fil-educavox-color1

Pour la 2ème année consécutive, l’Oise accueille le Forum national des usages numériques."Cet évènement est une occasion pour tous les acteurs-décideurs publics ou privés, entrepreneurs, enseignants, chercheurs, étudiants…- de se rencontrer, d’échanger et de développer une réelle vision stratégique autour des pratiques en émergence". Yves Rome, sénateur, président du Conseil général de l’Oise, président de l’AVICCA
Présent au Printemps du numérique à l’UTC de Compiègne, le 5 juin, Pierre Perez, Secrétaire Général de la Délégation aux Usages de l’Internet (DUI), est questionné, lors d’une table ronde, sur le rôle de la DUI et son appropriation des usages.
 
Il souligne la nécessité, aujourd’hui, d’« apprendre en pratiquant », de vivre le numérique de l’intérieur, plus en acteur que spectateur pour devenir le créateur de ses propres réalisations et contenus. Il souligne, de ce fait la nécessité, d’acquérir, de plus en plus jeune (dès la formation primaire), les aptitudes à s’approprier la culture numérique.
 
Il constate, à l’instar des conclusions du rapport du Conseil National du Numérique (CNNnum) sur l’inclusion numérique remis en octobre 2013, qu’une multitude d’initiatives citoyennes, se développant au sein de lieux dédiés à la médiation numérique (Espaces Publics Numériques (EPN), FabLabs, InfoLab, espaces de coworking, Tiers Lieux, offices de tourisme, centres de ressources territoriaux et politique de la ville, Relais de Services Publics, Pôle de Ressources numériques, Missions locales, Maisons de service public, structures socioculturelles …), fourmillent dans les territoires et qu’elles expriment une dynamique d’innovation et de transformation sociale, culturelle et économique sans équivalent. Cette dynamique, mériterait d’être renforcée en proposant la création d’un cadre de cohérence, la mise à disposition d’outils partagés … et la construction d’une image commune.

Qu’est ce que la DUI ? 

C’est un service de l’État, auprès du ministère de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique et de la Secrétaire d’État au Numérique chargé de prendre « les mesures propres à généraliser l’accès à l’Internet ainsi que la formation des familles, des enfants et du grand public aux usages des nouvelles technologies.
Parmi ces mesures :
Le Programme « NetPublic » par lequel la DUI améliore la visibilité desEPN et consolide leur développement. 2 500 « EPN NePublic », véritables services de proximité, répartis sur l’ensemble du territoire, au sein de services publics ou d’espaces associatifs locaux (établissements scolaires, bibliothèques, médiathèques, centres socioculturels…) permettent aux personnes ne disposant pas d’accès au réseau de s’initier et d’être accompagnées dans la découverte des usages de l’Internet.
 
Le label NetPublic attribué par la DUI et la collectivité locale concernée permet aux EPN de bénéficier d’avantages particuliers : signalétique commune, formation des animateurs/médiateurs, mise en œuvre et délivrance du Passeport Internet et multimédia (PIM), réductions tarifaires sur certains logiciels. Un portail généraliste (http://www.netpublic.fr) est associé à ce label.
 
La DUI a conçu et gère un portail Internet consacré à l’accompagnement à la recherche d’emploi sur Internet dans les EPN : le portail NetEmploi (http://www.netemploi.fr). Ce portail a été réalisé en lien avec l’association CREATIF et la Caisse des Dépôts et Consignations. Il réunit des informations et ressources utiles à la recherche d’emploi.
 
Pour faciliter l’équipement des publics en difficulté économique, la DUI a conçu et organisé la première filière nationale de collecte, de rénovation et de réemploi de matériel informatique baptisée « Ordi 2.0 » (http://www.ordi2-0.fr). Il s’agit pour l’ensemble des partenaires Ordi 2.0 de permettre aux publics défavorisés de bénéficier d’une marque de confiance, garantissant un matériel informatique fonctionnel, à coût réduit.
 
La Délégation aux Usages de l’Internet édite et anime le « Portail des Métiers de l’Internet » qui, à travers la mise à disposition de « fiches métiers » sur les métiers de l’Internet et l’information sur les formations qui y conduisent, en partenariat avec l’ONISEP, favorise une meilleure connaissance de ces métiers et des opportunités d’emploi qu’ils représentent.
 
La DUI a initié et accompagne le pôle français du programme européen « Safer Internet plus » de la Commission européenne.
Dans ce cadre, un site internet de référence : www.internetsanscrainte.frprésente des contenus (animations, jeux sérieux, affiches, cartes postales, fiches de conseils, …) destinés à la sensibilisation des enfants, des parents et des éducateurs à la sécurité et à la civilité sur Internet.
 
La DUI a mis en place et pilote Proxima Mobile : le premier portail de services mobiles pour les citoyens : http://www.proximamobile.fr. Ce portail est associé à la délivrance d’un label qui favorise la création de services mobiles dont la conception ergonomique permet une utilisation par les primo-utilisateurs. Les services présents sur ce portail couvrent des domaines aussi divers que l’éducation, le droit, la santé, le tourisme, le handicap, la vie locale, les transports ou encore le développement durable…
 
Enfin, la DUI pilote, via l’association Solidarités Numériques la gestion d’un fonds financier (http://solidarites-numeriques.org) dédié à soutenir la réalisation de services et d’applications numériques qui favorisent l’intégration professionnelle et sociale des personnes en difficultés économique et sanitaire. Ce fonds a été mis en place dans le cadre d’un accord de partenariat avec les Groupe ERDF et Mondial Assistance, l’éco-organisme Écologie et la société Tadeo.

Quelles sont aujourd’hui les évolutions de la DUI ?

La délégation va rejoindre prochainement une Agence National du Numérique (regroupant la Mission du Très Haut Débit (THD), les membres de la DUI et les équipes de la « French Tech »).
Ce rapprochement semble sous-entendre que le THD doit se développer, en lien cohérent avec usages numériques et que ceux-ci sont de nature à servir de terreau pour la French Tech, perspective intéressante donc ... La DUI sera, certainement, invité au sein de cette agence, à faire du numérique, un levier d’action central dans le développement économique des espaces régionaux et en particulier à mettre en place un cadre d’action qui accompagne ce « Printemps du numérique » : un déploiement de formes variées et colorées de créativités et d’engagements citoyens au sein des nombreux lieux de médiation numérique, dans les territoires.
Pierre Perez rappelle, enfin, qu’Internet est devenu incontournable dans la vie quotidienne. Il est, de ce fait engagé à agir, autant que possible, pour promouvoir le développement d’une société de l’information accessible à tous et fondée sur l’inclusion et pour contribuer à élaborer un véritable Service Universel de l’accès aux services publics essentiels que permet l’usage du numérique.
Dernière modification le samedi, 23 novembre 2019
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.