fil-educavox-color1

Z'avez loupé StartUp for Kids 2018 ? Ou bien, z'y étiez, mais vous n'avez pas pu assister à TOUS les échanges qui se passaient dans la salle de conf ? 

Et voilà, vous savez déjà que vous avez super bien fait de passer par ici. Car oui. Ci-dessous, le résumé des résumés de l'ensemble des échanges qui ont eu lieu sur les deux jours de conférences-tables rondes pas rondes. 

Il s'en est dit des trucs... Les intervenants connaissaient leurs sujets, passionnés et passionnants, on a passé deux jours merveilleux. Pour de vrai. Et comme toujours on a beaucoup de chance, le public est génial. On discute, réfute, renchéri bref, c'est un moment hors du temps. Et c'est précieux. 

Bienvenue dans cette bulle de pensées, d'idées et d'actions : 

Samedi 24 novembre on a parlé de : 

A 11h : Apprendre en vidéo sur les réseaux sociaux

 Média de prédilection des jeunes comme en attestent les chiffres de Youtube, la vidéo est un formidable vecteur de partage des savoirs : moocs, classe inversée, reportages, conférences filmées – des modes de transmissions du savoir, de la culture plébiscités par les jeunes. La solution miracle pour rendre efficace le temps passé par les jeunes devant leurs écrans ?

Animateur : Christophe Coquis – Fondateur de Geek Junior

Intervenant.e.s : Elise Goldfarb – Co-fondatrice @Elise&Julia Consulting et Fraîches, Julia Layani – Co-fondatrice @Elise&Julia Consulting et Fraîches, Aurore Teboul – Journaliste radio/télé et What the fake, Mathis Flavin – Lycéen

Extrait de jus de cervelles frais :

Rappel et mise en avant des opportunités que représentent les vidéos pour apprendre sur les réseaux sociaux : le plaisir d’apprendre, la diffusion à grande échelle des savoirs,  

Souligner l’importance de l’éducation aux médias...

Et l’accompagnement indispensable des parents…

 A 14h : Les zinzins de l’écran

 Le marché des idées et des slogans anti-écrans n’a jamais permis de vendre autant de produits. Quand on sait pas trop… on fait comment pour s’y retrouver et voir plus loin que le bout de nos doigts ? En vrai les écrans empêchent d’apprendre ? De comprendre ? Réduisent les possibilités de grandir ?

Animatrice : Jennifer Elbaz – Directrice du développement, BrainPOP France

Intervenant.e.s : Nawal Abboub – Ph.D, Rising Up, Co-founder & Chief Science Officer (CSO), Calliste Scheibling – Doctorante en Psychologie Cognitive de l’Education, ParisVIII et Fondation La main à la pâte, Lab IDEA, Université de Genève

Extrait de jus de cervelles frais :

Se pose la question de la nature et de la valeur éducative des contenus,

L’importance de l’écosystème lié à l’écran : comment est-ce que l’enfant est devant l’écran ? Est-il accompagné ? Seul ?

Marteler, souligner, épingler, diffuser partout et à grande échelle : la primordiale question des interactions avec l’enfant...Plus l'enfant est petit plus les interactions doivent être nombreuses !   

A 15h : Et l’école du futur, c’est pour aujourd’hui ou pour demain ?

 Aligner les enfants derrière des bureaux face à un maître unique, c’est so 1900 non ? Maintenant que l’on s’accorde à dire et penser que chaque enfant est un être unique, avec des styles d’apprentissage différents, quelles idées de l’école peut-on véhiculer en 2018 ? L’école doit-elle apporter des solutions d’apprentissage à chaque enfant ou bien tenter d’embarquer le plus grand nombre avec une méthode unique ?

Animateur : Marc Sagot – Secrétaire général, AFINEF

Intervenant.e.s : André Giordan – Chercheur. Toutes les publications d'André Giordan sur Educavox sont disponibles ici, et gratuitement en plus : https://www.educavox.fr/formation/analyse/author/101-giordanandre, Philippe Ajuelos – Direction du Numérique pour l’Education Nationale, Tiphaine Bonnet – Chargée de projets Education, Ashoka

Extrait de jus de cervelles frais :

L’importance de la métacognition,

Le développement des soft skills, indispensables pour notre suite commune,  

L’approche territoriale permettant de prendre en compte les besoins et trouver des solutions sur mesure,

L’indispensable travail des acteurs les uns avec les autres,

Le (petit) souci du passage à l’échelle des initiatives pourtant probantes…  

A 16h : « Qu’elle est mignonne ! » : anodin ou structurant ?

