fil-educavox-color1

Ce que Condorcet a encore à nous dire sur l’éducation

Publié par  Professeur de Philosophie de l’éducation, membre de l’Institut universitaire de France (IUF), Université de Lorraine sur TheConversation : " Quand on lit un grand philosophe, même s’il est mort depuis plus de deux siècles, on a l’étrange sentiment de lire un de nos contemporains, d’entendre une voix si vive et si forte qu’elle nous parle encore. C’est le cas lorsqu’on se penche sur les textes majeurs que Nicolas de Condorcet (1743-1794) nous a laissés sur l’école et l’enseignement.

En savoir plus...

Le conflit des deux écoles : inclusion ou méritocratie républicaine

Depuis la réforme Haby et la fin des orientations ouvertement différenciées dans le parcours éducatif, le système scolaire a fondamentalement intégré la valeur centrale de l’inclusion/intégration des élèves comme sa dimension à la fois constitutive et la plus consensuelle.

En savoir plus...

Valoriser la réussite de tous !

L'année 2018 a été difficile pour le monde de l'éducation. Réformes menées tambour battant sans réelle concertation, suppression de postes dans le second degré, fermetures de classes en milieu rural, gel du point d'indice des fonctionnaires.

En savoir plus...

L'évaluation des élèves : entre approximations et constantes macabres

La question de l’injustice scolaire renvoie inévitablement, comme à son socle inaugural, à la problématique de l’évaluation des élèves. Evaluer, c’est en effet littéralement attribuer une valeur, donner du sens et exprimer une reconnaissance à un engagement éducatif. L’évaluation est ainsi le miroir que l’institution tend à l’élève comme pour mieux estimer ce qu’il est, l’image qu’elle lui attribue et par laquelle se construit son identité propre « d’apprenant ».

En savoir plus...

Réforme du lycée : de la spécialisation à l'individualisation des parcours

Le BO du 19 juillet 2018 paru dans la chaleur estivale vient officialiser les éléments constitutifs d’une réforme enfin substantielle de notre système éducatif. Car – il faut le mesurer – ces devancières restaient toutes marquées par une forme de retenue - ne faisant que mettre en œuvre des adaptations marginales ou formelles pour une logique éducative qui restait en son fond la même : implacablement élitiste, centralisée et peu attentive au souci d’une sincère différenciation pédagogique.

En savoir plus...

De la naissance du baccalauréat moderne en 1808 à nos jours : plus de deux siècles d'un double processus d'expansion/dégradation.

Les résultats de la session 2018 du baccalauréat viennent d'être communiqués : 675000 nouveaux bacheliers sont promus cette année parmi les 765000 élèves qui se sont portés candidats. Le taux de réussite global atteint un nouveau record : 88,;3% de reçus, en progression de 0,4% par rapport à la session de 2017. Rien ne semble pouvoir contrarier la fuite en avant qui nous rapproche un peu plus chaque année du jour où tous les élèves de terminale seront déclarés bacheliers.

En savoir plus...

Redoublement et rôles du conseil de classe et du chef d'établissement : on resserre les boulons

Deux textes réglementaires récents sont venus modifier en profondeur les règles concernant le redoublement et les rôles des conseils de classe et des chefs d'établissement en matière d'orientation dans l'enseignement secondaire. Ces textes sont passés relativement inaperçus, sans doute parce que l'actualité éducative du moment est fort chargée en réformes plus fondamentales.

En savoir plus...

Pour ou contre le redoublement ?

Dans une interview accordée au journal "Le Parisien" du 7 juin 2017, le nouveau ministre francais de l'Éducation Nationale - Jean-Michel Blanquer - avait annoncé qu'il allait très prochainement remettre sur le chantier la question du redoublement. C'est désormais acté : un projet de décret traitant de ce point a été examiné le 29 novembre 2017 par une commission chargée de préparer un texte définitif à soumettre au Conseil supérieur de l'éducation (le CSU), le 14 décembre prochain. Il y est clairement fait mention du rétablissement de la possibilité de décider d'un redoublement (ou, comme il est recommandé de le dire en termes moins stigmatisants : un "maintien de classe").

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.