fil-educavox-color1

« Il ne faut pas avoir peur de l’expérimentation et de l’innovation ». - « Il faut faire rentrer de l’air et l’air, c’est la décentralisation » affirme Alain ROUSSET, Député de la Gironde, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Président de l’Association des Régions de France.
Les Collectivités territoriales vont, à n’en pas douter, jouer un rôle croissant dans l’éducation et les textes de loi en préparation, vont dans les mois qui viennent, clarifier leurs missions et surtout préciser leurs relations avec l’ETAT sur cette compétence partagée.

Quelles nouvelles missions demain pour les Collectivités territoriales ? Quels chantiers pour améliorer les usages du numérique à l’école ?
Déjà, le projet de loi sur la refondation de l’école, dans ses articles 13 à 15 confie d’une part à l’ETAT, la charge « des services et des ressources numériques à caractère pédagogique » des EPLE, « des documents à caractère pédagogique à usage collectif dans les Lycées professionnels », d’autre part « celle de l’acquisition et la maintenance des infrastructures et des équipements dont les matériels informatiques et les logiciels prévus pour leur mise en service , nécessaire à l’enseignement et aux échanges entre les membres de la communauté éducative » aux départements pour les collèges, aux Régions pour les lycées.

Mais on voit bien dans les 25 pages ( sur 49 ) de l’annexe du projet de loi intitulé « la programmation des moyens et les orientations de la refondation de l’école de la République » , combien le souci de coordination des actions de l’Etat et des Collectivités territoriales en faveur de l’enseignement numérique s’impose.

Un autre loi est, elle aussi en préparation au Ministère de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique . Marylise Lebranchu qui déclarait récemment : "aujourd’hui s’ouvre le temps de renforcer les compétences, les outils et les moyens des collectivités, en particulier des régions", prépare en effet l’Acte III de la décentralisation".
L’Éducation sera concernée directement dans la redéfinition du partage des compétences mais le sera également par les nouvelles missions qui pourraient échoir aux Régions en ce qui concerne l’aménagement numérique des territoires.
 
Les 3èmes Rencontres « Au doigt et à l’œil » organisées par l’An@é sur le thème « Savoirs en Tête » à Cenon ont accueilli parmi les très nombreux participants, des élus des territoires et des administrateurs des collectivités en charge de l’Éducation, particulièrement intéressés par les échanges de pratiques et d’expériences placées au cœur de l’événement.
 
Alain Rousset, faute de pouvoir participer personnellement à ces échanges avec le Recteur de l’Académie de Bordeaux et le directeur du CNDP, a donné sa vision du numérique éducatif et esquissé les attentes des Régions de France dans cette interview à l’An@é pour Educavox, présentée à l’assistance.
 
Claude TRAN

Dernière modification le lundi, 10 novembre 2014
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc, chef d’établissement en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis administrateurà l'An@é, actuellement administrateur Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.