 Bébé fille et bébé garçon : nous nous adressons à eux de la même manière ?

Y a-t-il une incidence sur leur développement ?
Quelle part d’inné, quelle part d’acquis ?
Culturellement, où en est-on ?

Animatrice : Jennifer Elbaz – Directrice du développement, BrainPOP France

Intervenant.e.s : Nicolas Gauvrit – Maître de conférence en mathématiques à l’Université d’Artois et psychologue du développement, Judith Cohen solal – Psychologue

Extrait de jus de cervelles frais :

Il n’y aucune différence physiologique entre le cerveau d'une fille et le cerveau d'un garçon.

Les recommandations des deux intervenants en faveur de l'égalité filles-garçons : 

1ère étape : prendre conscience des stéréotypes,

2ème étape : apprendre à déconstruire les stéréotypes

A 17h : Les filières professionnelles : des filières d’excellence

 Cela fait moins d’un an que la performance des collèges n’est plus indexée sur le nombre d’enfants qu’ils envoient dans les filières générales. La route est encore longue pour valoriser les filières pro, des filières d’excellence comme elles le méritent, mais c’est en route. Déjà le nombre d’inscrits dans ces filières est en légère augmentation. Quelles sont les stratégies mises en oeuvre? Que seront les futurs campus d’excellence annoncés ? Quels sont les freins à lever dans les familles, chez les élèves?

Introduction :

Céline Calvez – Députée des Hauts-de-Seine et Clichy-Levallois, Membre de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation

Animatrice : Muriel Brunet – Chargée des Edtech et des partenariats privés, Mission d’incubation des projets numériques, Direction du Numérique pour l’Education, Ministère de l’Éducation Nationale

Intervenant.e.s : Vincent Olivier – Fondateur du Webpédago, Matthieu Merciecca – Adjoint du délégué général, Conseil National Education Economie, Ministère de l’éducation nationale, Jessica Gucek – Directrice opérationnelle, Campus des métiers et des qualifications Hub Aéroportuaire Grand Roissy, Pascal Lefevre – Proviseur, Lycée Charles Baudelaire, Rudi Gombauld – Directeur Général Centre de Profit domaine des Services, Schneider Electric

 Extrait de jus de cervelles frais :

La difficulté de mettre en relation les aspirations des jeunes avec les besoins des entreprises,

Les collaborations monde scolaire – monde de l’entreprise à leurs débuts (prometteurs),

Les exemples cités à mettre en valeur pour incarner et donner envie aux jeunes et à leur parents d’aller vers les filières pro…

Lundi 26 novembre on a parlé de : 

A 9h : Progresser et réussir avec le numérique et les sciences cognitives

 A la maison comme à l’école, les évolutions numériques et les apports de la recherche cognitive sont mises au service des apprentissages. Comment le numérique, en complément du papier, peut-il développer et soutenir les apprentissages de tous les élèves ? Et en particulier pour les élèves à besoins éducatifs spécifiques ? Or, quelles sont les nouvelles approches numériques et comment complètent-elles le format papier ? Y a-t-il des concepts innovants et des efforts technologiques déployés afin de faciliter l’apprentissage des enfants à besoin éducatif particulier ?

Animatrice : Jennifer Elbaz – Directrice du développement, BrainPOP France

Intervenant.e.s : Marion Berthaut – Dirigeante associée, Mobidys, Caroline Delattre – Co-créatrice de l’association Système Dys, Elisabeth Mauger – Orthophoniste, Lorraine Meurisse – Éditrice parascolaire et responsable de la collection colibri, Belin

Extrait de jus de cervelles frais :

Chaque intervenante, dans son domaine de competénces, a largement souligné les opportunités offertes par les techniques numériques pour aider les enfants et plus grands à lire, prendre confiance en eux,

La modification de la chaîne de production, incluant plusieurs compétences… enrichissant ainsi le produit final,

Le travail à continuer pour aider tous les dys dans leurs apprentissages…

A 11h : De la recherche à la mise en application : un fossé infranchissable ?

