fil-educavox-color1

Ce Lundi 31 mai, pour le 19ème épisode des Lundis de Ruralitic, avant l'édition des  24, 25, 26 août 2021, https://ruralitic-forum.fr, Sébastien CÔTE  à accueilli Emilie DUCHER d'Unicités Cantal. Unicités est née, en 1994, du rêve citoyen d'un groupe de jeunes : celui d'une société plus solidaire et engagée, consciente de la force de sa diversité.

1 584355737271Le  rêve d'Emilie Ducher, c'est qu'un jour, il devienne naturel que tous les jeunes consacrent 6 à 12 mois de leur vie à la solidarité, et que cette étape citoyenne, temps de construction de soi et d'ouverture aux autres, soit aussi une réelle expérience de mixité sociale et culturelle.

Un service civique "modèle unis-cité" doit être utile aux autres, autant qu'à soi

- Un service civique en équipe de 6 à 9 mois.

- Un brassage social effectif.

- Des missions accessibles.

- Un accompagnement renforcé.

1 2021 06 03 Les missions du Service Civique

Et 6 mois, 82% des jeunes sont en emploi ou en formation. 80% des citoyens déclarent avoir envie de continuer sur une activité bénévole.

UNIS-CITE dans le Cantal

Le site décentralisé a été crée en 2018, basé à Aurillac, avec 2 salariés, 85 volontaires accompagnés et les projets 2020-2021 : L'inclusion numérique, la sensibilisation à la citoyenneté, la sensibilisation aux problématiques environnementales et au patrimoine naturel et le lien intergénérationnel.

Et pourquoi un service civique sur l'inclusion numérique ?

40% des français ne se disent pas complètement autonomes dans leurs usages numériques. 7% sont exclus du numérique, 19% sont à former, 14% sont proches de l'autonomie, mais doivent être rassurés.

Le programme "LES CONNECTES"

En rendez-vous  individuels comme en ateliers collectifs, les Connectés aident avec les démarches administratives, font découvrir les équipements numériques, accompagnent dans les usages quotidiens du numérique, rendent autonomes dans les activités de loisirs et de lien social, orientent les publics vers les lieux adéquats à leurs à leurs besoins.

Pour l'année 3,  le déploiement du programme 2020-2021, implique : 350 volontaires dans 35 territoires en France, 2 jours ou 4 jours par semaine, en ville, péri-urbain et rural, avec le soutien de partenaire AG2R La Mondiale et des partenaires locaux (Conseils départementaux, CARSAT,...), auprès de publics majoritairement jeunes séniors (+ de 50 ans), une partie des volontaires vont agir sur l'inclusion numériques des réfugiés et lancement d'une mesure d'impact.

Sur 2 ans, 123 ateliers collectifs ont été réalisés avec près de 450 participants et 392 rendez-vous individuels.

L'utilisation des bus  est pertinent. Même si durant cette période le covid les a amené à servir pour les vaccinations.

20200825 094239 600x400

Les questions ont permis de prendre en compte la pertinence du service civique, de l'intérêt des jeunes et de l'apport judicieux des bus numériques, tant dans les actions dans les bus, que pour les opérations réalisées en atelier dans les collectivités et associations.

https://www.cantal.fr/cadre-de-vie-et-services/services-publics-et-tic/sdusn/bus/

Il est impératif d'inclure les numériques dans les territoires, urbains ET ruraux. L'idée forte formulée c'est d'accompagner les collectivités locales. Il faut rassurer tout le monde, d'autant plus que les questions relatives à la gestion des données numériques et de la cybercriminalité sont de plus en plus réelles dans la société.

La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=YikS05SgwZQ

Dernière modification le samedi, 05 juin 2021
Desvergne Marcel

Citoyen numérique mobile, vice-président de l’An@é, responsable associatif accompagnant le développement numérique. Directeur du CREPAC d'Aquitaine,  Délégué général du Réseau international des universités d'été de la communication de 1980 à 2004, Délégué général du CI’NUM -Entretiens des civilisations numériques de 2005 à 2007, Président d’Aquitaine Europe Communication jusqu’en 2012. Président ALIMSO jusqu’en 2017, Secrétaire général de l’Institut du Goût de la Nouvelle-Aquitaine.