fil-educavox-color1

Dans le cadre du partenariat An@é - Educavox et le Carrefour de l'Innovation sur Educatice 2019, nous publions des interviews de ceux qui vont faire le Carrefour de l'Innovation pendant les 3 jours du salon. 

Retrouvez Muriel MEILLIER en chair et en os mercredi 20 novembre, de 15h à 16h dans l'atelier, pour "Venez rédiger votre première twictée" ! 

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Muriel, professeur des écoles pendant 20 ans, en CM2 comme au CP, je suis cette année en disponibilité pour reprise d’études pour suivre un Master d’Ingénierie Pédagogique Multimédia.

J’ai fait mes premiers pas sur Twitter il y a 5 années et j’ai découvert un autre monde pédagogique, d’autres enseignants, d’autres approches. Et rapidement après mon arrivée, j’y ai découvert Twictée, dispositif que j’ai rejoint avec enthousiasme, auquel je participe activement depuis 5 ans, comme enseignante dans un premier temps, puis comme membre du conseil d’administration pour la partie back office.

Mon implication dans ce dispositif ainsi que les multiples réflexions menées au sein d’une communauté d’enseignants ultra motivés m’ont permis de prendre conscience de mon intérêt pour la réflexion pédagogique et les apports et les limites du numérique dans la transmission du savoir. C’est dans ce contexte que j’ai repris mes études pour évoluer professionnellement vers l’ingénierie pédagogique et la conception de parcours de formation.

Qu’évoque pour vous l’innovation pédagogique ? En trois mots ? En un paragraphe ?

L’innovation pédagogique ? C’est expérimenter, s’adapter, évoluer. Pas forcément dans un ordre ou un autre. Il existe plusieurs types d’innovation, Christensen introduira le terme d’innovation de rupture dans un livre publié en 1997 (The Innovator's Dilemma). Je ne pense pas qu’actuellement l’enseignement ait connu une réelle innovation de rupture.

Par contre, je pense qu’en pédagogie elle est essentielle si on veut pouvoir s’adapter à un public en constante évolution. Aujourd’hui, l’innovation pédagogique est souvent synonyme dans la tête des gens d’usage du numérique, mais je pense qu’il faut considérer la question sous un aspect plus global : le numérique qui s’est développé ces dernières années dans les classes et en périphérie n’est qu’un catalyseur à l’innovation qui permet de s’adapter à chaque élève, chaque situation, pour former les citoyens éclairés de demain, mais elle ne doit pas être une fin en soi. L’innovation pédagogique existait déjà bien avant et existera certainement après. 

Mais innovation ne signifie pas forcément efficacité. La recherche permet de mesurer l'impact et d'infléchir certaines orientations pédagogiques. Twictée fait partie du projet eFRAN TAO, consortium composé de 3 académies Créteil, Poitiers, Grenoble et travaille avec les laboratoires de recherche en didactique de l'orthographe psychologie cognitive (CIRCEFT, CHart) pour affiner le dispositif.

Est-ce qu’il est facile d’innover aujourd’hui selon vous ? Pourquoi ?

Il serait facile de répondre uniquement en citant le numéro de l’article du code de l’éducation sur la liberté pédagogique (Code de l'éducation - Article L912-1-1). Mais je pense que la question est un peu plus complexe. Certes, il est relativement aisé pour l’enseignant d’innover dans sa classe grâce à cette fameuse liberté pédagogique, et surtout grâce à la force des réseaux et communautés enseignantes qui permettent d’échanger et de co-construire, mais il ne faut pas oublier que l’enseignant s’intègre dans un écosystème à part entière constitué de ses pairs, sa hiérarchie, les élèves, les familles, les programmes, … Et que pour innover il faut échanger et expliquer à l’ensemble de cette communauté éducative les tenants et les aboutissants de l’innovation afin que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions d’échange et de confiance.

Quelle animation venez-vous proposer sur le Carrefour de l’innovation pédagogique ?

Je viens présenter une animation autour de Twictée. Twictée, c’est un dispositif d’apprentissage et d’enseignement de l’orthographe qui reprend les principes pédagogiques d’une dictée négociée dans laquelle les élèves doivent argumenter et justifier leurs choix orthographiques. Cette dictée, en appui sur le microblogage, repose sur une correspondance scolaire entre classes situées au quatre coins de la francophonie et dans laquelle, au travail sur la langue, s’articule éducation aux média, littératie numérique, e-Citoyenneté et cyber-courtoisie.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de transmettre votre animation au travers du Carrefour ?

Même si le dispositif dispose chaque année d’une bonne visibilité, notamment sur Éducatec-Éducatice où il a été présenté pour la première fois en octobre 2013 au public du salon et à la Rectrice Robine, il est en perpétuelle évolution. Et il peut être bon de présenter son fonctionnement, ses changements, mais aussi les apports qu’ont amené la recherche, et/ou la pratique, à la mise en place de ce dispositif. Et puis, même si on a dépassé les 1000 classes participantes l’an passé, il en reste beaucoup qui pourraient avoir envie de se joindre à nous. C’est donc qu’il est encore nécessaire de le présenter. 

Et puis, Twictée c'est également l'association qui propulse le dispositif. Avec près de 150 membres, le dynamisme de cette communauté la pousse naturellement vers l'ouverture, les rencontres et les aventures à partager avec des acteurs du monde de l'éducation. Le moteur de l'innovation dans Twictée c'est sa volonté de transformer et de se transformer aux côtés de toutes celles et ceux qui partagent notre vision de l'initiative et l'énergie pédagogique transformatrice.

Pensons énergie positive : quel message avez-vous envie de faire passer aux enseignants ?

Vous n’êtes pas seul ! Que ce soit dans votre classe, dans votre école ou chez vous. Nous sommes nombreux, souvent confrontés aux mêmes difficultés, et quoi de mieux que l’échange et la collaboration pour avancer. Comme le dit l’adage, “seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin !” Mais allons plus loin en ajoutant, “on va mieux quand on se sent moins seul”.

Est-ce que vous voulez partager des initiatives que vous souhaitez mettre en lumière ? Les vôtres ou celles de collègues qui vous ont marqué ?

C’est plus un remerciement, à destination de Fabien Hobart et Régis Forgionne, créateurs-plombiers de la twictée, mais aussi de l’excellent podcast éducatif Nipédu. Leur bonne humeur communicative et leur bienveillance permettent vraiment de s’intégrer dans une communauté enseignante qui offre à chacun la possibilité de s’épanouir et d’exprimer sa singularité dans un collectif enrichissant. 

www.twictee.org

 

1

Dernière modification le vendredi, 15 novembre 2019
Elbaz Jennifer

Vice-présidente de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.