 La recherche avance à grand pas sur la façon dont notre cerveau apprend. Mais comment faire pour que ces progrès soient appliqués au quotidien dans les entreprises et/ou établissements scolaires, et non pas cantonnés à la simple théorie ? Une table ronde pour un échange entre les différentes parties prenantes pouvant faciliter la perméabilité entre recherche et mise en application.

Animatrice : Jennifer Elbaz – Directrice du développement, BrainPOP France

Intervenant.e.s : Jean-François Cerisier – Professeur des Universités en Sciences de l’information et de l’éducation, Université de Poitiers, Elie Allouche – Chef de projet, Incubateur des projets numériques, Direction du Numérique pour l’Education, Ministère de l’Éducation Nationale, Muriel Touaty – Directrice Général, Technion France, Dounia Belghiti – Co-fondatrice, PhDTalent

Extrait de jus de cervelles frais :

Les différences culturelles des écosystèmes de recherche… permettant à chacun de s’inspirer, et peut-être, suite à cet échange… travailler ensemble 

La complexité liée à la communication sur les recherches menées, ce qui n’aide pas à décrocher des subventions ou des budgets…   

A 13h : Préparer ses équipes à la transformation numérique

 Comment se passe concrètement la transition numérique au sein d’une entreprise ? Comme préparer ses collaborateurs, et comment s’y préparer au mieux ?

Animatrice : Muriel Brunet – Chargée des Edtech et des partenariats privés, Mission d’incubation des projets numériques, Direction du Numérique pour l’Education, Ministère de l’Éducation Nationale

Intervenant.e.s : Benjamin Cohen – Directeur associé, Pikel, Makeba Chamri – Fondatrice de SWAAN, Lara Pawlicz –  Fondatrice de 2spark, Yves Mandonnet – Directeur du centre de compétence analytique, Nokia Global Service

Extrait de jus de cervelles frais :

Les différentes étapes, pouvant être améliorées par l’IA demain (au mieux, sinon aujourd’hui, sans rien c’est bien aussi) : engagement, appropriation, adoption

La transition ne se joue pas que sur des aspects techniques ou bien des processus, l’approche « holistique » joue : la prise en compte de l’humain dans son aspect global et non pas productif uniquement,

La difficulté d’embarquer tous les collaborateurs-collègues dans le train du changement numérique et numérisé,

Les méthodes de travail en agilité, la gamification, entre autres… pour susciter le graal : l’engagement

La période dans laquelle nous nous trouvons : sans recul, on avance en mode itératif (ndlr : et en vrai c’est une folle aventure passionnante); 

 A 14h : Apprendre un jour, apprendre toujours

 Si je veux, est-ce que je peux me former, quand je veux et comme je veux ? Dans le cadre de mon travail ? Sur mon temps perso ? Qu’est-ce qui est possible ? Compliqué ? Dans les faits, applique-t-on une Liberté fondamentale individuelle ou est-ce une liberté soumise à l’accord d’un chef ? Quels sont les enjeux pour les entreprises ? Faire plaisir à leurs équipes, les fidéliser, assurer la pérennité de leur production ? Comment contenter tout le monde ? Et selon quelles modalités ?

Animatrice :

Muriel Brunet – Chargée des Edtech et des partenariats privés, Mission d’incubation des projets numériques, Direction du Numérique pour l’Education, Ministère de l’Éducation Nationale

Intervenant.e.s : Samia Ghozlane – Directrice, La Grande Ecole du Numérique, Marie-Pierre Dequier – Co-fondatrice, CollectivZ, Frédérick Benichou – Co-Fondateur, CoorpAcademy, Catherine Mongenet – Directrice, France université numérique

Extrait de jus de cervelles frais :

L'’indispensable besoin de réveiller le désir d’apprendre, enjeu économique pour les entreprise… et sociétal pour nous tous…

Le besoin de résoudre l’équation commune besoin des entreprises / aspiration des salariés … à faire correspondre avec l’offre de formation  

Le nécessaire développement des soft skills chez les collaborateurs…

A 15h : Le nouvel espace classe : comment l’espace influence l’apprentissage

 Dans une situation d’apprentissage et d’enseignement, quelle part se joue au niveau de l’environnement direct, c’est à dire l’aménagement de l’espace-classe, celui de l’établissement scolaire ?

