fil-educavox-color1

Un réseau social professionnel en ligne des enseignants, gratuit, sans publicité, qui favorise l'initiative pédagogique.

Lancé à l'occasion des rencontres de l'ORME, organisées depuis 15 ans par le Canopé académique de Marseille, et qui réunissent les professionnels de l'éducation et du numérique éducatif, VIAEDUC est le nouveau réseau social professionnel en ligne dédié aux enseignants.

Il diffère à bien des égards des réseaux sociaux grand public comme Viadeo, LinkedIn ou Facebook.
En plus des fonctions classiques d'un réseau social (créer son profil, construire un réseau, créer des communautés de travail, commenter, partager, recommander) que l'on trouve généralement, il facilite l'accès à des ressources éducatives, publiées par les enseignants eux-mêmes et par des éditeurs privés ou publics, et propose des outils collaboratifs, notamment de co-création de contenus.

Gratuit, sans publicité, Viaéduc – précise la CHARTE qui le régit-

« un réseau social construit sur le libre engagement, la confiance, l'interaction et la créativité. Chacun est à la fois pair et expert à égalité avec tous les membres de la communauté et participe sous sa propre responsabilité. Chacun est libre d'accepter ou de refuser sollicitations ou interactions avec d'autres membres de Viaéduc. La contribution et l'échange se fondent sur le consentement et le dialogue. Les échanges sur Viaéduc se font en dehors de tout positionnement hiérarchique, statutaire ou partisan. »

L'enseignant est placé au cœur de ce dispositif innovant centré sur les problématiques pédagogiques qui favorise la conversation et la relation entre pairs autour de sujets d'intérêt professionnel, fédère des groupes de travail et des initiatives d'enseignants, donne accès à des ressources de qualité et stimule les nouvelles méthodes de travail en réseau ainsi que la création, la co-création, l'usage et l'échange des ressources.
La clef d'entrée dans ce réseau réservé aux personnels de l'Education nationale, c'est l'adresse électronique académique prénom.nom@ac-académie.fr qu'ils possèdent tous.

Le projet est financé par la CDC dans le cadre des Investissements d'Avenir
Viaéduc est né de la réponse à l'appel à projet e-éducation 2 de mars 2012, par un consortium d'acteurs publics et privés qui a donné naissance en octobre 2014 au GIP RPE ( Groupement d'Intéret Public Réseau Professionnel des Enseignants ). Les partenaires Publics ( Canopé, porteur du projet, le CNED, le laboratoire TECNE de l'Université de Poitiers ) sont majoritaires ; les partenaires privés ( les Argonautes, Beechannel, Editions Belin ) apportent des compétences en communication et développement digital ainsi que dans l'édition scolaire innovante.

Un modèle économique à construire.
La mutualisation, créatrice d'une véritable intelligence collective, devrait s'étendre à l'avenir dans l'ensemble du monde éducatif francophone et s'ouvrir à de nouveaux partenariats en particulier avec les éditeurs qui progressivement basculent dans le numérique pédagogique. Cela devrait permettre, la mise en œuvre, comme le proposent la plupart des réseaux sociaux "Pro", une offre Premium actuellement à l'étude qui devrait assurer la pérennité du modèle économique.
La version de base, gratuite, offre pour l'instant 1 Go de mémoire

Pourquoi associer la Recherche ?

La contribution de la Recherche et de l'Université, à travers la contribution du laboratoire Techne de l'Universite de Poitiers déjà partenaire de nombreux projets du numérique éducatif est essentielle en particulier dans la démarche UX design ( expérience utilisateur) mise en œuvre pour associer les utilisateurs à la construction de ce réseau social professionnel.

Viaéduc est ainsi un projet innovant qui se co-construit avec les enseignants à tous les stades de conception et de réalisation. Après avoir travaillé sur le recueil des besoins-utilisateurs et avoir pris part aux tests ergonomiques de conception, le laboratoire TECHNE dirigé par le professeur Jean François CERISIER, en étroite collaboration avec le pilote de l'expérimentation Canopé et le laboratoire STEF de l'ENS de Cachan dirigé par Eric BRUILLARD, a mis en place dans une phase d'expérimentation « grandeur réelle » qui a duré plusieurs mois, l'observation des usages de plusieurs centaines d'enseignants utilisateurs, permettant de réaliser un produit plus accessible, plus ergonomique, plus cohérent, utile..


La question du droit d'auteur et de l'usage des données personnelles

Cette question est essentielle ! Les enseignants n'ont aucune garantie loin sans faut avec les plateformes grand public qu'ils utilisent actuellement !

« aucun cas les données déposées (informations de profil, coordonnées, documents, publications, ressources, échanges) ne seront cédées à des tiers ou ne feront l'objet d'une utilisation dans un autre contexte que celui de Viaéduc. Les contributions restent la propriété de leurs auteurs qui seuls peuvent décider comment et avec qui les partager. »

Le GIP RPE, s'engage en effet dans la charte « à respecter la confidentialité des données personnelles enregistrées par les utilisateurs ».

Il s'engage également

« à garantir que les auteurs de données et ressources déposées pourront les modifier ou les supprimer, à respecter la propriété et les droits d'auteur et de propriété intellectuelle des ressources et contributions créées sur Viaéduc, à répondre aux demandes d'information, aide et conseils concernant les accès et usages de Viaéduc. »

Jean Marc MERRIAUX, directeur général de CANOPE, dans cet entretien réalisé lors du lancement de VIAEDUC à Marseille, revient sur les questions de fond qui se sont posées tout au long des deux années de mise en œuvre de ce projet auquel plusieurs quelques milliers d'enseignants- testeurs ont collaboré.

J'ai pu rencontrer ces enseignants et publierai leurs interviews comme d'ailleurs celles des partenaires du projet.

Ils sont aujourd'hui plus de 7000 enseignants à utiliser Viaéduc. Combien seront-ils dans un an ?

Claude TRAN

 

Dernière modification le mardi, 30 juin 2015
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.