fil-educavox-color1

Comment les informations médias et réseaux sociaux, la production et les collectes de données, l’Intelligence Artificielle questionnent-elles les politiques éducatives et les interactions sociales ? Ces questions sont au cœur de la réflexion et de l’action de l’An@é dont l’un des buts est d’œuvrer à la mise en phase de l’école et de la société dans une époque disruptive qui connaît de grands bouleversements dans tous les domaines. Introduction au Forum Educavox par Michel Pérez, Président de l'An@é.

Pour aborder clairement les défis que pose le numérique à notre société, et tout particulièrement à l’éducation, il faut se souvenir avec Milad  Doueihi, (Nicolas Colin ou Bernard Stiegler), que le numérique ce n’est pas l’informatique, car l’informatique, ce ne sont que des machines commandées par des programmes (des algorithmes) produits par l’humain.

Le numérique, c’est bien plus que cela : c’est le phénomène culturel et social produit par les nouvelles manières dont nous utilisons l’informatique pour entrer en relation les uns avec les autres et créer ainsi de nouvelles formes d’intelligence collective et de nouvelles expressions culturelles aussi bien dans les domaines de sociabilité que de création artistique. Le numérique, ce sont aussi les « humanités numériques ».

Et en ce qui concerne la culture de l’éducation, la pédagogie, nous savons avec Serge Tisseron, que « L’introduction des technologies numériques à l’école, ce n’est pas seulement faire les mêmes choses autrement, c’est une manière de repenser tout l’enseignement » ; le numérique ne consiste pas à faire les mêmes choses qu’avant avec de nouveaux outils, mais nécessite de repenser toute la pédagogie, c’est à dire la manière de faciliter pour les élèves l’accès à la connaissance, de produire du savoir et de se l’approprier dans une nouvelle relation humaine augmentée par le numérique.

Défis posés par le numérique :

  • Mutation des modalités d’enseignement et donc de formation pour les enseignants.
  • Protection et valorisation des données (traces d’apprentissage) et RGPD.
  • Education aux Médias et à l’Information : Fake News (Infox), Harcellement, Discriminations
  • Apprentissage de nouvelles compétences numériques : ENS, ISN, codage…
  • Acquisition des compétences clés du 21ème siècle (OCDE Learning skills, litteracy skills, real life skills)

Dans le monde de l’éducation, informatique et numérique sont aussi les outils d’une nouvelle citoyenneté augmentée et de nouveaux rapports humains: école-familles, professeurs/élèves, individu/collectif, rapport à l’autorité et donc relations pédagogiques fondées sur l’échange et sur la confiance.

Garder la main sur les enjeux éthiques à l’heure des algorithmes : vigilance et loyauté au service de l’intérêt de l’utilisateur. Rapport de la CNIL Déc. 2017. [1]

Isabelle Falque-Pierrotin :

« L’objectif de ce débat est de garantir que l’intelligence artificielle augmente l’homme plutôt qu’elle ne le supplante et participe à l’élaboration d’un modèle français de gouvernance éthique de l’intelligence artificielle. Nous devons collectivement faire en sorte que ces nouveaux outils soient à la main humaine, à son service, dans un rapport de transparence et de responsabilité. »


[1] Rapport publié décembre 2017 : « Comment permettre à l’Homme de garder la main? Rapport sur les enjeux éthiques des algorithmes et de l’intelligence artificielle »

Dernière modification le mardi, 27 août 2019
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.