmes pour se forger leur propre opinion et non suivre celle des autres, les humains ne sont pas des moutons dociles. Ensuite, ils doivent oser le risque, l'inconfort de certaines situations, quitte à se tromper. Là au moins, ils se frotteront à la réalité du monde, même si elle est parfois cruelle, ils en sortiront alors GRANDIS et agiront en citoyens responsables désirant défendre des causes justes.

Pour construire une société plus bienveillante et tolérante demain, nous ne devons pas nous appuyer sur la méfiance ou la haine de l'autre qui est différent, la peur faisant le lit du repli sur soi ou encore, ce qui est pire, du repli identitaire trop à la mode de nos jours ! Notre monde, en 2018, doit de manière URGENTE sortir de sa torpeur pour éliminer les divisions qui se font jour ici ou là, notre salut est sans doute à ce prix. Quant à moi, pour tenter de grandir, je dois aussi garder cette soif de découvrir le monde, de rencontrer l'autre, car je sais que tout cela m'apportera ce qui ne s'achète pas dans la vie, l'AMITIE, sans elle nous retournerons vers la barbarie !

Guy GILLET - Blog : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net/

Dernière modification le mercredi, 31 octobre 2018
Gillet Guy

Initiateur de l'asso festive et humanitaire "Je bouge pour les autres"  Site : http://pourlesautres.fr - Ancien Responsable-bénévole (au Téléthon - au Secours Catholique - à Saint Vincent de Paul) - Editorialiste libre à vocation éducative, pour défendre des valeurs fondamentales, afin de susciter le débat et l'engagement de tous - E-mail : g.gillet@libertysurf.fr
 
Mes Editos sont LIBREMENT utilisables par tous pour lancer le débat, la réflexion en direction de la jeune génération et ceci à partir de mon blog que vous pouvez faire connaître autour de vous, MERCI : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net/

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.