Comment concilier les contraintes matérielles issues de décisions et contraintes passées, avec un renouvellement de la forme scolaire ?
Quelle priorité est donnée à l’architecture par rapport à toutes les évolutions attendues pour l’école ?
Quels bénéfices directs et indirects sont constatés pour les élèves et l’équipe pédagogique lorsque l’architecture est modifiée ?

Animateur :

Lionel Garnier – Chef de projet Numéri’lab, Mission d’incubation des projets numériques, Direction du Numérique pour l’Education, Ministère de l’Éducation Nationale

Intervenant.e.s : Laurent Jeannin – Co-Directeur de la plateforme technique de recherche TechSoLab, Université Cergy, Christophe Caron – Chef de projet Services innovants, Expert Premier degré, Département des infrastructures et des services pour les établissements et la vie de l’élève, Direction du numérique pour l’éducation, Ministère de l’Éducation Nationale, Audrey Campbell – Formatrice disciplinaire, interdisciplinaire et pour le numérique, Délégation Académique au Numérique Éducatif de Versailles, Aurélie Heuveline – Chargée de mission en e- education, Délégation Académique au Numérique Éducatif de Versailles, Philippe Mero – Directeur Général, Copilot Partners, Claude Schmitt – Principal du collège Vincent Van Gogh, 54700 Blénod les PAM

Extrait de jus de cervelles frais :

La nécessaire harmonie entre tous les acteurs locaux pour mener et suivre les actions,

La confrontation factuelle des différents temps : recherche, politique, enseignements et apprentissages pour la mise en œuvre des projets… et la réussite possible, on l’a vu de nos yeux avec vos exemples : merci !

La pédagogie augmentée d’une dimension « objet tangible » induite par l’architecture…

A 16h : Numérisque ta classe

 27 à 30 élèves, un programme scolaire musclé, des corrections, des fiches de prep’, et cerise sur le pompon, chaque jour des aléas divers et variés. Et les Edtech dans tout ça ? Parfois, ou toujours, une connexion fiable, du matériel à disposition… Comment est-ce que je mets en place des dispositifs pédagogiques qui me permettent de numériser mes pratiques ? Dans quelle mesure est-ce que les Edtech créent des outils utilisables en classe ?

Animateur :

Lionel Garnier – Chef de projet Numéri’lab, Mission d’incubation des projets numériques, Direction du Numérique pour l’Education

Intervant.e.s : Marie-Caroline Missir – Directrice du Développement, Digischool Group, Frédéric Kerbèche – Chef du service Développement et Stratégie Numérique, Direction de l’Education et des Collèges, Conseil départemental du Val-d’Oise, Patrice Ulles – Directeur Général, Easytis, Céline Coulpier – Professeur des écoles

Extrait de jus de cervelles frais :

l’écosystème complexe qui est celui de l’éducation numérique comportant des aspects indissociables : matériel /technologie + pédagogie + posture active… et pourtant compliqués à aligner sur le terrain pour des raisons budgétaires et culturelles,

La réalité générale des salles de classe laisse penser qu’il y a encore beaucoup de travail, notamment en terme de culture numérique et d’équipement (en primaire),

Les nombreuses initiatives portées par les acteurs et vos actions quotidiennes à vous !! depuis des années !! sont des exemples positifs du mieux vers lequel on pourrait aller…

Un certain nombre d'idées se sont croisées et retrouvées sur plusieurs discussions alors que personne ne s'était concerté. C'était intéressant à observer......... ! Comme quoi... on va tous dans le même sens... ! 

#S4K18 

 

Dernière modification le mercredi, 05 décembre 2018
Elbaz Jennifer

Vice-présidente de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.